Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'UE va créer une structure de coordination de la reconstruction de l'Ukraine

reuters.com  |   |  335  mots
L'ue va creer une structure de coordination de la reconstruction de l'ukraine[reuters.com]
(Crédits : Vasily Fedosenko)

LUGANO, Suisse (Reuters) - L'Union européenne va créer une structure chargée de coordonner les efforts de reconstruction de l'Ukraine après la guerre avec la Russie, a annoncé lundi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Cette plate-forme permettra de définir les besoins d'investissement, de coordonner les actions et de rassembler les financements nécessaires, a-t-elle expliqué lors de la Conférence sur la reconstruction de l'Ukraine à Lugano, en Suisse.

"Depuis le début de la guerre, l'Union européenne a mobilisé environ 6,2 milliards d'euros de soutiens financiers", a dit la présidente de l'exécutif communautaire. "Et (...) il y en aura d'autres. Nous nous engagerons de manière importante dans la reconstruction à moyen et long termes."

La future plate-forme voulue par la Commission doit permettre de rassembler les Etats, les institutions, le secteur privé et la société civile. Elle fonctionnera en lien avec des organisations internationales comme la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) et la Banque européenne d'investissement (BEI).

"Par le biais de la plate-forme de reconstruction, la Commission européenne peut offrir son expertise large en matière de gestion de programmes qui conjuguent réformes et investissements", a dit Ursula von der Leyen.

"De plus, nous collaborons étroitement avec l'Ukraine depuis longtemps. Et ce travail ne fera que s'intensifier maintenant que l'Ukraine est formellement devenue un candidat à l'entrée dans notre Union."

Le Premier ministre ukrainien, Denys Chmyhal, a déclaré de son côté que son pays aurait besoin de 750 milliards de dollars (717 milliards d'euros) pour mener à bien sa reconstruction, précisant que les dégâts directs causés aux infrastructures ukrainiennes depuis le début de l'invasion russe étaient chiffrés à plus de 100 milliards de dollars.

Il a ajouté que pour son gouvernement, les actifs confisqués à des oligarques russes pouvaient être une source clé de financement.

(Reportage John Revill et Max Hunder, version française Marc Angrand, édité par Kate Entringer)