Téléchargez
notre application
Ouvrir

Rohani salue la victoire des Iraniens face aux troubles fomentés par les "ennemis"

reuters.com  |   |  321  mots
Rohani salue la victoire des iraniens face aux troubles fomentes par les ennemis[reuters.com]
(Crédits : Keith Bedford)

DUBAI (Reuters) - Le président iranien Hassan Rohani a proclamé mercredi la victoire du peuple iranien face à ses ennemis auxquels il a imputé les troubles récents consécutifs à une hausse des prix des carburants.

"Les Iraniens ont une fois de plus gagné dans ce test historique et démontré qu'ils ne laisseraient pas les ennemis exploiter la situation, même s'ils peuvent avoir des reproches au sujet de la gestion de notre pays", a dit le dirigeant iranien cité par la chaîne de télévision publique IRIB sur son site internet.

Des milliers d'Iraniens ont par ailleurs participé mercredi à des rassemblements pro-gouvernementaux dans plusieurs villes du pays, filmés par la télévision iranienne. "Les manifestations spontanées que vous voyez sont le plus grand signe de la puissance du peuple iranien", a commenté Rohani.

La justice iranienne avait annoncé la veille que la situation était revenue à la normale en Iran.

Les troubles avaient débuté en fin de semaine dernière quand les prix des carburants ont été augmentés de 50%, avec rationnement à la clef.

Dans un communiqué, Amnesty International a indiqué mardi que la répression des manifestations avait fait au moins 106 morts dans 21 villes et estimé que le bilan véritable pourrait être jusqu'à deux fois plus lourd.

Aux Nations unies, la mission iranienne a rejeté les "allégations infondées et les chiffres inventés" d'Amnesty.

L'agence de presse Fars a parallèlement fait état mercredi de l'arrestation dans le nord de l'Iran de plusieurs Iraniens ayant aussi la nationalité allemande, turque ou afghane qui sont soupçonnés d'avoir été formés et financés par des services étrangers pour susciter des troubles.

Les autorités iraniennes ont restreint l'accès à internet, rendant pratiquement impossible la mise en ligne de vidéos tournées par les manifestants.

(Rédaction de Dubaï; Version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot)