Credit Suisse : Les craintes du marché après l'envolée des CDS pèsent sur le titre

reuters.com  |   |  302  mots
Le drapeau national suisse flotte au-dessus du logo de la banque suisse credit suisse a zurich[reuters.com]
(Crédits : Arnd Wiegmann)

ZURICH (Reuters) - Le titre Credit Suisse a chuté d'environ 10% en début de séance lundi sur fond de hausse des Credit Default Swaps (CDS) et d'inquiétudes sur l'état des liquidités de la banque suisse qui finalise une restructuration attendue le 27 octobre.

La direction a contacté ses principaux clients et investisseurs durant le week-end pour tenter de les rassurer après l'envolée vendredi des CDS de la banque, des contrats de protection financière, a rapporté le Financial Times dimanche.

Contacté par Reuters, un porte-parole de Credit Suisse a refusé de commenter ces informations. Ulrich Körner, directeur général de Credit Suisse, a dit la semaine dernière que la banque disposait d'un capital et de liquidités solides.

L'action Credit Suisse, qui a perdu environ 60% cette année, était en baisse d'environ 9% en milieu de matinée, lanterne rouge du STOXX 600.

Dans une note, les analystes de JP Morgan jugent qu'au regard des données financières de la banque à la fin du deuxième trimestre, le capital et les liquidités de Credit Suisse sont "sains".

La banque ayant indiqué son intention à court terme de maintenir son ratio de capital CET1 à 13-14%, le ratio de fin de deuxième trimestre se situe dans cette fourchette et le ratio de couverture des liquidités est bien au-dessus des exigences, ajoute la note.

A la fin du deuxième trimestre, le Credit Suisse disposait de 727 milliards de francs suisses d'actifs (750 milliards d'euros), selon JP Morgan.

L'élargissement des spreads CDS du Credit Suisse s'inscrit dans une évolution en ce sens dans l'ensemble du secteur, ce qui était attendu dans un environnement de hausse des taux d'intérêt et d'incertitude macroéconomique, ont indiqué les analystes.

(Reportage de Michael Shields ; version française Elena Vardon,)

tag.dispatch();