Téléchargez
notre application
Ouvrir

Rodrigo Duterte fait sortir les Philippines de la Cour pénale internationale

reuters.com  |   |  250  mots
Rodrigo duterte fait sortir les philippines de la cour penale internationale[reuters.com]
(Crédits : Dondi Tawatao)

MANILLE (Reuters) - Le président philippin Rodrigo Duterte va retirer son pays des Etats reconnaissant la Cour pénale internationale (CPI), affirmant être la victime d'attaques de la part de l'Onu et d'infractions à la présomption d'innocence.

La CPI a ouvert le 8 février une enquête préliminaire après une plainte déposée par un avocat philippin accusant Duterte et des membres de son administration de crimes contre l'humanité commis dans le cadre de la guerre contre les trafiquants de drogue.

Ce combat contre les narcotrafiquants a fait plusieurs milliers de morts aux Philippines.

Un porte-parole de Rodrigo Duterte a indiqué dans un message texte à la presse que les Philippines se retiraient de la CPI "avec effet immédiat".

Ce retrait est justifié par "les attaques sans fondement, sans précédent et insultantes contre ma personne et contre mon administration", expliquait Duterte dans un communiqué de 15 pages daté du 13 mars consulté par la presse.

Le président philippin se dit également victime du procureur de la CPI qui tente de lui imposer sa compétence "en violation de la procédure requise et de la présomption d'innocence".

La police philippine affirme avoir tué environ 4.100 trafiquants de drogue dans le cadre d'opérations officielles de lutte contre le trafic. Elle déclare en revanche n'avoir aucun lien avec les bandes armées responsables de la mort de quelque 2.300 consommateurs et revendeurs.

(Neil Jerome Morales et Martin Petty; Pierre Sérisier pour le service français)