De la prison avec sursis requise contre Mélenchon, pas pour les cinq autres prévenus

 |   |  256  mots
(Crédits : Reuters)
Les réquisitions du ministère public sont très inférieures aux peines encourues, notamment dans le cas de Jean-Luc Mélenchon, qui risque théoriquement dix ans de prison ferme et 150.000 euros d'amende.

Le ministère public a requis vendredi trois mois de prison avec sursis contre Jean-Luc Mélenchon, jugé ces deux derniers jours à Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour les incidents qui ont émaillé des perquisitions notamment au siège de La France insoumise.

Les procureurs ont également réclamé une amende de 8.000 euros à l'encontre du député de Marseille, poursuivi pour rébellion, rébellion en réunion, provocation à la rébellion et actes d'intimidation envers un magistrat et des policiers.

Plus d'indulgence pour les cinq autres prévenus (Corbières, Bompard...)

Le parquet s'est montré plus indulgent avec les cinq autres prévenus, dont le député Alexis Corbière et l'eurodéputé Manuel Bompard, contre qui sont requises des amendes de 2.000 à 10.000 euros, sans emprisonnement.

Ces réquisitions sont très inférieures aux peines encourues, notamment dans le cas de Jean-Luc Mélenchon, qui risque théoriquement dix ans de prison ferme et 150.000 euros d'amende.

À l'audience, le candidat aux présidentielles de 2012 et 2017 a soutenu jeudi la thèse du "procès politique" visant, selon lui, à "flétrir" l'opposant qu'il est.

Devant le tribunal, magistrats et avocats ont rejoué, vidéos à l'appui, les perquisitions du 16 octobre 2018, en particulier celle au siège de LFI qui a viré à la cohue, contraignant le parquet à écourter les opérations.

Ces perquisitions avaient lieu dans le cadre de deux enquêtes préliminaires ouvertes par le parquet de Paris, liées à des soupçons d'emplois fictifs au Parlement européen et aux comptes de la campagne présidentielle du candidat, en 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2019 à 19:05 :
Un très bon procès melonchon c est un stalinien un dictateur prétentieux
a écrit le 21/09/2019 à 11:11 :
Y a vraiment deux justice dans notre pays. Je doute que si je ne fais qu'insulté en disant un simple gros mot à un policier ou gendarme je prenne aussi peu... Comment dans un pays qui se dit république il peut y avoir tant de différences entre ceux qui se pense élite et les citoyens?
Réponse de le 21/09/2019 à 16:01 :
Si vous vous étiez comporté ainsi, un policier vous aurait fait une béquille pour vous jeter au sol, un second se serait assis sur votre dos pour vous menotter et un troisième vous aurait arraché la tête à coups de rangers.

Et ensuite vous auriez été emmené au poste en GAV et on vous aurait fait passer au tribunal pour outrage à agent. Lesquels, auraient miraculeusement bénéficié d'une ITT, ce qui leur permet de réclamer pour eux mêmes des dommages et intérêts (en général les tribunaux accordent quelques centaines d€)
La procédure est bien connue, il y a des spécialistes dans la police arrondissent leurs fins de mois de façon appréciable.

Il se trouve que vu la quantité de témoins et de caméra, les policiers ont préféré rester zen, mais ils n'ont pas renoncé à l'ITT et au dédommagements financiers.

Juste une question. Qui paye Dupond Moretti?
a écrit le 21/09/2019 à 10:31 :
Deux fortes personnalités, une parle politique et l'autre parle justice, deux personnages trop aguerris pour ne pas changer de posture borné et gueularde...dialogue de sourd !
a écrit le 21/09/2019 à 7:42 :
nepotisme quand tu me tiens!
encore un requisitoire independant, comme on dit!
il aurait eu une autre couleur politique, l'independance independante n'aurait pas donne le meme type de raisonnement
a écrit le 20/09/2019 à 22:31 :
Quelle que soit la décision, ce procès a permis à la bande de Mélenchon d'avoir une présence médiatique substantielle. Comptez le nombre d'interviews à la radio, de passages TV. En équivalent publicité, ça vaut des centaines de milliers d'euros.
Leur agence de comm' doit se frotter les mains.
a écrit le 20/09/2019 à 20:35 :
Ce procès Mélanchon a fait découvrir aux Français que les policiers avaient obtenu 7 jours d'ITT pour un coup de gueule ! c'est affligeant.

On est saturé d'entendre les policiers se plaindre, gémir, en profiter pour demander des primes, des augmentations, in finé on en a marre de voir les policiers tout faire pour faire les poches des citoyens.

Comment cela a t-il été possible ? povres policiers, ils faut leur trouver un autre travail dans un monastère, aider les vieux silencieux dans des Epads !
Réponse de le 21/09/2019 à 16:29 :
que les policiers sont capables de se payer les services de Me Dupond Morreti.

Il lui arrive de travailler quasi gratuitement pour des cas qui lui tiennent à cœur et des victimes insolvables, mais ce n'est pas le cas ici.

Il me semble que c'est le ministère de l'intérieur qui prend en charge la défense de ses agents. Castagneur aurait donc choisi délibérément un ténor du barreau pour assurer le spectacle....

Profitions-en, c'est à nos frais
a écrit le 20/09/2019 à 20:15 :
C'est quand même étonnant le verdicts sachant que la perquisition en elle-même était illégale sur plusieurs points (pas de liste des éléments emportés, interdiction au propriétaire d’assister à la perquisition alors que c'est dans son bon droit, les mecs qui ont signés le mandat qui étaient affilié à la ministre de la justice "ça aurait du être un juge indépendant du pouvoir en place", etc ...). Je suis très loin d'aimer Mélenchon (culte de la personnalité, etc) mais j'aime que la justice soit la même pour tous. C'est clairement à la limite des dhc et le fait que les médias et personnes du métier les couvres, c'est la honte pour la France. Nos anciens se sont battu contre ce genre de justice expéditive (vichiste à l'époque)
a écrit le 20/09/2019 à 19:00 :
Comme Balkany, il aurait dû être envoyé directement à la Santé. Durant les promenades, ils auraient eu beaucoup de choses à se raconter.
a écrit le 20/09/2019 à 16:55 :
Ne nous précipitons pas, il y a parfois un monde entre les réquisitions et les jugements finaux.
A l'évidence la comportement de Mélenchon &Co méritait une sanction pécuniaire, une peine de prison légère avec sursis, pour décourager toute récidive et pas de peine d"illégibilité, puisqu'il n'y a eu ni mort, ni blessé, ni vol, ni dilapidation des deniers publics de la part des justiciables.

Je continue toujours de m'interroger sur les 12 perquisitions domiciliaires dans cette affaire qui semblent décalées avec les présomptions, puisqu'elles proviennent des dénonciations d'une ex élue FN, elle même sous le coup d'une enquête pour emploi fictif.
Ça me parait léger en l'absence de signalement par l'OLAF et d'autres éléments sérieux.

A suivre, donc mais je parie que cette affaire va s'enliser et terminer par un non-lieu dès que Belloubet aura été virée.
a écrit le 20/09/2019 à 16:31 :
Qui nous délivrera de cette baudruche gonflée au vent de la vanité?
a écrit le 20/09/2019 à 15:47 :
Toujours rien sur le fichier pris avec 500.000 noms ?
Belloubet a oublié de le rendre comme lorsqu’il s’agit de déclarer son patrimoine. ses trois biens immobiliers, une maison dans l’Aveyron et deux appartements à Paris, estimés à près de 336 000 euros ce qui reste une infime partie de sa fortune.
a écrit le 20/09/2019 à 15:39 :
Et pas d'inéligibilité alors qu'il s'est comporté comme un imbécile ? Mais bon sang comment voulez vous que notre pays avance si on laisse l'oligarchie continuer de nous endormir de la sorte !?

Hé ho ya une planète avec une humanité dessus à sauver faudrait se réveiller !?

mélenchon, wauquiez, lepen, jadot, macron... la fin c'est pour demain.
Réponse de le 21/09/2019 à 18:42 :
Mais vous voulez attendre quoi de la justice de ce pays ? Elle est aussi comme l'Oligarchie,incompétente,stupide et à veste retournable,ne comptez pas sur elle pour faire quelque chose,ni sur les forces de l'ordre,vous perdez votre temps.
Réponse de le 22/09/2019 à 12:03 :
Tous les mouvements commerciaux, les traités internationaux se reposent de plus en plus sur l'appréciation des juges, leur rôle devient primordiale dans la gestion de tout, alors je suis d'accord que totalement affamée par une classe politique corrompue ne voulant pas que l'on aille fouiller dans ses paradis fiscaux et surtout ceux de leurs corrupteurs elle est peu efficace et de ce fait c'est l'impasse maintenant si on veut s'en sortir il va bien falloir changer notre approche vis à vis d'elle.

Les politiciens en se vendant totalement aux riches ont laissé cette seule voie là au final, pourquoi pas l'essayer ?

Vous avez peur de quoi ? :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :