Travaillez moins de 17 heures par jour mais dur, dit Goldman Sachs à ses stagiaires

 |   |  475  mots
En 2013, un stagiaire de la Bank of America à Londres avait mis en lumière les heures de travail impossibles des aspirants à un poste de financier lucratif.
En 2013, un stagiaire de la Bank of America à Londres avait mis en lumière les heures de travail impossibles des aspirants à un poste de financier lucratif. (Crédits : Reuters)
L'établissement financier conseille à ses stagiaires d'été de ne pas se trouver au bureau entre minuit et 7 heures du matin, mettant une nouvelle fois en lumière les horaires de travail excessifs des jeunes banquiers de Wall Street.

Les conditions de travail des stagiaires dans la finance seraient-elles en train de s'améliorer? Goldman Sachs, qui est sur le point d'accueillir plus 2.900 stagiaires cet été, vient d'envoyer une note à ces derniers qui vient éclairer cette question d'un nouveau jour. Il leur conseille vivement de ne pas être présents au bureau entre minuit et 7 heures du matin, selon Reuters.  En leur précisant qu'ils doivent "travailler dur, mais pas trop dur".

Selon Reuters, cela fait partie d'un mouvement général du côté de Wall Street. Les établissement veulent diminuer le nombre d'heures excessives de travail de leurs jeunes stagiaires qui espèrent, grâce à un travail acharné et des horaires excessifs, remporter un ticket pour démarrer une carrière lucrative dans le monde des banques d'investissement.

En 2013, un stagiaire de Bank of America décède à son bureau

En 2013, le sort funeste d'un stagiaire de la Bank of America à Londres avait mis en lumière les heures de travail impossibles des aspirants à un poste de financier lucratif. Moritz Erhardt, 21 ans, avait été retrouvé mort après avoir travaillé 72 heures d'affilée. Une enquête avait conclu qu'il était mort d'une crise d'épilepsie, potentiellement provoquée par le manque de sommeil.

Suite à ce fait divers, Goldman Sachs avait lancé la même année une initiative pour alléger l'agenda de ses stagiaires en leur demandant de ne pas travailler les samedis.

"Bienvenue dans la jungle"

La presse économique américaine se fait régulièrement l'écho des mauvaises conditions de travail des stagiaires dans la finance. Au début du mois de juin, le Wall Street Journal rapportait que Justin Kwan, un banquier de Barclays, avait envoyé un mail empreint d'humour grinçant aux stagiaires de l'établissement financier. Intitulé "Bienvenue dans la jungle", il y détaillait les "10 commandements" que doivent, selon lui, suivre les stagiaires de Wall Street.

Il expliquait notamment: "Nous attendons que vous soyez le dernier à partir chaque soir... Peu importe pourquoi." Ou encore "Je vous recommande d'apporter un oreiller (ou un tapis de yoga). C'est plus confortable pour dormir sous son bureau."

Compétition avec la Silicon Valley pour attirer les stagiaires

Si les établissements financiers prêtent de plus en plus attention aux conditions de travail de leur stagiaire, c'est notamment en raison de la compétition féroce entre Wall Street et la Silicon Valley pour attirer et recruter les jeunes talents, comme le note le New York Times.

Pour finir, cette petite précision: le titre de cet article peut sembler provocateur, mais le compte y est: si Goldman Sachs recommande de ne pas être présent à son poste entre minuit et 7 heures du matin, cela signifie très explicitement que la journée de bureau peut commencer à 7 heures du matin et se terminer à minuit, soit dix-sept heures de rang.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2015 à 15:32 :
On ferme la bourse, ensuite tous en taule.
a écrit le 19/06/2015 à 16:34 :
Il semble que c'est habituel dans les hautes sphères de l'économie. Un de mes partenaires d'affaires a travaillé de ses 30 à 40 ans chez McKinsey, 7j/7, sans une journée de congés ou d'arrêt maladie; sur la durée de la journée je n'ai pas de chiffres ...
A 40 ans, après avoir accumulé quelques dizaines de millions de dollars il a dit stop et s'est acheté villa, Ferrari et il change régulièrement des (top) modèles de filles. Vous ne me croyez pas mais le farniente actuel le fait regretter la folie du travail de consultant pour les grands de cette planète ... Car si GS se permet de fixer ces règles c'est parce qu'il y a la queue pour y faire des stages.
a écrit le 19/06/2015 à 14:19 :
Lesclavage des temps modernes ... pour gagner plus?
a écrit le 19/06/2015 à 14:12 :
Il vaut mieux être fonctionnaire français aux 32 heures et si possible en congé maladie devant sa télé.
Réponse de le 19/06/2015 à 14:59 :
Que voulez-vous dire ? Soyez plus clair sur vos opinions réelles et assumez. Postulez vite chez Goldman Sachs et travaillez bien vos 17 heures par jour sans broncher au lieu de faire le kéké.
a écrit le 18/06/2015 à 23:03 :
C'est une honte
Je n'investirai pas dans ce type de banque ou via cette banque
a écrit le 18/06/2015 à 22:31 :
Bonjour,
Quel est l’intérêt de passer sa vie à travailler pour finalement se rendre compte que l'on a ruiné sa santé et qu'on a enrichit uniquement le board d'actionnaire ?
Cela n'a aucun intérêt !!!! Ces jeunes feraient mieux de monter des entreprises et d'inventer le monde de demain plutôt que de continuer à alimenter les entreprises en partie responsable du désastre économique actuel et de l’accroissement des inégalités par concentration de capital. La finance est les banques sont utiles mais l'économie doit rester au service des humains pour leur bien être et leur épanouissement. Tant que tout le monde n'aura pas compris cela et surtout ne le revendiquera pas il y aura des gens qui travaillerons plus de dix heures par jour pour pas grand chose et qui mourrons au boulot ... pour rien. Le suaire n'a pas de poches ... . Le plus important c'est la joie, la famille, l'amour et l’expérience partagée. L'argent est utile pour mener des projets de vie et ne doit surtout pas devenir une obsession qui prenne possession de notre vie et de notre liberté. Travailler oui évidemment, correctement gagner sa vie certainement mais se tuer à la tache surtout pas. Alors travailler 17h par jour il n'en est même pas question ... .
a écrit le 18/06/2015 à 20:55 :
Welcome to the jungle .Et dire que "la firme" est la référence du monde de la finance, qu'elle a maquillé les comptes de la Grèce pour la faire entrer dans l'euro, qu'elle vendait les titres subprimes noté AAA par toutes les grandes agences de notations à a peu près toutes les autres banques, ça fait peur !
a écrit le 18/06/2015 à 18:56 :
De toute façon, si c'est pour certifier comme la première fois les comptes de la Grèce lorsqu'elle redemandera à rentrer dans l'Union Européenne (pas dans la zone euro, elle n'existera plus...), ce n'est pas la peine de trop se défoncer...
a écrit le 18/06/2015 à 18:07 :
Les jeunes qui font des études supérieures pour faire ce genre de boulot sont complices des Goldman Sachs. Il y a des métiers plus intéressants moins rémunérateurs mais qui font que la vie vaut la peine d'être vécue et Rosetta en est l'exemple.
a écrit le 18/06/2015 à 16:27 :
Goldman Sachs est une grande nébuleuse pour laquelle je ne veux pas travailler. J'ai eu l'occasion de traiter des projets avec eux et c'est pour cela que j'en parle savamment :-)
Réponse de le 18/06/2015 à 20:43 :
Goldman Sachs la banque qui dirige le monde excellent documentaire diffusé sur Arte qu on retrouve sur YouTube.
Les bankster de cette banque de truand sont à l origine de tous les krachs boursiers depuis 1929.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :