C'est reparti pour l'euro fort !

 |   |  317  mots
Marc Fiorentino | REUTERS
Marc Fiorentino | REUTERS
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino

MonFinancier

 

LES RÉPUBLICAINS RÉSISTENT
Ils ne lâchent rien pour l'instant à 10 jours de la date fatidique. Et ils se préparent même à l'affrontement sur la hausse du plafond de la dette. 

QU'EST QU'ON AURAIT DIT
si cette situation pathétique se produisait en Italie ou en Espagne? Ce qui se passe aux États-Unis est le signe de la nécessité d'une réforme en profondeur du système politique américain. Mais cela n'arrivera pas. Obama n'a aucun pouvoir.

UNE NOUVELLE TAXE SUR L'IS
Le Medef se "réjouit" que le gouvernement abandonne la taxe sur l'excédent brut ou net d'exploitation. Pas de quoi se réjouir. Le gouvernement a annoncé qu'il allait créer une taxe temporaire, en remplacement, sur l'Impôt sur les sociétés. Et comme tout ce qui est temporaire, comme la CSG par exemple, elle sera permanente. Pas de quoi faire la fête.

FAIS PAS CI, FAIS PAS CA
Tout limiter, tout encadrer, tout contrôler. Ce qu'on dit, ce qu'on pense, ce qu'on fait. ça devient vraiment pénible. La nouvelle lubie c'est baisser la vitesse sur les routes de 90 km/h à 80 km/h. Il faudra nous dire aussi à quelle vitesse on doit marcher sur les trottoirs, si on a le droit de mâcher du chewing gum dans la rue, à quelle heure il faut rentrer chez nous ; de toute façon on devra rentrer tôt quand tous les magasins, restaurants et bars seront fermés à 21h...

LE RAISONNEMENT TORDU DES INVESTISSEURS
est en première page du Wall Street Journal. On le connaît bien maintenant. Le blocage aux Etats Unis est une bonne nouvelle car il pourrit l'économie américaine et oblige donc la banque centrale américaine à continuer à doper les marchés. Super...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :