Devises : le rial qatari au plus bas depuis 12 ans

 |  | 119 mots
Lecture 1 min.
Traders à la Bourse de Doha.
Traders à la Bourse de Doha. (Crédits : Reuters)
La devise de l'émirat souffre de la mise en quarantaine décidée par plusieurs pays de la région qui l'accusent de soutenir le terrorisme et d'entretenir de bonnes relations avec l'Iran.

Le rial qatari a chuté à son plus bas niveau depuis près de 12 ans face au dollar sur le marché au comptant mercredi, au lendemain de la mise au ban du Qatar par ses voisins du Golfe et l'Egypte.

Le dollar s'échangeait à 3,6517 rials, un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis juillet 2005, selon les données de Thomson Reuters data. Le rial est arrimé à une parité de 3,64 pour un dollar par la banque centrale de l'émirat, qui ne permet que d'étroites variations autour de ce cours pivot.

Un responsable de la banque centrale a indiqué à Reuters que l'institut d'émission disposait d'énormes réserves qui seraient mises à contribution pour défendre la devise si nécessaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2017 à 18:12 :
Je ne suis pas spécialiste de cette région du monde, mais je trouve bizarre qu'on accuse le Qatar et l'Iran, alors que l'Arabie Saoudite est le pire pays de tous. En Iran par exemple, les femmes ont l'air d'avoir des droits, elles ne sont pas systématiquement bachées. Pour moi, c'est de la politique pure et dure plutôt qu'une analyse réfléchie. Mais bon, une fois de plus, je ne suis pas spécialiste de la région :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :