La remontée des actions européennes se poursuit

reuters.com  |   |  401  mots
Photo de l'indice boursier allemand dax a la bourse de francfort[reuters.com]
(Crédits : Staff)

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes montent en début de séance mardi, la baisse des rendements obligataires favorisant un regain d'appétit pour le risque.

À Paris, le CAC 40 gagne 2,77% à 5.954,44 points à 08h08 GMT. À Londres, le FTSE 100 prend 1,2% et à Francfort, le Dax avance de 2,25%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 2,74%, le FTSEurofirst 300 de 1,85% et le Stoxx 600 de 2,05%.

Les actions européennes continuent à profiter de l'élan impulsé par Wall Street la veille après des achats à bon compte, la détente du marché obligataire et l'annonce d'un ralentissement de l'activité dans le secteur manufacturier américain, qui indique pour certains observateurs que l'effet des hausses de taux de la Réserve fédérale se fait sentir.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans recule d'environ sept points de base à 3,5775% et le dix ans allemand cède autour de huit points à 1,818%, au plus bas depuis deux semaines.

"Les anticipations d'une réduction des taux en 2023 sont de nouveau en hausse. Mais je pense que l'idée d'un changement de politique est un peu prématuré", a estimé Neil Wilson chez markets.com. "En effet, l'accélération de l'inflation dans le secteur des services en Europe et aux Etats-Unis est un signe inquiétant qui montre que les banques centrales devront faire beaucoup plus."

La banque centrale d'Australie a surpris en relevant son principal taux directeur de 25 points de base, une hausse moins importante qu'attendu, qu'elle explique par l'important resserrement monétaire opéré depuis le mois de mai.

En Bourse, tous les secteurs européens profitent de l'ascension des marchés et hormis Thales, l'ensemble des composantes du CAC 40 sont dans le vert.

Côté SBF 120, Atos grimpe de 6,78% en réaction à des informations de BFM Business selon qui la scission du groupe, initialement prévue au second semestre 2023, sera effective au 1er juillet prochain, date qui verra Bertrand Meunier quitter ses fonctions de président.

En baisse, M6 chute de 9,24% après l'abandon par RTL, filiale de Bertelsmann, du projet de céder sa participation de contrôle dans le groupe audiovisuel.

À Zurich, Sika gagne 4,5%, le fabricant de produits chimiques ayant relevé ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année et lancé un processus de vente d'une partie des activités d'une ancienne filiale de BASF acquise l'année dernière.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();