Téléchargez
notre application
Ouvrir

Argentine : La démission du ministre de l'Economie plonge le pays dans l'incertitude

reuters.com  |   |  204  mots
Argentine: la demission du ministre de l'economie[reuters.com]
(Crédits : Agustin Marcarian)

BUENOS AIRES (Reuters) - Le ministre argentin de l'Economie Martin Guzman, artisan du récent accord avec le Fonds monétaire international (FMI) sur le refinancement de la dette argentine, a annoncé samedi sa démission, exposant au grand jour les divisions au sein de la coalition au pouvoir sur la gestion de la crise économique.

Martin Guzman, 39 ans, a posté sur Twitter sa lettre de démission au président péroniste Alberto Fernandez (centre-gauche), qui l'avait nommé à ce poste le 10 décembre 2019. Il réaffirme notamment sa "confiance en [sa] vision du chemin que l'Argentine doit suivre".

L'Argentine est aux prises avec une inflation chronique, de l'ordre de 60% sur les douze derniers mois, et la dépréciation du peso.

Guzman était en désaccord avec la puissante vice-présidente Cristina Fernandez de Kirchner, qui a dirigé le pays de 2007 à 2015, sur les orientations macro-économiques du pays. Cristina Kirchner plaide pour plus de dépenses sociales face à un taux de pauvreté de quelque 37% dans le pays, alors que l'ex-ministre de l'Economie défendait une stricte maîtrise du déficit budgétaire.

(Reportage Jorge Otaola, Jorgelinado Rosario, Eliana Raszewski, Lucila Sigal et Hernan Nessi; rédigé parAlex Villegas, édité par Sophie Louet)