Kim Kardashian épinglée par la SEC pour avoir promu EthereumMax

reuters.com  |   |  173  mots
Kim kardashian et pete davidson arrivent au met gala a new york[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

WASHINGTON (Reuters) - Kim Kardashian, accusée d'avoir vanté les mérites d'actifs "crypto" sans avoir précisé qu'elle était rémunérée, a accepté de débourser 1,26 million de dollars de pénalités, a déclaré la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme des marchés américains.

La SEC a déclaré dans un communiqué que la star de la télé-réalité et influenceuse avait omis de divulguer qu'elle avait été payée 250.000 dollars pour publier un post sur son compte Instagram au sujet d'un token proposé par EthereumMax.

Kim Kardashian est heureuse d'avoir résolu l'affaire et coopéré pleinement avec la SEC, a déclaré son avocat Michael Rhodes.

"Elle voulait laisser cette affaire derrière elle pour éviter un long conflit. L'accord qu'elle a conclu avec la SEC lui permet d'aller de l'avant dans ses nombreuses activités professionnelles", a-t-il dit dans un communiqué.

(Reportage Doina Chiacu, avec la participation de Manya Saini à Bangalore; version française Valentine Baldassari, édité par Sophie Louet)

tag.dispatch();