La demande extérieure pèse sur le secteur manufacturier britannique

reuters.com  |   |  175  mots
Un homme travaille sur la chaine de production de l'usine toyota a derby[reuters.com]
(Crédits : Darren Staples)

LONDRES - L'activité du secteur manufacturier britannique est restée en contraction en septembre et les commandes ont diminué pour le quatrième mois consécutif en raison de la baisse de la demande extérieure, montrent lundi les résultats définitifs de l'enquête de S&P Global après des directeurs d'achat.

L'indice PMI a augmenté à 48,4 après avoir atteint un creux de 27 mois en août, à 47,3, mais il demeure en contraction.

"En septembre, les nouvelles commandes à l'exportation se sont contractées au rythme le plus rapide depuis mai 2020, avec des informations faisant état d'une baisse de la demande aux Etats-Unis, dans l'Union européenne et en Chine", a déclaré S&P Global.

"Les industriels ont dû faire face à des conditions du marché mondial faibles, à une incertitude croissante et à des coûts de transport élevés réduisant la compétitivité et à des délais de livraison plus longs entraînant des annulations", a-t-il ajouté.

(Rédigé par David Milliken, version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();