Emmanuel Macron esquisse un déconfinement en trois étapes

 |  | 1003 mots
Lecture 5 min.
Tous les commerces pourront rouvrir à compter du 28 novembre.
Tous les commerces pourront rouvrir à compter du 28 novembre. (Crédits : POOL New)
Le président de la République, Emmanuel Macron a dévoilé les grandes lignes d'un déconfinement progressif, particulièrement dense en termes de conditions, et qui se fera en trois phases. Chacune de ces étapes marquera un allègement des consignes, à condition que les objectifs sanitaires soient atteints.

Les milieux économiques attendaient "un cap" et de la lisibilité, ce seront surtout une multitude de situations à appréhender chaque semaine. Le président Emmanuel Macron s'est de nouveau adressé aux Français ce mardi soir pour desserrer un peu l'étau du confinement en vigueur depuis le 30 octobre. Un allègement des contraintes qui se fera en trois étapes : le 28 novembre 2020, le 15 décembre 2020, puis le 20 janvier 2021. "Certes, nous avons freiné la circulation du virus mais il demeure très présent", a résumé Emmanuel Macron à propos de la situation sanitaire du pays.

Samedi 28 novembre : les commerces pourront rouvrir

Ce qui changera à partir du samedi 28 novembre au matin :

  • Les commerces pourront rouvrir jusqu'à 21h et les services à domicile reprendre "dans le cadre d'un protocole sanitaire strict, qui a été négocié avec l'ensemble des professionnels", a précisé le chef de l'Etat. Les librairies, les disquaires, les bibliothèques et archives pourront également rouvrir leurs portes dans ces conditions.
  • Les déplacements pour promenade ou activité physique en extérieur seront permis dans un rayon de 20 kilomètres et pour 3 heures.
  • Les activités extra-scolaires en plein air seront à nouveau...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2020 à 17:57 :
Ne rentrer pas à l'hosto en ce moment :


Huit frères et sœurs d’une même famille, dans le Val-d’Oise, sont touchés par le coronavirus. Six d’entre eux sont actuellement hospitalisés, dont deux en réanimation.

Il y a deux semaines, cette fratrie de 10 enfants a perdu sa mère dans le combat contre le Covid-19. Elle est décédée quelques jours après sa sortie de l’hôpital d’Eaubonne, toujours dans le Val-d’Oise, où elle était initialement hospitalisée en gériatrie en raison d’un surdosage médicamenteux, racontent nos confrères du Parisien .

Une fois rentrée à son domicile après son séjour à l’hôpital, elle montre des signes de fatigue. La vieille dame de 87 ans se voit alors prescrire un test PCR qui se révèle positif. Cela fait quatre jours qu’elle est sortie du centre hospitalier. Elle décède deux jours plus tard, alors qu’elle venait d’être hospitalisée en urgence. Le certificat de décès stipule qu’il s’agit d’une mort naturelle avant d’être corrigé le lendemain : cette dame est bien morte du coronavirus.Face à cette situation, les huit frères et sœurs accusent l’établissement hospitalier. Pour eux, leur mère a contracté le Covid-19 à l’hôpital. « Elle a été testée deux fois et elle était négative, assure l’un de ses fils, dans les colonnes du Parisien. Mais des malades du Covid-19 arrivaient tous les jours. Avant de la laisser sortir, ils auraient dû s’assurer qu’elle n’avait pas contracté la maladie. On l’a vue partir. C’est horrible. »
Pour lui, l’établissement est aussi responsable des autres contaminations au sein de sa famille : « L’hôpital n’a pas pris de précaution. Ils ont créé un cluster qui peut avoir des conséquences très graves. » La famille envisage de porter plainte dans les prochains jours, pour non-assistance à personne en danger.
a écrit le 25/11/2020 à 16:15 :
"Il voyage en solitaire", pour "un voyage en absurdie". Je n'écoute plus parce que de toute façon, je transgresse les règles, sans pour autant "risquer"! ma vie ou celle des autres. Faut pas être "con" non plus. Mais face à un '"droit dans ses bottes"façon Juppé, conforté par un extrémisme (une paranoïa) sanitaire, une bonne réponse est dans le plaisir de la transgression.
On est Français tout de même, pas Chinois et c'est tant mieux.
a écrit le 25/11/2020 à 12:58 :
Et surtout ouvrer bien vos fenêtres pour aérer cet hiver ,ah,ah :

Mauvaise nouvelle pour ceux qui ont recours au gaz pour se chauffer ou en cuisine. Une hausse des tarifs réglementés a été annoncée pour le 1er décembre. A cette date, les prix appliqués par Engie augmenteront de 2,4% en France. "Cette augmentation est de 0,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,4 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 2,5% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a indiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un communiqué.
Réponse de le 26/11/2020 à 5:09 :
@ Lachose.
Apres avoir fait la promo des installations au gaz et l'encouragement a installer de nouvelles chaudieres, le fruit mur tombe de l'arbre.
Le beurre, l'argent du beurre et le c... de la cremiere. pays malade de sa bureaucratie ponctionnaire nepotiste, a fuir.
a écrit le 25/11/2020 à 11:13 :
Sur les stations de ski ,il y avait des négociations en cours avec le gouvernement sur une période de 10 jours et hier le Macron annonce la fermeture comme un jouet que l'on veut casser et pendant ce temps la suisse et l'Autriche sont ouvert.,ah,ah,ah
a écrit le 25/11/2020 à 11:09 :
en cas de troisième vague c'est tous le gouvernement qui doit sauter
et pas que les ministres
a écrit le 25/11/2020 à 10:54 :
"Je souhaite que le gouvernement et le Parlement prévoient les conditions pour s'assurer de l'isolement des personnes contaminées, y compris de manière plus contraignante", a déclaré le chef de l'Etat, en promettant que "ces personnes seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire, psychologique".

On va se marrer quand les flics vont venir vous cherchez chez vous de force pour vous confiner loin de tout.Pourquoi pas aussi un bandeau sur votre porte signalant votre "cas,infection ,contamination" comme en Chine pour que les voisins le sachent ?
a écrit le 25/11/2020 à 10:12 :
Ils n'ont pas de bol les restaurateurs français ,on leur sort une étude américaine faite au printemps sur la population d'une ville américaine ou l'obésité et la comorbidités sont importante pour justifier leur fermeture.
a écrit le 25/11/2020 à 9:46 :
J'ose espérer que cette administration folle ne va pas exiger de trimballer avec soi un justificatif de domicile! Ils en sont capables.
a écrit le 25/11/2020 à 9:36 :
"A partir du 15 décembre, il sera possible de se déplacer sur l'ensemble du territoire sans attestation, avec un couvre-feu de 7 à 21 heures, et ce, si l'on est arrivé à 5000 contaminations par jour ".

Donc, déjà éviter de se faire tester pour faire baisser ce chiffre ensuite on peut noter qu'actuellement la vente a emporter peut se faire jusqu'à 22h00 ,donc avec un nouveau couvre feu à 21h00 ,les restaurants perdront une heure.Bien joué.
a écrit le 25/11/2020 à 9:13 :
des promesses et des illusions et un petit réajustement
sinon rien le precedent c'etait 100km la c'est 20km
le reste sera torpiller par les trois mousquetaires a la vision negative
ou sont les mesures corrective attendu depuis la crise des gilets jaune oublie
la reforme des hopitaux la aussi oublie
et c'est pourtant bien a cause de la reduction vite mise en place par m veran
a la sortie de la 1ere vague et le peut de reconnaissance salariale
que bon nombre de personnel a quitté le service de santé.
et tous ceci sur ordre de m macron
et qui continue de gouverné sans la consultation des représentants elus
mais consulter des tirez au sort voila sa vision de la republique
a écrit le 25/11/2020 à 8:33 :
Complètement scolaire cette approche sanitaire, Macron devrait grandir un peu. Il infantilise, très mauvais pédagogue qui joue sur la peur des français.
Suis très étonné que ce peuple de gaulois se laisse manipuler de cette manière.
Vous avez droit à 20 Km , bisque bisque rage ....
Réponse de le 25/11/2020 à 9:23 :
apres le péril jaune (livre de mr pierrefitte) la troisiemme vague du covid se profile déja .a rien qu a lire les bilan de nos maisons de retraites
Réponse de le 25/11/2020 à 9:24 :
apres le péril jaune (livre de mr pierrefitte) la troisiemme vague du covid se profile déja .a rien qu a lire les bilan de nos maisons de retraites
Réponse de le 25/11/2020 à 17:42 :
Par contre ,ça bouge chez les teutons :

Un homme a percuté la grille du portail de la chancellerie allemande à Berlin avec une voiture sur laquelle étaient peints des slogans ce mercredi 25 novembre dans la matinée, avant d'être interpellé, a indiqué la police.La voiture, une Volkswagen verte foncée qui n'a pas provoqué de dégâts sur le site, en plein cœur de la capitale allemande, comportait des inscriptions à la peinture blanche sur sa carrosserie appelant à stopper la «politique de mondialisation» et clamant «Vous êtes de fichus tueurs d'enfants et de vieillards». Le conducteur interpellé était entendu en fin de matinée par les policiers.
a écrit le 25/11/2020 à 8:28 :
Bernard Arnault président en 2022, c'est le seul à pouvoir éviter la catastrophe future avec un nouveau Macron-Le Pen à venir qui mettra Le Pen au pouvoir qui n'en a vraiment pas envie vu la bande de bras cassés dont elle est entourée et pour faire en plus exactement la même politique que Macron car soumise également aux banquiers mais martyrisant encore plus les immigrés, autant dire comme ça va puer, déjà que...
Réponse de le 25/11/2020 à 12:27 :
C'est qui lui?
a écrit le 25/11/2020 à 2:16 :
Mais qui prete encore attention a ce petit monarque ?
a écrit le 25/11/2020 à 0:40 :
Le 15 Janvier
ré-accélération de l'épidémie en Conséquence ! des FETARDS irresponsables du 31/12
a écrit le 24/11/2020 à 22:09 :
J'espère que le gouvernement à limogé les conseillers qui prédisaient plus de 9000 personne atteintes du Covid en réanimation à mi novembre.
Enfin peut être est ce les même qui nous explique que les transports en commun sont sur à 100% mais que rentrer dans un commerce risque de nous tuer de façon certaines.
a écrit le 24/11/2020 à 21:15 :
c'est décidé: avant je votais blanc au 2nd tour
Maintenant je voterais pour celui ou celle qui sera en face de cet amateur notoire quel qu'il/elle soit. Quitte à voter pour des incompétents... autant aller jusqu'au bout!
a écrit le 24/11/2020 à 21:11 :
Emmanuel Macron esquisse un déconfinement en trois étapes

quelle désolation !
a écrit le 24/11/2020 à 21:07 :
Le discours de Macron à 20h repose dès le départ sur un postulat mensonger, ÉHONTÉ. Contrairement à ce qu'il assène, le reconfinement N'A PAS ÉTÉ À L'ORIGINE de la décrue de la 2e vague. Même LCI l'a montré le 18 novembre.Tel Ubu-Roi, Macron à 20h a décidé :- attestations de sortie - agrandir à 20km la largeur de la cour de prison - porter à 3h les horaires du parloir - filer 150€ d'argent de poche - limiter à 30 les fidèles de la messe - achever de ruiner les restaurants et salles de sport.. Tout est insupportable dans son discours : son usage du "nous", son regard vide, son débit mécanique, son ton paternaliste. Aucune excuse pour les monstrueuses erreurs commises, aucune reconnaissance de sa responsabilité, aucun remords. Il prend visiblement un plaisir sadique à égrener, sans la moindre justification scientifique, les mesures ubuesques qu'il a décidées lui-même. Il ose parler de "larges consultations" mais tout cela sonne faux. À quoi servent donc les parlementaires ..? F Asselineau ce soir ..
Réponse de le 25/11/2020 à 7:55 :
Pas passionnant du tout, le macronisme. Sortir du covid au plus vite. Vaccination pour tout et tout de suite.
Réponse de le 25/11/2020 à 9:41 :
N'ayant pas conscience de ce qu'il est, il n'a pas conscience de ce qu'il fait!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :