75% des Français pas convaincus par l'audition de Benalla au Sénat

 |   |  161  mots
Les trois-quarts des Français ayant regardé l'audition d'Alexandre Benalla mercredi au Sénat n'ont pas été convaincus par ses propos, selon un sondage Odoxa avec Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo publié jeudi.

Selon cette enquête, 75% des sondés ayant vu tout ou partie de l'audition de l'ancien collaborateur de l'Elysée devant la commission des Lois du Sénat jugent qu'il n'a pas su se montrer convaincant. Ils sont 25% à penser le contraire. Pour 44% des sondés, cette affaire est "grave". Ils sont 26% à la qualifier d'"affaire d'Etat" et 30% d'affaire "sans grande importance".

Une majorité de personnes interrogées (58%) pensent que les médias parlent trop de cette affaire née de la diffusion, cet été, d'une vidéo montrant Alexandre Benalla en train de violenter des manifestants le 1er mai dernier.

Plus de quatre millions de Français ont suivi tous supports confondus l'audition de mercredi au Sénat, où l'ancien chargé de mission a tenté de minimiser son rôle à l'Elysée.

Le sondage a été effectué les 18 et 19 septembre sur un échantillon de 1.000 Français représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2018 à 12:12 :
Un "président" qui a une garde "personnelle et privée" payée par nos impôts ? Deux possibilité... Soit le président paye sur son salaire ça garde personnelle et privée soit son parti "se rapproche" d'une simple dictature dont le dictateur n'est qu'élu... (D'ailleurs avec moins de 24% sans compter les abstention et surtout les votes blancs peut on considéré ce président comme vraiment "élu"?)
a écrit le 23/09/2018 à 10:30 :
Il est clair qu'on essaye d'atteindre Macron a travers un pseudo scandale(une gifle envoyée a un étudiant manifestant un peu énervé).
a écrit le 21/09/2018 à 17:29 :
Franchement, ces français qui ont regardé l'interrogatoire au sénat s'attendaient à quoi ?
Je ne l'ai pas regardé car c'est un grotesque mélodrame qui tend pour l'essentiel à rendre visibles des partis qui n'ont strictement rien à proposer, ou qui ont des casseroles, ou dont le programme est un délire. C'est le bal des moulins à vent, sauf que les vrais servent à faire de la farine ou produire de l'électricité, contrairement au sénat qui coûte des fortunes aux français, tant pour la rémunération des sénateurs que celle extravagante des employés du sénat.
a écrit le 21/09/2018 à 14:32 :
L R E M . n a plus grande crédibilité depuis cet enfumage
a écrit le 21/09/2018 à 13:13 :
Tout ce cirque mediatique vous enfume. Et le vulgus tombe dedans les pieds joints. Les enjeux de micron et de sa clique aux ordres sont tout autres. L'enarchie vous manipule. Gardez bien la tete dans le sable. Le reveil va etre brutal.
a écrit le 21/09/2018 à 12:48 :
Le résultat de ce sondage était prévisible, dans la mesure où tous ceux qui jugent cette affaire insignifiante n'ont pas du prendre la peine de regarder cette audition. Et que donc ceux qui l'ont regardé devaient pour la plupart partir avec un énorme a priori négatif sur lui.

Bref, autant réaliser un sondage parmi les supporters de LFI...
Réponse de le 21/09/2018 à 14:07 :
@tom : bien vu !! + 1000. De plus, Odoxa, Elabe... Les grands spécialistes du sondage bidon !! Non pas faux, mais bidon, car il y a question et question !!!
Pour ma part, je ne me prononce pas sur la véracité ou non des propos de M.Benalla. Je lui accorde le bénéfice du doute, mais je le crédite d'une maîtrise exceptionnelle pour quelqu'un de 27 ans....Nul doute qu'il va avoir des propositions multiples... Quant au sénateurs... Mon Dieu !! My Godness !!!
a écrit le 21/09/2018 à 12:04 :
Au final, à quoi sert l'audition des Benalla et consorts ? sur quoi cela débouchera t 'il ? étant donné que le Sénat n' a, à priori, aucun pouvoir de sanctionner..
a écrit le 21/09/2018 à 11:05 :
Petite frappe qui n'aurait jamais du être rien d'autre que vigile dans un supermarché et dont nous n'aurions jamais du entendre parler...
Réponse de le 21/09/2018 à 14:08 :
Assez diffamatoire votre commentaire...
a écrit le 21/09/2018 à 11:04 :
Les médias nous focalisent sur un individu, alors que la gravité de la situation repose sur le fait que les forces de l'ordre se sont soumises. Qui sont les responsables des forces de l'ordre qui ont laissé faire, et pourquoi ? C'est eux qu'il faut entendre pour qu'ils s'expliquent sur cette collaboration qui rappel de fort mauvais souvenirs de notre histoire.
a écrit le 21/09/2018 à 10:50 :
Benalla s'est visiblement bien préparé à son audition devant la commission du Sénat. Pour autant, effectivement, la crédibilité n'est pas au rendez-vous.
Il est évident que ce monsieur s'est prévalu de prérogatives qu'il ne pouvait détenir et s'est permis d'agir de manière illégale en pensant être couvert en haut lieu.
Ces pratiques ne sont pas tolérables et montrent bien que la République sans tâches et irréprochable du "nouveau monde" n'est qu'un leurre comme le reste de la politique macronienne d'ailleurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :