Burn-out : "le vrai sujet, c'est la prévention"

 |   |  223  mots
(Crédits : DR)
Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a estimé jeudi que "le vrai sujet" concernant le "burn-out" était de savoir "comment on prévenait" ces pathologies psychiques, plutôt que leur reconnaissance comme maladies professionnelles.

L'Assemblée nationale a rejeté jeudi la proposition de loi de La France insoumise pour la reconnaissance comme maladies professionnelles des pathologies psychiques liées au "burn-out", le gouvernement jugeant "essentiel de travailler sur la qualité de vie au travail, préoccupation croissante de nos concitoyens" et insistant sur la mission de "réflexion globale sur la santé au travail" devant déboucher sur un rapport fin avril.

 "L'épuisement professionnel doit être mieux reconnu"

"Qu'il y ait une reconnaissance de l'épuisement professionnel comme il y a une reconnaissance d'un certain nombre de maladies professionnelles, oui, ce n'est pas un sujet tabou pour la CFDT, mais le vrai sujet, c'est comment on (le) prévient", a déclaré Laurent Berger lors de l'émission "Questions d'info" LCP-Le Point-AFP.

"L'épuisement professionnel doit être mieux reconnu, mais vous savez, moi, je ne suis pas et, historiquement, la CFDT n'est jamais (pour) le fait que l'on compense les problèmes plutôt que de les traiter en amont", a-t-il souligné.

"Moi, je suis sur la position des travailleurs. Lorsqu'on a fait une enquête auprès de 200.000 travailleurs sur le travail, ce qu'ils nous ont dit comme première préoccupation, première source du mal-être, c'est cette incapacité à avoir voix au chapitre sur les choix qui nous concernent", a-t-il ajouté.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2018 à 14:34 :
Beaucoup de salariés ressentent au quotidien un malaise souvent lié à la difficulté de s’adapter aux systèmes numérisés transversaux qui les dépassent Comme l’écrit @bernard_jomard il est possible d’éviter le Burn Out lié à la sur-information transparente et continue , cela en respectant quelques règles assez simples à lire sur . http://bernard-jomard.com/2018/03/30/eviter-le-burn-out-detresse-psychologique/
a écrit le 01/02/2018 à 19:24 :
Le burn out est «  complexe »
Il y a beaucoup de facteurs qui jouent dans le phénomène pour dire que «  la cause est uniquement professionnelle »
Ça contribue , à la phase finale si le «  sujet » ne s’arrete Pas à temps pour se reprendre.
Réponse de le 04/02/2018 à 11:41 :
Non il n'est pas complexe du tout c'est du surmenage: "Ensemble des troubles consécutifs à une activité physique ou intellectuelle exercée au-delà du seuil de la fatigue." http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/surmenage/75777

Mais bon on préfère votre vision systématiquement optimiste, et fausse, plutôt que la mienne plus réaliste mais plus crue et choquante du coup puisque l'on m'a refusé mon commentaire. N'importe quoi hein...

Personne ne fait de burn out en dehors du cercle professionnel mais ce n'est pas une maladie liée au travail voyons...

Au secours.
Réponse de le 04/02/2018 à 11:41 :
Non il n'est pas complexe du tout c'est du surmenage: "Ensemble des troubles consécutifs à une activité physique ou intellectuelle exercée au-delà du seuil de la fatigue." http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/surmenage/75777

Mais bon on préfère votre vision systématiquement optimiste, et fausse, plutôt que la mienne plus réaliste mais plus crue et choquante du coup puisque l'on m'a refusé mon commentaire. N'importe quoi hein...

Personne ne fait de burn out en dehors du cercle professionnel mais ce n'est pas une maladie liée au travail voyons...

Au secours.
Réponse de le 04/02/2018 à 11:41 :
Non il n'est pas complexe du tout c'est du surmenage: "Ensemble des troubles consécutifs à une activité physique ou intellectuelle exercée au-delà du seuil de la fatigue." http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/surmenage/75777

Mais bon on préfère votre vision systématiquement optimiste, et fausse, plutôt que la mienne plus réaliste mais plus crue et choquante du coup puisque l'on m'a refusé mon commentaire. N'importe quoi hein...

Personne ne fait de burn out en dehors du cercle professionnel mais ce n'est pas une maladie liée au travail voyons...

Au secours.
Réponse de le 06/02/2018 à 21:33 :
@citoyen blasé

C’est au delà d’un surmenage pour avoir suivi un «  cas clinique de près » c’est une situation impressionnante car la personne dans ce cas ne le voit pas , c’est juste les gens extérieurs qui le voient et la personne en surmenage ne l’accepte pas forcément et reste dans sa bulle
La communication est alors difficile.
Réponse de le 08/02/2018 à 13:40 :
Dans ce cas, pourquoi vous parlez de sujet complexe svp ?

Cela ne peut venir que du travail utilisée en tout cas seulement pour nommer le travail.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :