Cannabis : Benoît Hamon veut des "points de vente d'Etat"

Des points de vente gérés par l'Etat dans lequel toute personne majeure pourrait acheter du cannabis. Voilà comment se traduirait la légalisation du cannabis si Benoît Hamon était élu.
Hugo Baudino

2 mn

La légalisation du cannabis telle que voulue par le candidat socialiste pourrait bien être moins totale que prévue...
La légalisation du cannabis telle que voulue par le candidat socialiste pourrait bien être moins "totale" que prévue... (Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)

La France va-t-elle devenir le nouveau Colorado ? Le candidat socialiste à l'élection présidentielle Benoît Hamon a présenté les grandes lignes de son programme ce matin dans un long entretien accordé au journal Le Parisien. Parmi les différentes mesures abordées, le candidat est revenu sur sa volonté de légaliser le cannabis, et il semble s'inspirer de ce qui a été fait outre-Atlantique.

En effet, Benoît Hamon veut une légalisation du cannabis qui passerait par des "points de vente d'Etat". Cette solution permettrait donc un contrôle de la qualité du cannabis tout en rapportant d'importantes recettes pour le budget de l'Etat, surtout au vu de la consommation actuelle des Français, devenus en 2016 les sixièmes plus gros consommateurs de cannabis au monde. Avec un tout autre modèle, avec un marché libre mais une taxe de 30% prélevée sur chaque vente, le Colorado a pu engranger 70 millions de recettes fiscales. De quoi laisser rêveur...

Vers une simple légalisation de l'usage médical ?

Benoît Hamon a rappelé que la légalisation du cannabis était également une réponse à des problématiques en matière de santé publique et de sécurité : "Le problème n'est pas de fixer le prix mais de tarir le trafic et de supprimer une économie clandestine qui irrigue des pans entiers de notre territoire, d'encadrer la distribution de cannabis et de maîtriser le taux de substance psychoactive. Lors de la primaire socialiste, le candidat avait également annoncé vouloir consacrer "les 535 millions d'euros qui vont aujourd'hui à la répression" à une vraie politique de prévention sur les risques du cannabis. "L'addiction au cannabis existe et peut affecter gravement la santé, mais elle est mal prise en compte", a-t-il insisté dans les colonnes du Parisien.

Lire aussi : Légalisation du cannabis : les 5 chiffres-clés du débat

Reste toutefois un certain flou dans les déclarations de Benoît Hamon au journal Le Parisien, lorsqu'il précise "avec des prescriptions de santé éventuellement", après avoir évoqué les points de vente publics. Se contenterait-il d'une simple légalisation du cannabis à usage médical, à l'instar de ce qu'a instauré l'Allemagne récemment ?

Hugo Baudino

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 20/03/2017 à 14:57
Signaler
Peut-être dans les halls d'aérogares à coté d'un pub !!

à écrit le 17/03/2017 à 16:58
Signaler
Il serait juste que ceux qui sont pour le maintien de la prohibition du cannabis paient plus d'impôts pour compenser non seulement les coûts de la répression (police, justice, prison), le manque à gagner sur les taxes mais les emplois qui seraient gé...

à écrit le 17/03/2017 à 11:06
Signaler
Il ne faut pas légaliser le cannabis , cela diminuerait drastiquement l'économie parallele ,la délinquance , les vols ,les meurtres et ramenerait comme au US de l'argent dans les caisses etc..Que ferait ensuite certains partis dont c'est le fond de c...

à écrit le 17/03/2017 à 10:12
Signaler
"C'est la solution adopté par le Colorado en juillet 2014". Légalisé : Alaska ,californie,colorado,District de Columbia,Etat de Washington,Maine,Nevada,Massachusetts,Oregon Usage du cannabis dépénalisé : Caroline du Nord ,Connecticut,Delaware,E...

le 17/03/2017 à 10:42
Signaler
C'est exact mais les habitants de denver n'en peuvent plus que leur ville soit envahie par des dealers qui viennent s'approvisionner chez eux.

le 20/03/2017 à 9:16
Signaler
@malpensant Des dealers qui viennent s'approvisionner de produits legaux ?

à écrit le 17/03/2017 à 9:22
Signaler
Cannabis en vente dans le bureau de tabac? Et une taxe de plus! La fumette: nouveau paradis socialiste! Le luxe pour tous avec les 600 euros du revenu pour tous!

le 17/03/2017 à 11:56
Signaler
Déjà que vous ne comprenez absolument rien à l'idée même d'un revenu d'existence/de base/universel, mais vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez en ne cherchant pas une minute ce que pourrait amener la dépénalisation. Tout ceci vous écha...

à écrit le 17/03/2017 à 9:14
Signaler
Encore un commentaire qi n'est pas passé, les voies d'internet sont impénétrables. Ah oui c'est vrai je disais dedans que vu que hamon est en effet franchement flou sur son programme et qu'on ne peut pas faire confiance à un socialiste c'est évid...

le 17/03/2017 à 11:59
Signaler
Il semblerait que Poutou réunisse ses signatures aujourd'hui, à suivre; mais si cela peut vous empêcher de voter UPR dont vous parlez du non-programme...(car mis à part la sortie de l'UE, rien, le néant, du Macron) Cordialement...

le 17/03/2017 à 12:22
Signaler
Si je vote pour Asselinau cela sera uniquement pour la sortie de l'UE, je ne l'aurais pas fait pour le FN, c'est pas possible puis je me doutais bien qu'ils aillaient revenir sur l'idée pour, si jamais ils devaient passer, s'écraser bien sagement dev...

le 24/03/2017 à 14:58
Signaler
Comem d'habitude vous ne pouvez pas vous empêcher de dévier en hors sujet pour manifester de l'invective à mon encontre, je vous signale donc. Pauvre pasdebrice qui se casse les dents tout le temps sur moi et qui ne le digère pas, qui se croit su...

à écrit le 17/03/2017 à 8:51
Signaler
Super Avec le revenu universel, nous allons pouvoir acheter la beuh gratis. Merci Benoit. My gash c'est le foutoir ce pays...Ils le font exprès ou ils sont effectivement complètement idiots, .

à écrit le 17/03/2017 à 8:18
Signaler
pour une fois je suis d'accord avec ce clown! sauf que ca demolirait le petit business de certains en banlieue ( genre ceux qui ne votent ni pour fillon, ni pour macron, si vous voyez ce que je veux dire), donc il ne va pas le faire

à écrit le 17/03/2017 à 8:08
Signaler
Et aussi remboursé par la sécurité sociale.

à écrit le 17/03/2017 à 7:47
Signaler
On se demande quand mème si ce personnage de vaudeville a toutes ses facultés !

à écrit le 17/03/2017 à 7:29
Signaler
Il est malade ce type? Il n'a pas encore vu le nombre de platanes qui se précipitent sur des voitures conduites par des fêtard dopés au cannabis?

le 17/03/2017 à 12:01
Signaler
Vu le nombre de platane qui traversent devant les conducteurs alcoolisés, on devrait interdire le pinard ! Non ? ha...oui...pardon...c'est notre "culture" !

à écrit le 17/03/2017 à 7:29
Signaler
Avec ce type, même le vice a besoin d'être dans la sphère publique ; un statut de fonctionnaire pour les péripatéticiennes ?

à écrit le 17/03/2017 à 5:49
Signaler
Comment voter pour ce fada ? Mystere et boule de gomme. Du hasch a tous les coins de rue ! Pauvre pays.

le 17/03/2017 à 14:46
Signaler
Il y a bien du pinard, des bagnoles, et pleins de truc dangereux dans les rues, mais on vit avec. La seule proposition censée de Hamon

à écrit le 17/03/2017 à 1:43
Signaler
des points de vente de l'état ? Quelqu'un dans son staff pourrait-il lui dire que ça existe déjà pour les cigarettes : ça s'appelle les bureaux de tabac !!! Décidémment, Hamon, il a pas inventé l'eau tiède ...

à écrit le 16/03/2017 à 23:23
Signaler
2) Ce cannabis est beaucoup plus vicieux que le tabac et l’alcool (et sucres, graisses, etc.) Ainsi provoque-t-il ( je ne sais pas avec quelles doses ingérées) l’éclatement des chromosomes, déréglant la programmation de l’ADN. D’où des problèmes s...

le 17/03/2017 à 1:40
Signaler
@jléo: les gens ont le droit de faire ce qu'ils veulent de leur peau, mais il ne faut pas que les autres subissent les répercussions, notamment financières, de leurs agissements. C'est pourquoi je préconise une taxe élevée à l'achat de tout produit t...

le 17/03/2017 à 7:48
Signaler
merci professeur Jleo ......

à écrit le 16/03/2017 à 23:14
Signaler
1) Faire avec le cannabis comme pour l'alcool et le tabac, est-ce une bonne idée ? Voilà deux échecs retentissants : les dégâts que ces deux derniers produits engendrent coûtent dix fois plus cher que l'argent qu'ils amènent dans les caisses de l'Et...

à écrit le 16/03/2017 à 22:27
Signaler
Le jour ou ce Monsieur perdra un membre de sa famille, un ami, un voisin à cause d'un chauffard ayant fumé du cannabis, il verra l'effet que cela lui fait. On a déjà beaucoup de problème avec l'alcool sur nos route, on constate encore des idées utopi...

à écrit le 16/03/2017 à 19:26
Signaler
Et pourquoi d'État ? L'État n'a pas vocation à commercer. Je pense que ce commerce, comme les autres, relève du privé. Toutefois, Il faudrait une taxe importante pour pallier les répercussions sur la santé des produits susceptibles de causer des trou...

à écrit le 16/03/2017 à 19:24
Signaler
C'est ça, et on installera ces points de vente dans toutes les Chambres de Commerce !

à écrit le 16/03/2017 à 19:21
Signaler
Il doit certainement penser à l'enseignement public pour être dans le domaine du "locavor"

à écrit le 16/03/2017 à 18:31
Signaler
Oui il est pas clair sur ce point qui est pourtant la seule note progressiste de tous les candidats à la présidentielle avec celle d'Asselineau de sortir de l'UE. Si le NPA ne peut pas avoir ses 500 signatures car faisant peur à l'oligarchie, alo...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.