Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Russie exige des garanties sécuritaires des Occidentaux

reuters.com  |   |  309  mots
La russie exige des garanties securitaires des occidentaux[reuters.com]
(Crédits : Andrew Kelly)

MOSCOU (Reuters) - La Russie a mis en garde vendredi contre le risque d'une confrontation majeure avec l'Occident si les États-Unis et leurs alliés ne réfléchissaient pas sérieusement à apporter des gages de sécurité à Moscou.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, a également évoqué la perspective d'une crise des missiles en Europe lors d'une conférence de presse à Moscou.

Les tensions entre la Russie et les pays occidentaux se sont accentuées en raison de récents mouvements de troupes russes présumés menaçants près de la frontière avec l'Ukraine.

Lors d'une visioconférence mardi, le président russe Vladimir Poutine a demandé à son homologue américain Joe Biden des garanties quant à une expansion de l'Otan vers l'Est et au déploiement par l'Alliance de systèmes d'armement offensifs dans des pays proches de la Russie.

Sergueï Riabkov a déclaré qu'il serait "naïf" de s'attendre à ce que ces garanties soient obtenues.

"Si nos adversaires de l'autre côté - avant tout les États-Unis mais aussi d'autres pays, leurs alliés - s'ils refusent, et tentent de torpiller cela, ils obtiendront inévitablement une nouvelle aggravation de leur propre situation en matière de sécurité", a-t-il dit.

"Ne pas accepter signifierait se rapprocher d'une grande confrontation", a-t-il ajouté.

Il a également exhorté les Occidentaux à examiner sérieusement une proposition de longue date visant à imposer un moratoire sur le déploiement de missiles de courte et moyenne portée en Europe.

"Nous devons avant qu'il ne soit trop tard éviter une nouvelle crise des missiles en Europe. L'apparition d'armes à courte et moyenne portée sur ces territoires est une voie directe vers une escalade de la confrontation", a déclaré Sergueï Riabkov.

(Reportage Tom Balmforth et Vladimir Soldatkin, version française Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)

2 mn