Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le rebond à Wall Street se confirme, les "minutes" de la Fed en soutien

reuters.com  |   |  365  mots

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi, portée par un regain d'optimisme des investisseurs sur l'évolution des taux d'intérêt aux Etats-Unis au lendemain de la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine.

Une quinzaine de minutes après les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 267,35 points, soit 0,86%, à 31.305,03 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 1,05% à 3.885,7 points.

Le Nasdaq Composite prend 1,33%, soit 151,44 points, à 11.513,29.

Alors que Wall Street a chuté au premier semestre en raison des craintes d'une accélération de la remontée du coût du crédit pouvant déboucher sur une récession, les "minutes" de la Fed montrent que certains responsables de la banque centrale américaine ont pris conscience que les hausses de taux d'intérêt pourraient avoir un impact "plus important que prévu" sur la croissance économique.

"(Le compte rendu de la réunion de la Fed était) un peu moins "hawkish" (restrictif) hier et c'est la raison pour laquelle le marché commence à se réorienter vers les actions", explique Dennis Dick, trader chez Bright Trading.

"Si les données de l'inflation publiées la semaine prochaine sont encourageantes, une hausse de 50 points de base est possible (...) C'est une bonne chose, sachant qu'on évoquait une hausse de 75 (points de base) et que certains membres de la Fed allaient même jusqu'à 100 points", a-t-il ajouté.

Les chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis seront publiés mercredi prochain et, en attendant le rapport sur l'emploi prévu vendredi, les inscriptions hebdomadaires au chômage publiées ce jeudi ont montré une augmentation plus forte que prévu la semaine dernière, à 235.000.

Aux valeurs, les fabricants de puces sont recherchés, dans le sillage des résultats de Samsung, le groupe sud-coréen ayant annoncé son meilleur bénéfice sur la période avril-juin depuis 2018. Intel, Nvidia et Qualcomm gagnent respectivement 2,82%, 3,02% et 4,58%.

Le distributeur de jeu vidéo GameStop avance de 8,31% après l'annonce d'une division par quatre du nominal de ses actions.

(Rédigé par Valentine Baldassari, avec Claude Chendjou, édité par Bertrand Boucey)