Le CAC 40 porté par la magie de Noël

 |   |  510  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
En ce dernier jour de cotations avant le week-end de Noël, la séance s'annonce calme alors que quelques statistiques importantes sont attendues cet après-midi outre-Atlantique, dont notamment les commandes bien durables en novembre.

La magie de Noël semble opérer à la Bourse de Paris. En ce dernier jour de cotations avant le réveillon,  le CAC 40 s'apprête à clôturer une semaine en forte hausse, après avoir démarré la journée dans le vert. Même si la séance devrait une fois de plus avoir lieu dans volumes anémiques alors que les opérateurs de la Bourse de Londres prendront congés à 13h30, l'indice parisien est pour le moment bien orienté : vers 10h10, il grimpait de 0,73% à 3.094,29 points. 

"Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour faire vos cadeaux de Noël. Si vous n'avez pas d'idées, pourquoi ne pas faire un panier garni composé de valeurs boursières massacrées ! Bon, il est vrai qu'actuellement le cadeau ne fera pas forcement plaisir...Mais qui sait, en 2012, peut être que ceux qui ont reçu le fameux panier garni pourront s'acheter deux iPhone au lieu d'un, deux Maserati au lieu d'une, six planches à voile au lieu de deux et trente nains de jardin au lieu de trois !" écrit Pascal Plunet, gérant chez Barclays Bourse. 

Quelques statistiques pourraient cependant attirer l'attention des investisseurs cet après-midi. Parmi elles on notera les ventes de logements neufs en novembre, la deuxième estimation de l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan pour décembre et les commandes de biens durables. "Les commandes de biens durables seront en forte hausse sur le mois de novembre, grâce au record de commandes engrangées par Boeing. Une hausse entre 5,5% et 6,0% n'est pas impossible ! Naturellement, ces commandes ne sont pas significatives car elles sont éloignées dans le temps et Boeing est déjà très inquiet de la santé financière des compagnies aérienne qui pourraient avoir des difficultés de financement pour 2011. Des annulations de commandes sont probables au début 2012" notent les équipes d'Aurel-BGC.

Et d'ajouter : "-Hors matériels de transport, la statistique pourrait être plus mitigée. Il est probable que certaines entreprises ont commencé à geler leurs investissements productifs pour début 2012. Les résultats décevants d'Oracle s'expliquent par la prudence de ses clients dans le déploiement de nouvelles licences. Les investissements lourds, comme les turbines dans le secteur des utilities, pourraient aussi être reportés de quelques mois. L'investissement des entreprises s'annonce mitigé en cette fin d'année. Le seul élément positif serait un rebond des commandes militaires. Elles seront importantes sur le mois de novembre.

Sur le front des valeurs, les profils cycliques, notamment dans le secteur pétrolier et parapétrolier, continuent d'être bien orientés. Technip (+1,93%) et Total (+1,51%) occupent le haut du classement des meilleures performances du jour. D'autres comme Veolia Environnement (+1,56%) et EDF (+1,12%) et GDF Suez (+1,02%) profitent d'achats à bon compte.$*

A contrario, parmi les deux seules valeurs en baisse, on retrouve EADS (-0,3%) et Michelin (-0,15%)

Du  côté des changes, l'euro se maintient au-dessus de 1,3 dollar. Et cela alors que les prix des barils de Brent (+0,18% à 107,8 dollars) et du WTI (+0,25% à 89,85 dollars) restent bien orientés. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :