G20 : Macron annonce un "sommet d'étape" sur le climat le 12 décembre

 |   |  453  mots
Cette réunion, dont il n'a pas précisé la localisation, mais qui se tiendra en France, visera à mobiliser les financements privés et publics promis en décembre 2015 et à itentifier les projets concrets qui devront être soutenus.
Cette réunion, dont il n'a pas précisé la localisation, mais qui se tiendra en France, visera à "mobiliser les financements privés et publics" promis en décembre 2015 et à "itentifier les projets" concrets qui devront être soutenus. (Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)
Le président de la République n'a pas perdu espoir de "convaincre" son homologue américain Donald Trump de réintégrer cet accord sur le climat.

Emmanuel Macron a annoncé samedi qu'il allait réunir le 12 décembre prochain un "sommet d'étape" sur la lutte contre le réchauffement climatique, deux ans jour pour jour après l'accord de Paris. Il a aussi dit ne pas avoir perdu espoir de "convaincre" son homologue américain Donald Trump de réintégrer cet accord.

"Le 12 décembre prochain, deux ans après l'entrée en vigueur de l'accord de Paris, je réunirai un nouveau sommet afin de prendre de nouvelles actions pour le climat, notamment sur le plan financier", a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse de clôture du sommet du G20 à Hambourg en Allemagne.

"Mobiliser les financements privés et publics"

Cette réunion, dont il n'a pas précisé la localisation, mais qui se tiendra en France, visera à "mobiliser les financements privés et publics" promis en décembre 2015 et à "itentifier les projets" concrets qui devront être soutenus.

Evoquant le président américain Donald Trump, qui a annoncé le 1er juin sa décision de sortir de l'accord de Paris, Emmanuel Macron a lancé: "je vous confirme que j'espère le convaincre" de revenir sur sa décision. "Je ne désespère jamais de convaincre, je pense que c'est un devoir compte-tenu de la fonction qui est la mienne et un trait de caractère", a-t-il fait valoir.

La Première ministre britannique Theresa May avait exprimé un espoir similaire la veille.  

Le "désaccord" sur le climat avec Washington "n'empêche en aucun cas la coopération sur de nombreux autres sujets en matière de lutte contre le terrorisme et d'intérêts stratégiques", a estimé M. Macron, alors que le président américain est attendu à Paris les 13 et 14 juillet à l'occasion de la fête nationale française.

Il sera alors question, toujours selon Emmanuel Macron, de la crise syrienne et de la lutte contre le terrorisme. "J'ai essayé de l'expliquer à certains", a-t-il ajouté dans une allusion aux Etats-Unis, "on ne peut pas prétendre lutter efficacement contre le terrorisme si on n'a pas une action résolue contre le réchauffement climatique".

"Il n'y a pas d'accord de Paris à la carte", a-t-il aussi réaffirmé, rappelant qu'il avait "été très clair" sur ce sujet "avec Donald Trump le soir même de sa déclaration" du 1er juin.
"En la matière, l'esprit de conciliation, de compromis, s'il devient un esprit de mollesse, est coupable", a martelé le chef de l'Etat français, avant de conclure: "Je ne céderai rien" à ceux qui veulent "un retour en arrière", il s'agit d'"un choix américain qui n'est qu'un choix américain".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2017 à 8:58 :
Le sommet d'étape c'est celui dans lequel il ne se passe rien, des dizaines de millions d'euros gaspillés pour faire voyager nos chefs d'états, les engraisser, les présenter à des nouveaux possibles corrupteurs, décider de la couleur de la nappe de la prochaine réunion et basta.
a écrit le 09/07/2017 à 12:05 :
Pour cacher tout son programme de régresion sociale et d'accroissement des inégalités Macron brasse du vent rien de tel que les conférences sur le climat et les médias aux ordres et aux anges relaieront avec zèle la non information. quant on à rien à dire ou que l'on veut créer un écran de fumée rien de tel que le Développement Durable!
a écrit le 09/07/2017 à 10:54 :
C'est HAVAS qui doit se réjouir après le précédent pactole de Pénicaud
a écrit le 09/07/2017 à 8:45 :
Mr Macron le champion de l accord climat !! il veut réunir tout le monde en décembre ?ca ne sert à rien ,c est du bla bla et de la com ,et c est nous qui payons!! Trump a tout compris il ne veut pas payer des millions de dollars qu il préfère mettre dans l emploi aux USA !!!!D autres parts certains pays ne veulent pas se fâcher avec l Allemagne et la France et donc disent oui mais ne ferons absolument rien pour le climat!!
a écrit le 09/07/2017 à 8:44 :
Réchauffement climatique et alors nous aurons des oliviers et des orangers en Normandie ....
a écrit le 09/07/2017 à 8:44 :
Réchauffement climatique et alors nous aurons des oliviers et des orangers en Normandie ....
a écrit le 09/07/2017 à 8:06 :
Bof, je veux bien être gentil, mais ca commence à bien faire les sommets tarte à la crème sur le climat avec le ban et l'arrière ban des pingouins. Ca ressemble un peu au sujets sur l'immobilier ou le salaire des cadres pour les couv des hebdo.
a écrit le 09/07/2017 à 7:13 :
Russia Today n'a pas compris les liens entre réchauffement climatique et terrorisme, leurs journalistes sont effectivement des propagandistes du régime pétrolier et gazier au coeur duquel se trouve Poutine. Ils ne veulent pas voir que les combustibles fossiles qu'ils vendent sont à l'origine du réchauffement climatique, de la montée des océans, des manques d'eau, de récoltes détruites donc de migrations, donc d'exploitation de cette migration, d'enrôlement dans des groupes terroristes, de réseaux de passeurs, de ventes de kalachnikov, d'exploitation par certains Etats etc La révolution française de 1789 est consécutive à un événement climatique lié à une éruption volcanique en 1783. Les propagandistes de Russia Today devrait réfléchir au fait que de mauvaises récoltes en Russie pourrait aboutir à des troubles dans de nombreuses régions russes par exemple. Climat et instabilité sont classiques dans l'histoire et c'est donc bien un des facteurs influant dans le terrorisme actuel. Les migrations climatiques sont importantes depuis plusieurs années.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :