Joyeux Noël quand même

 |   |  392  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

C'est en lisant toutes les analyses sur ce pétrole qui a perdu deux tiers de sa valeur et sur l'impact de cette baisse sur l'économie française que je me suis dit que la croissance en France en 2015 était un vrai désastre. Certes nous terminerons l'année légèrement au dessus des 1%. Mais hors alignement des planètes, cette croissance est nulle ou négative.

TOUT EST FAVORABLE

D'après ce que j'ai cru comprendre, l'effondrement du pétrole nous a apporté 0.4 à 0.5% de croissance en plus. Voilà pour la première planète. Deuxième planète, les taux d'intérêt. Des taux d'intérêt historiquement bas. La France finance une dette massive supérieure à 2000 milliards d'euros à des taux ridiculement bas, totalement aberrants par rapport à notre endettement, et ce grâce à la Banque centrale européenne. Et ces taux bas sont bien évidemment un boost majeur pour tous les acteurs de l'économie française, de l'État aux entreprises en passant par les particuliers. Là encore, on parle de 0.4% à 0.5% de croissance en plus. Voilà pour la deuxième planète. Et enfin troisième planète, l'euro. Il n'est certes pas à la parité mais en dessous de 1.10, il est à un niveau extrêmement avantageux pour l'économie française. Soyons conservateurs et disons que cette troisième planète nous apporte 0.2 à 0.3% de croissance en plus.

UNE CROISSANCE NÉGATIVE

Et je vais vous donner le résultat de l'addition: ces trois planètes alignées nous ont rapporté entre 1% et 1.3% de croissance supplémentaire. Si on finit donc l'année avec une croissance de 1.1%, on a donc fait du surplace, voire un peu régressé. C'est un constat pathétique auquel il faut ajouter les 5.7 millions de chômeurs. Notre modèle détruit de la croissance. Dans un environnement ultra favorable, alors que la plupart de nos voisins sont au dessus de 1.5%, voire au dessus de 2%. C'est le constat d'un terrible échec politique et d'une incompétence politique qui a été sanctionnée lors des dernières élections. On pourrait rêver d'un réveil en 2016 mais en 2016 il faudrait pour cela que les planètes restent alignés et que les politiques se réveillent. Malheureusement...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :