Emploi : faut-il attendre une bonne nouvelle ?

 |   |  560  mots
Le Premier ministre annoncera de nouvelles mesures pour lutter contre le chômage en janvier
Le Premier ministre annoncera de nouvelles mesures pour lutter contre le chômage en janvier (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Jeudi, le gouvernement annoncera le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi à fin novembre. En attendant, plusieurs publications soufflent le chaud et le froid.

Suspense, suspense... Après un mois d'octobre catastrophique, au cours duquel 42.000 personnes supplémentaires se sont inscrites à Pôle emploi dans la catégorie A, que réserve le mois de novembre ? Une embellie est-elle possible ? Il faut attendre encore un peu. C'est ce jeudi que le gouvernement annoncera le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi. En attendant, plusieurs statistiques ont été publiées. Donnent-elles une tendance ?

Pas vraiment. Mardi, le cabinet américain ADP, dont l'Insee remet en cause la rigueur de la méthode de calcul, publiait les résultats de son Rapport national sur l'Emploi en France. Ils sont peu encourageants. Selon le cabinet, le secteur privé français a détruit 4.600 emplois entre les mois d'octobre et novembre 2015. Les suppressions de postes sont particulièrement élevées dans l'industrie, 6.500 au total, ce qui constitue un sommet depuis mars 2014.

Les chiffres en trompe-l'oeil de l'Acoss

Ce mercredi, l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) était un peu pessimiste. Selon la banque de la Sécurité sociale, les déclarations d'embauches de plus d'un mois, qui ne prennent donc pas en compte l'intérim, ont progressé de 4,5 % en novembre 2015 après une quasi-stabilité (- 0,3 %) en octobre !

Comment expliquer ce rebond des embauches ? Par une bouffée d'optimisme aussi soudaine brutale que brutale des chefs d'entreprises, confrontés à une explosion de la demande ? Pas vraiment. C'est un effet calendaire qui explique en partie cette embellie.

"Le dernier jour de novembre tombant un lundi, une partie des embauches prévues au mois de décembre ont été concrétisées le 30 novembre. Cet effet sera compensé au mois de décembre", explique l'Acoss.

Au cours des trois derniers mois, les déclarations d'embauches ont reculé de 1,2 %. Sur un an, elles ont revanche progressé de 5,2 %.

L'industrie est toujours en difficulté

Les deux enquêtes font le même constat : l'industrie est en difficulté. Selon l'Acoss, les effectifs salariés des entreprises mensualisées reculent de 0,4 % sur trois mois et de 1,1 % sur un an. Les déclarations d'embauche de plus d'un mois de ce secteur diminuent en novembre 2015 de 1,7% sur trois mois. Seul point positif, elles progressent de 2,7 % sur un an.

Dans ce contexte, l'inversion de la courbe du chômage est-il envisageable à moyen terme? Pour que cette hypothèse se vérifie, il faudrait que la reprise devienne enfin une réalité. Et qu'elle accélère. Pour l'instant, aidées par les mesures gouvernementales, les entreprises profitent du redressement de leur taux de marge pour investir. Elles n'ont pas vraiment le choix si elles veulent continuer à soutenir la comparaison technologique avec leurs concurrentes étrangères. En revanche, en l'absence de perspectives sereines et sûres, et faute de moyens financiers, les entreprises n'ont pas encore les moyens d'embaucher.

De nouvelles mesures annoncées en janvier

Au regard de ces éléments, ne pouvant compter sur un véritable redémarrage de l'activité, l'exécutif est au pied du mur. Pour faire reculer un taux de chômage qui s'élevait à 10,2% de la population active au troisième trimestre - un record depuis 1997 - le gouvernement annoncera en janvier de nouvelles mesures pour faire reculer le nombre de chômeurs. De nouveaux bataillons d'emplois aidés seront-ils annoncés ? Ce n'est pas certain. L'accent devrait être mis sur les emplis de service, la formation professionnelle et l'apprentissage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2015 à 9:14 :
le chômage augmente depuis 40 ans
sous: giscard,mitterand,chirac,sarkosy et hollande !!
ce sont nos structures qu'il faut rénover et tout le monde profite directement ou indirectement aux aides très nombreuses ,niches et autres effets pervers !
triche sur la tva ,sans factures et autres
a écrit le 24/12/2015 à 12:34 :
les seniors a un an de la retraite chomage ass aucune dignité pour les seniors 44 année cotisé 170 trimestres commencer jeune a 15 ans et a travailler double peine pour les seniors et les jeunes qui rentre très tard sur le marché de l, emploi ainsi que toutes les emplois détruits depuis 10 ans la faute a nos dirigeants
a écrit le 24/12/2015 à 11:32 :
bonjour
rien a attendre combien de jeunes comme mon gamin ont été envoyer sur des voies de garage en se retrouvant avec des métiers qui ne se pratique que tres peu ou des formations de six mois sachant que les patrons demande des bacs ou 15 ans expérience ,qu ils paient a deux francs six sous avec moins de 25 ans pas plus et oui 26 vous est hasbin .mème nanar bernart tapi dit 25 ans ! dans sont soit disant retour en politique . des formations de deux ans équivalant bac pour certains métiers et plus pour d autres , en accord avec les entreprises qui s engages a embauchés
a écrit le 24/12/2015 à 9:49 :
Oui certainement. Regarder Bartolone et Taubira conservent leur poste pour ne citer que ces deux "performeurs"!!!!!!!!!!!!
a écrit le 24/12/2015 à 7:56 :
Le gouvernement ne peut rien annoncé de valable ..après bientôt 4 ans de sabotage de l'économie... tout au plus ...une stagnation du chômage avec chiffres bidouillés ...bon "envoyer" une image pas trop négative avant Noël.... à considérer que chez Air France ,Areva , SNCM, SNCF, etc...les plans de licenciement sont "gelé" ...
a écrit le 24/12/2015 à 7:41 :
suite: et, en plus, cette taxe sur l'énergie serait favorable au climat.
Réponse de le 24/12/2015 à 11:57 :
Qui a décrété que le réchauffement climatique était néfaste pour la planète ? La consommation d'énergie va progressivement baisser du fait de la hausse des températures. Cela est constaté en France depuis 10 ans déjà. L'agriculture voit ses rendements augmenter pour les semences adaptés. L'air plus humide va accroître les précipitations dans les zones auparavant sèches, qui vont donc devenir cultivables.
a écrit le 24/12/2015 à 7:28 :
Le chomage est en fait du temps de travail libéré par les gains de productivité liés à l'usage de l'énergie. Plus l'énergie est bon marché, plus le chomage augmente. Il faut augmenter le prix de l'énergie par une taxe sur l'énergie utilisée pour réduire le cout du travail.
Réponse de le 24/12/2015 à 8:01 :
un 252èmes impôts de plus...? votre créativité économique est surréaliste ....
a écrit le 24/12/2015 à 1:59 :
Mais BIEN SUR qu'il faut attendre une bonne nouvelle ? L'espérance est une
des trois vertus théologales ? Et c'est pas parce que ça ne marche pas depuis
plus de trois années, que ça ne va pas marrcher ??? UN JOUR ? Quand ?
Ah ! ben là tsé ? Regardez le sérieux et l'aplomb du p'tit Valls ? Ça vous donne pas
envie de le croire ? Non ? Ah ! ben ça alors ?
a écrit le 23/12/2015 à 22:42 :
Dans le cas ou vous ne l'auriez pas remarquer ils tournent en rond autour du problème nos petits zommes politiques depuis plus de quarantes ans
a écrit le 23/12/2015 à 20:47 :
on ne voit pas comment le chomage va refluer avec ce qui a ete seme avec le gvt ayrault!! le seisme est colosssal et n'a rien de conjoncturel
apres, oui, en tripatouillant les chiffres ( ah, sacre sfr!!) en creant plein d'emplois aides ( 400 000 de plus) et en embauhcant 400 000 fonctionnaires ( dont on commence a voir les effets d'eviction via les feuilles d'impots), on peut faire baisser a la marge, mais le rythme, c'est 40 000/ mois ( y compris nouveaux arrivants), et ca y aaucune raison que ca se tarisse du jour au lendemain
bonne nouvelle, l'election de juppe n'y changera rien, les gens ne sont pas dupes.....
a écrit le 23/12/2015 à 19:42 :
@Boniments @et le marco @@marcio et compagnie
Si je comprends bien, je suis très apprécié!
C'est noté, à la demande générale, je vais faire des efforts exceptionnels pour m'investir toujours plus dans les copier-coller dès le 2 janvier.
Je vous remercie pour ces encouragements qui me vont droit au cœur et je vous souhaite très sincèrement une excellente fin d'année !
Réponse de le 23/12/2015 à 20:54 :
euhhh apprécié n'est peut être pas le terme, vous faites pitié, tant vos posts sont faméliques, fanatisés donc venant d'une personne un peu "difficile" de la "comprenette". "Apprécié" parodiant Audiard je dirais "les .... ça ose tout ,c'............"
a écrit le 23/12/2015 à 19:04 :
IL NE FAUT SURTOUT PAS EMBAUCHER AVEC CE CODE DU TRAVAIL de 4120 pages, que chaque patron doit connaitre, que meme la Ministre du chomage Myriam Conneries, à B.F.M T.V méconnait, dans ses rudiments Memes !! nombre de CDD autorisé. Ne pas dépasser les dangereux seuils de 9 ou 49 salariés ( 70 Charges et règlements en plus au 50ème ) refuser les marchés en trop, ou les recommander, à un confrère sérieux , qui n'est pas saturé. Que l'Etat nationalise toutes les entreprises, grandes et toutes petites, et y mette du personnel, comme en Corée du Nord, ou auparavant en U.R.S.S et pays de l'est. C'en sera TOTALEMENT fini du chomage.
Réponse de le 23/12/2015 à 20:44 :
le pb n'est meme plus le code du travail, mais la jurisprudence, et la vous pouvez multiplier le chiffre par 100 !
a écrit le 23/12/2015 à 18:26 :
@ Marco1 a écrit le 23/12/2015 à 17:55 :
@ Marco1 a écrit le 23/12/2015 à 17:13 :
@ Marco1 a écrit le 23/12/2015 à 17:04 :

Ne vous fatiguez pas à reproduire les annonces publiés par l'APEC Pole emploi et les autres,

il semble que soit, très très limitée, infime, votre capacité à comprendre les statistiques publiées sur ordre Vallsienne de Matignon

toutes ces annonces sont en doublons, triplons voir quadruplons et plus

de surcroît,

c'est bizarre, mais ces annonces sont obsolètes le jour ou le lendemain de leur parution

c'est structurel, ce ne sont que piètre partie des départs en retraite qui sont remplacés qu'à 1 remplacement pour 2 à 3 départ.

c'est plus grave, car ces annonces sont des emplois ultra précaires, proposés à des salaires de misère

Voyons Marco1, buvez un verre d'eau plate.
Réponse de le 23/12/2015 à 19:08 :
Et changez de Pseudo pour un pseudo à Géographie et consonance marxiste : Vladimir, Léonid, Nikita, Karl...etc...
a écrit le 23/12/2015 à 18:25 :
En dehors de ceux qui ont cru Mahame L'Hagarde qui s'époumonait :"La crise est finite, fiiniite!", je vois pas qui ne s'est pas rendu compte que la crise économique mondiale, réplique exacte de celle de 1929-39, continuait simplement son oeuvre. L'américane drim fut. Paix à leurs cendres et freedom for all..
a écrit le 23/12/2015 à 18:13 :
le pov marco il rame, il rame, il cherche un bon C/C qu'il ne comprend pas, mais il rame, il rame, il rame, triste d'être aussi fan. Plus à plaindre le pov qu'à blâmer, son coeur doit être triste de voir ses idoles valls, sapin, hollande ruiner le pays, et lui il rame, il rame, en entreprise on les nomme les besogneux, les petites mains.....gentils mais........
Réponse de le 23/12/2015 à 21:43 :
C'est bien vrai que je rame en entreprise, mais dans le bon sens, et je suis plus exactement à la barre, avec une équipe de 17 collaborateurs (15 en 2014, 14 en 2013, 11 en 2012).
Nous nous battons, prospectons, investissons, innovons, évoluons, exportons, collaborons avec des équipes nationales et internationales, notre équipe est une guerrière, pas de pleurnichards, nous considérons que rien n’est impossible!
Personnellement, un jour je vendrai pour une autre aventure, une fois de plus.
Et je suis certain, que quoi qu’il arrive, mes futurs ex-collaborateurs s’en sortiront. Et ce n’est pas une question de formation ou d’années d’études, même si je conseille toujours à chaque ado que je côtoie d’aller toujours le plus haut possible dans l’acquisition des connaissances. C’est néanmoins l’état d’esprit et la volonté qui prime sur la connaissance ! Cette règle est valable pour le patron comme pour le salarié !
Le problème, ceux qui attendent toujours trop de l'état et qui imputent souvent leurs défaites, leurs manquements, leurs renoncements aux autres, au système, à l'évolution du commerce international, sont aussi ceux qui ne se remettent en cause ou sont les moins réactifs.
Le monde bouge, et nous n'y pouvons rien, soit on s'adapte, soit on crève! Et il bouge très vite, bien trop vite pour certains qui pensent toujours que la seule économie nationale peut nous sauver ou que l'état peut et est responsable de tout. Les normes les règles et le commerce sont internationaux, on peut s'enorgueillir que les NF inspirent souvent les européennes ou internationales. Là on a tout dit!
Après il faut bouger au moins aussi vite que la planète s'affole, être toujours en avance, à la pointe, bien choisir et payer ses collaborateurs qui deviendront ainsi des consommateurs aisés !
Ils auront les moyens de se payer des produits et services de qualité comme ceux que proposent des entreprises telle que la notre.
"Monter en gamme" expression peu suivie de faits!
Pour le bricolage, Brico, Casto, Leroy, etc.
A part cela, lorsque j'achète, je veux de la qualité, pas du bricolage NF, sans quoi je n'hésite pas à acheter étranger!
Le Made in France, si çà le vaut bien!
On sait tous depuis des décennies que l'état est un mammouth qui ne bouge que lorsqu'il est dans le mur! Donc trop tardivement et qu’ensuite il faut ramer dur pour rattraper le retard et ses intérêts.
On sait aussi que beaucoup de patrons n’ont pas engagé les bonnes décisions (réformes) à temps.
Pour certains qui demandent à l’état de se réformer et qui n’avaient même pas balayé devant leur porte avant la crise, c’est d’un cynisme décapant !
Le fait que la France doit absorber plus de 120000 nouveaux actifs par an est une chance, à condition que patrons, politiques et syndicats stocke l'info dans un de leur neurone et l'active chaque jour!
Le problème n'est pas nouveau, créer des emplois devrait être un devoir inscrit dans la Constitution puisque depuis quarante années, tout le monde s'en fout!
Les moyens et la croissance étaient présents avant 2008, investissements, recherche, modernisation, encadrement, numérique, sécurité, prospection, nouveaux produits, nouveaux marchés, etc. Combien d'oublis et de fautes graves!
Pour faire simple : s'adapter, prévoir et anticiper l’évolution de la demande, de l’exigence grandissante de qualité et ingéniosité parce que la concurrence qui n’attend pas !
Ce sont souvent les chefs qui ont oublié d'acter au bon moment qui pleurnichent maintenant, j’ai vu beaucoup d’exemples flagrants!
Nous sommes tous responsables, politiques, syndicats, salariés, entrepreneurs, économistes, éditorialistes, etc.
Les pleurnicheuses qui ont souvent une fourrure de mammouth dans la main, les postures politiques, syndicales et patronales, et les freins imposés par des lobbyistes ringards, y'en a marre!
Que tout le monde se mette au boulot sérieusement et la France se portera beaucoup mieux, plutôt que de toujours se bagarrer sur les erreurs du passé et alimenter la surenchère dans le frensh bashing!
Je me demande vraiment s'il ne serait pas plus rentable d'investir dans le psy plus sauver les français d'eux-mêmes, avant l'outil productif!
a écrit le 23/12/2015 à 17:55 :
EMPLOIS CADRES offres confiées à l’APEC, novembre:
68000 offres publiées, + 24% par rapport à novembre 2014.
Et 764 396 offres sur 12 mois, + 12%.
A nombre de jours ouvrables comparables : + 17% mensuel et + 10% annuel.
………….
Novembre, progression sur les douze derniers mois :
> Commercial, marketing : +8% et +16% par rapport à 11/2014.
(27 % de l’ensemble des offres)
- Marketing : +19%.
- Administration des ventes-SAV : +19%.
- Commercial : +14%.
- Direction régionale et d’agence : -5%.
- Ventes en magasin : -9%.
> Informatique : +11%
(25 % de l’ensemble des offres).
- Direction informatique : +46%
- Informatique industrielle : +25%
- Informatique web, sites, portails internet : +33%
- Informatique de gestion : -1%
> Etudes, recherche et développement : +15% et +41% par rapport à 11/2014.
(14 % de l’ensemble des offres).
- Direction recherche et développement et projets scientifiques et techniques : +11%
- Études socio-économiques : +23%
- Test, essai, validation, expertise : non renseigné ce mois
> Gestion, finance, administration : +20 % et +17% par rapport à 11/2014.
(12% de l’ensemble des offres).
- Comptabilité : +25%
- Direction gestion, finance : +18 %
- Contrôle de gestion : +22%
- Audit +22% :
- Administration, gestion et organisation : +19%
> Services techniques : +10%
(9% de l’ensemble des offres).
- Qualité : +19%
- Logistique : +16%
- Process-méthodes : +15%
- Direction des services techniques : -3%, stable
> Production industrielle + travaux et chantier : +10%
(6% de l’ensemble des offres).
- Cadres de production industrielle : +21 %
- Cadres de chantier : +5%
…..
https://presse.apec.fr/files/live/mounts/media/fichiers/CP%20Indicateurs%20novembre%202015.pdf
Réponse de le 23/12/2015 à 18:11 :
et 42000 création de chômeurs en novembre soit 700000 depuis l'arrivée de hollande, alors qu'ailleurs les taux à 5/6% , France 10.6%, ne parlez pas des contrats 0 heures ou à 5 euro en France il y a des CENTAINES DE MILLIERS DE CONTRATS PRECAIRES masquant l'incompétence notoire de hollande et de ce gouvernement, je vous fais grâce de la dette des déficits et des prélèvements (France vice championne du monde YES.....pas marre marco de tjrs faire des copié-collés de choses qui vous échappent?? on peut être socialisse, chacun sa tare, mais quand même un peu d'honnêteté, non???
Réponse de le 23/12/2015 à 18:36 :
"cadre".. Encore rien compris. Une boite prend maintenant des "cadres" car ils sont payés au forfait. Si vous saviez le nombre de secrétaires cadres... ce sera bientôt au tour des ouvriers d'avoir aussi le statut...
a écrit le 23/12/2015 à 17:41 :
Emploi : faut-il attendre une bonne nouvelle ?

la bonne nouvelle serait que le gouvernement Valls démissionne et que l'assemblée nationale soit dissoute dans la foulée ;
Réponse de le 23/12/2015 à 18:26 :
Je ne vois pas en quoi la dissolution aurait un effet sur l'emploi. Il n'y a qu'une chose qui me fait embaucher de nouvelles commandes !! j'avoue qu'en cette fin année le père Noël est plutôt généreux. Et Valls n'y est pour rien ni aucun autre politique.
Réponse de le 23/12/2015 à 18:54 :
Surtout pas ! chaque dissolution de Président à 80% de désapprobation, lui permet de se faire largement réélire, en sabotant l'action du gouvernement de cohabitation, et en se faisant oublier ses dégâts.
a écrit le 23/12/2015 à 17:13 :
Chiffres Qapa News, Intérim
Industrie : secteur le plus recruteur pour octobre et novembre
Industrie : 24684 offres
Commerce-ventes 19366
BTP-Construction 8619 offres
https://www.qapa.fr/news/industrie-secteur-le-plus-recruteur-pour-octobre-et-novembre/
a écrit le 23/12/2015 à 17:10 :
Continuez a nous prendre pour des imbéciles, mais cela va finir par se voir.....(Coluche)
a écrit le 23/12/2015 à 17:04 :
Intérim PrismEmploi, Profesionnels du Recrutement et de l’Intérim:
Evolution des contrats, de septembre 2014 à novembre 2015:
09/14 : - 2,0%
10/14 : - 2,9%
11/14 : - 2,7
12/14 : - 4,1
01/15 : + 1,2
02/15 : + 3,7
03/15 : - 0,2
04/15 : + 2,7
05/15 : + 6,0
06/15 : + 1,6
07/15 : + 2,6
08/15 : + 4,2
09/15 : + 6,1%
10/15 : + 9,6%
11/15 : + 5,0%
Soit une croissance de + 3,9% sur les 11 premiers mois 2015.
Freinage du aux attentats, mais néanmoins toujours en progression.
….
« Il semble que les attentats du 13 novembre aient eu un impact sur l’emploi intérimaire.Le ralentissement a été plus notable dans certains secteurs, tel que le commerce. Il est par ailleurs plus significatif dans des zones géographiques plus concernés par le tourisme. L’intérim recule ainsi de près de 10 % à Paris et de 0,4 % en PACA.
Ce changement de tendance, qu’on ne peut pas dissocier des événements de novembre, peut ne constituer qu’un « trou d’air » à court terme. En effet, l’intérim reste orienté à la hausse, un signe positif pour l’emploi, qui devra néanmoins se vérifier dans les prochains mois. »
......
« L’évolution de l’intérim anticipe les mouvements en termes d’emplois et non l’évolution du chômage, qui est influencée par de nombreux facteurs extérieurs à l’emploi
L’intérim constitue un indicateur avancé de l’emploi, les infléchissements observés interviennent 6 à 12 mois avant que les mouvements d’emploi des autres secteurs ne soient perceptibles
L’intérim représente 3% de l’emploi salarié et ne peut donc pas être un « indicateur avancé du taux de chômage »
……
Commerce +2,9% (était à +12,5% le mois précédent).
Transport +6,0%
Industrie +6,4%
Services +5,5%
BTP + 0,0%
…….
Employés +4,9 %
Cadres et professions intermédiaires +3,3 %
Ouvriers non qualifiés +5,5 %
Ouvriers qualifiés +4,7 %
Réponse de le 23/12/2015 à 18:34 :
En parlant d'intérim, j'ai déjà connaissance de TROIS cas de grosses boites (plus de 1000 gus) qui PAIENT une prime de départ non négligeable pour laisser la place à un REMPLACEMENT par des intérimaires. Ce qui est ultra-logique vu le manque de visibilité.
Réponse de le 24/12/2015 à 0:06 :
Pas possible, vous avez connaissance ?
Vous m'épatez !
J'ai bien fait de repasser ce soir !
C'est une non-info, l'économie bouge, alors en période d'incertitude les patrons préfèrent voir venir et embaucher des intérimaires plutôt que des CDI. Le problème n'est pas le contrat, mais les droits qui vont avec, dont l'accès à la propriété, et les efforts à faire en matière de formation continue et de protection continue.
Et le problème de fond reste l'emploi, parce qu'intérim avec 10% de chômage ou 4 % de chômage, ce n'est pas vraiment la même configuration, ni les mêmes incertitudes sur l'avenir!
A 4% de chômage les missions peuvent s'enchainer sans problème et l'intérimaire est mieux payé! Les société d'intérim ont des CE puissants et proposent des mutuelles efficaces. Pour la location et le crédit il y a FASTT (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire).
Beaucoup d'intérimaires apprécient aussi la liberté de changer ou de voyager grâce à l'intérim, c'était mon cas dans mes premières années.
Maintenant, les sociétés d'intérim propose de plus en plus des embauches. C'est encore minoritaire, mais si la législation évoluait quelque peu, ces CDI-intérim pourraient monter en puissance!
C'est bien le taux de chômage qui est la plaie et non pas les types de contrats, qui de toute façon seront amenés à évoluer, notamment pour les TPE et startups qui doivent être très réactive et non pas bridées par une législation dépassée!
Réponse de le 24/12/2015 à 1:49 :
La destruction d'emplois est supérieur à la création d'où la hausse du chômage. Nous verrons bien à midi. Ce que faut tous ces plus sur le chômage en additionnant les catégories A+B+C territoires outre-mer compris.
Réponse de le 24/12/2015 à 8:12 :
@Benoit
Il est écrit : "L’intérim constitue un indicateur avancé de l’emploi, les infléchissements observés interviennent 6 à 12 mois avant que les mouvements d’emploi des autres secteurs ne soient perceptibles."
Compris?
Ca fait juste 3 trimestres que j'ai indiqué que la courbe (le taux) s'inversera durablement au premier trimestre 2016, à la différence de tous les prédicateurs.
Parce que tout simplement personne n'avait anticipé les conséquences des 2 clashs cet été, Grèce parce que l'Europe avait envie de se faire peur une nouvelle fois et Chine parce que s'était prévisible depuis l'été 2014.
D'ailleurs, les croissances allemandes et britanniques 2015 sont revues à la baisse, nous, on va tenir la croissance estimée en tout début d'année par les organismes internationaux.
---
Comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois, la France n'a certainement jamais autant signé de contrats à l'export, hors défense, mais il faut du temps pour que les joint-venture, coopérations, contrats divers se mettent en place, surtout lorsqu'il y a des constructions d'usines, des nouvelles lignes de production ou de nouveaux produits à développer.
Idem pour les investissements français et étrangers dans l'hexagone qui ont sérieusement accéléré cette année pour revenir certainement à un niveau égal ou supérieur à l'avant crise! Donc, je ne suis pas inquiet pour la reprise qui va être solide, à défaut d'être rapide!
---
Lisez donc cet article récent qui confirme mes commentaires, vous ne serez pas passé pour rien.
Afrique - Entreprises françaises : l'heure du réalisme a sonné:
http://afrique.lepoint.fr/economie/afrique-entreprises-francaises-l-heure-du-realisme-a-sonne-23-12-2015-2004935_2258.php#xtor=CS3-190
Mieux vaut tard que jamais.
Mais il n'y a pas que l'Afrique qui est concernée, nous avons aussi signé des tonnes de contrats en Chine, en Inde et dans le Golfe, depuis le début de l'année.
Et ce deuxième trimestre l'accélération semble enclenchée sur le Maroc et sur l'Afrique, et pour ce concerne l'Algérie, on est passé du point mort au turbo en régime maximum.
---
Comme vous pouvez le constater, vos A+B+C me passionnent fortement!
Votre développement et votre synthèse sur le sujet m'impressionnent fortement!
Réponse de le 26/12/2015 à 8:35 :
Chère Marco, dans mon îlot de fabrication, j'ai vu passer en 8 semaines 4 intérimaires. Mes deux neurones concluent que cela fait 1 équivalent temps plein par mois en 2 mois. Ceci est la même chose pour les postes d'avant et après car nous fonctions en 3*8. je résume 6 contrats intérim pour 3 équivalents temps pleins par mois. Normal que l'intérim monte et que des catégories A passe en B ou C.

Chère Marco si vous pensez au contrat d'Alstom en Inde, il est prévu 10 locomotives en France et 790 en inde. D'après un ami travaillant sur les boggies, le contrat pour la Belgique (42 )apporte plus d'heure de travail. Pareil pour les trains et wagons pour l'Afrique du sud, le travail se réalisera localement. Sauf la signalétique qui sera faite en Fance et certaines pièces.


Chère Marco, un contrat est intéressant surtout si les chèques sont encaissés régulièrement. Je doute à l'avenir que certains pays puissent les payer vu leurs faible rentrées financières.

Mais la lecture de vos liens sont toujours passionnants
Réponse de le 26/12/2015 à 11:02 :
Pour un pays qui va bien selon vos mots, moi je lis pas la même chose.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/12/24/20002-20151224ARTFIG00001-le-gouvernement-algerien-veut-se-separer-d-un-million-de-fonctionnaires.php

D'après mes deux neurones quand un pays va bien on ne lit pas de licenciement de fonctionnaires.
Réponse de le 27/12/2015 à 18:50 :
Cher Marco


Dans les courbes si jointe, je ne retrouve pas selon vos mots "pour ce concerne l'Algérie, on est passé du point mort au turbo en régime maximum."


http://www.jeuneafrique.com/288618/economie/algerie-deficit-commercial-atteint-126-milliards-de-dollars/


Pour le Maroc, La croissance sera "molle" en 2016

http://www.maghrebemergent.com/economie/maroc/54231-maroc-la-croissance-devrait-etre-molle-en-2016-selon-la-banque-centrale.html
a écrit le 23/12/2015 à 16:42 :
Le pouvoir d'achat par "tête de pipe" continuant de baisser (sa progression annoncée étant inférieure à la progression de la population, les petites et moyennes entreprises ainsi que l'artisanat hésitant à embaucher faute de pouvoir débaucher facilement, l'inadaptation d'un nombre conséquent de chômeurs aux emplois disponibles, laissent présager que la situation n'est pas près de s'améliorer.
Manque de courage et d'ambition des gouvernants, défaillance du système éducatif, absence financière d'incitation à travailler, .... sont les principaux facteurs de cette situation !
a écrit le 23/12/2015 à 16:20 :
Espérer la reprise sans rien faire pour c'est la voie choisi parles socialiste !!
Les pactes et le CICE ne sont pas pérenne et ils ne font que retrouver les niveau de taxe de 2012
L'échec de Hollande est la sa parole ne vaut pas 1 centime d euro à vision de l avenir est du même niveau
Encore 18 mois à attendre qu'il parte ca va être bien long
Réponse de le 23/12/2015 à 19:10 :
Content ou pas, normal ou pas, FH sera réélu sans problème en 2017.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :