Emmanuel Macron reçoit le soutien du "réformateur" Christophe Caresche (PS)

 |   |  237  mots
Cette sensibilité [les réformateurs du PS, ndlr] a vocation à se retrouver dans la démarche d'Emmanuel Macron, juge Christophe Caresche.
"Cette sensibilité [les réformateurs du PS, ndlr] a vocation à se retrouver dans la démarche d'Emmanuel Macron", juge Christophe Caresche. (Crédits : TOBY MELVILLE)
Le député socialiste Christophe Caresche, un des chefs de fil des réformateurs du Parti socialiste, estime qu'Emmanuel Macron est "la seule solution" face à Marine Le Pen.

"Le moment est venu de soutenir Emmanuel Macron", déclare dans le Journal du dimanche (JDD) Christophe Caresche, l'un des chefs de file des réformateurs du Parti socialiste.

Le député PS de Paris estime que le candidat socialiste pour l'élection présidentielle, Benoît Hamon, "amène le parti à se radicaliser, à se déporter vers une gauche ' mouvementiste ' et protestataire, qui ne sera pas en capacité d'assumer les responsabilités du pouvoir".

"À titre personnel, ma décision est prise : le moment est venu de soutenir Emmanuel Macron", déclare Christophe Caresche dans le JDD.

"La seule solution" face à Marine Le Pen

"C'est une décision qui n'est pas facile à prendre : je dois tout au PS, à commencer par ma carrière politique. Mais il faut prendre acte aujourd'hui du fait que nos chemins se séparent", ajoute-t-il.

D'après Christophe Caresche, le candidat d'En marche! est, "pour un homme de gauche", "la seule solution permettant de contrer efficacement Marine Le Pen au deuxième tour de la présidentielle".

A la question "serez-vous suivi par le pôle des réformateurs du PS dans cette décision ?", il répond : "la décision n'est pas prise, mais la réflexion devrait s'accélérer". "Cette sensibilité a vocation à se retrouver dans la démarche d'Emmanuel Macron", juge Christophe Caresche. "Certains m'ont d'ailleurs précédé, et j'espère que d'autres suivront."

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2017 à 10:42 :
QUAND LE VENT TOURNE LES VESTES AUSSI///.LES PERSONNES LES PLUS DANGEREUSE LES MENTEURS/// GANDHI/// ET EN POLITIQUE ILY EN A BEAUCOUP/ LES DERNIER SCANDALES DENONCE PARS DES MEDIAS COURAGEUX NOUS LE PROUVE ANNEES APRES ANNEES???
a écrit le 27/02/2017 à 15:08 :
"l'un des chefs de file des réformateurs du Parti socialiste".

Bref, l'aile droite du PS qui ne represente pas grand chose au final .Des mauvais joueurs en plus , on perd à des primaires malgré un vote démocratique et le premier reflexe est d'aller voir ailleurs.Quand je pense qu'ils critiquaient les frondeurs sur leur comportement.
a écrit le 27/02/2017 à 7:09 :
Allez, un p'tit marocain pour Christophe. Il l'a bien merite.
Ce micron a force de s'allier avec n'importe qui, devient illisible. Ceci dit, pour le lambda, ca ne change pas grand'chose: Il votera la haine par reaction.
Réponse de le 27/02/2017 à 14:01 :
Illisible ? Il est parfaitement lisible.

Il est libéral. Il croit en la loi du plus fort. Que ce soit sur le marché du travail ou sur le marché du logement, le plus aisé et le plus fort doit avoir le droit d'écraser le plus faible.

C'est que les libéraux appellent le "réformisme"

Les "réformateurs" au sein du PS c'est le mot gentil pour dire "les libéraux"
a écrit le 27/02/2017 à 2:42 :
Je ne voterai pas utile !
a écrit le 26/02/2017 à 21:04 :
Macron ramasse tous les blasés et blessés de la république.C'est donc le parti de la voiture balai.
a écrit le 26/02/2017 à 18:14 :
Hamon et Fillon doivent appelé a voter le rocardien Macron !
Réponse de le 27/02/2017 à 9:20 :
Et pourquoi pas Dilemblue ?
a écrit le 26/02/2017 à 16:55 :
Macron, c'est la tête de pont des socialistes hollandais. Tout le gratin PS va se bousculer
pour les postes. Va t-on pour subir 5 ans de plus de cette politique qui a ruiné le pays ?
Macron, c'est le collaborateur puis le ministre des finances de Hollande, on a vu le résultat.
a écrit le 26/02/2017 à 14:41 :
Les réformes tu parles ! La régression sociale !
a écrit le 26/02/2017 à 14:38 :
C'est l'hécatombe de tous bords, Hollande,Sarkozy, Juppé, Duflot, Royal, Barcelone,
Maintenant voilà le début du Mercato avec ceux qui veulent trouver un nouveau point de chute Bayrou et les cadres socialistes qui ne veulent pas de Hamon.
Macron ramasse les dissidents, la droite fait front derrière Fillon, la presse ne parle que de ces recassements, et le peuple voudrait une véritable discussion sur le programme pour relever le pays et sauver notre démocratie
Réponse de le 26/02/2017 à 16:19 :
EM c'est le parti des dépités, ca risque de ne pas aller très loin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :