Impôts : la télédéclaration séduit les Français, même ceux qui ne l'ont jamais essayée

 |   |  467  mots
En 2014, le nombre de télédéclarants a encore progressé de 10 % par rapport à l'année précédente, avoisinant les 14 millions.
En 2014, le nombre de télédéclarants a encore progressé de 10 % par rapport à l'année précédente, avoisinant les 14 millions.
La majorité des Français se dit même favorable à ce que la déclaration des revenus en ligne devienne obligatoire, révèle un sondage.

Le succès est incontestable. La télédéclaration des revenus, dont le principe a été introduit au début des années 2000 par Michel Sapin, alors ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l'État, est aujourd'hui considérée comme "une bonne chose" par 84% de la population française. Encore plus frappant, cette méthode reçoit même les faveurs de la majorité (52%) des Français qui ne s'y sont pas encore adonnés, révèle mercredi 22 avril une enquête réalisée par Syntec Numérique et l'institut de sondage Odoxa.

Modernité contre sécurité

Si la déclaration des revenus en ligne séduit autant, c'est que divers mérites lui sont associés. 93 % des Français jugent le procédé moderne, alors que 87 % y trouvent un intérêt écologique. 86 % considèrent d'ailleurs la méthode rapide et 85% plus économique.

Quant aux réfractaires, la première raison qu'ils invoquent pour justifier leur choix est la peur de délivrer des informations confidentielles en ligne (38 %). Relativement nombreux sont également ceux qui privilégient encore le papier par "habitude" (27 %) ou parce qu'ils pensent que la déclaration en ligne "ne changerait rien" pour eux (15 % ). Ceux qui justifient ce choix du papier car ils ne sont "pas à l'aise avec les outils numériques" (6 %) ou estiment cela "plus compliqué qu'en papier" (11 %) sont en revanche très minoritaires.

Les personnes opposées à la méthode sont plus nombreuses dans les catégories populaires et aux revenus les plus faibles (55 %), relève également l'enquête.

14 millions de télédéclarants

La conversion au numérique gagne par ailleurs de plus en plus de terrain : en 2014, le nombre de télédéclarants a encore progressé de 10 % par rapport à l'année précédente, avoisinant les 14 millions. Et l'avenir semble chargé de promesses, puisque 61 % des Français comptent télédéclarer leurs revenus en 2015 selon le sondage.

51 % (contre 48 %) vont même jusqu'à se dire  favorables à ce que la télédéclaration devienne obligatoire -mesure récemment envisagée par Bercy. Muriel Barnéoud, présidente du collège Editeurs de Syntec Numérique, observe:

"La radicalité de cette décision n'effraye donc plus les usagers, qui semblent acquis aux bienfaits de l'e-administration et mûrs pour d'autres expérimentations."

Ce qui n'écarte pas tous les obstacles. Dans sa démarche de dématérialisation des procédures et de simplification des démarches administratives, la France doit toutefois "encore aller plus loin pour exercer un effet de levier décisif sur la réorganisation de son administration, sur ses coûts de gestion et sur la personnalisation de l'offre de services publics, afin de répondre pleinement aux attentes des usagers", estime notamment Muriel Barnéoud.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2015 à 13:28 :
ESSAI
a écrit le 24/04/2015 à 18:45 :
La rendre obligatoire? Beaucoup de personne n'ont toujours pas internet et ne l'auront jamais (notamment parmi nos "vieux") d'autre finiront par lâcher leur abonnement internet. Pour ces personnes il est prévu quoi? Une carte internet temporaire pour faire cette déclaration en ligne?

Quand aux personnes qui ont droit à des déduction, tous les trois ans se sera un contrôle? Autan continuer avec nos papier et de les envoyer plutôt que de les conservé et de devoir les retrouver... En gros ceux qui font leur déclaration par internet doivent forcement la garder sur papier pour pouvoir être certain de pouvoir sortir les justificatifs tous les trois ans. Quel évolution et vive un retour en arrière!
Réponse de le 28/05/2016 à 23:21 :
Il faut préciser qu'une très faible minorité en France ne dispose pas d'accès internet, nous sommes l'un des pays les plus connectés au monde. Pour ce qui est de ceux qui n'en ont pas, et bien il existe des médiathèques auxquelles vous pouvez accéder à internet contre une petite participation financière (à peu près 4 euros l'entrée). Il est néanmoins vrai qu'il faille conserver les documents tels que les récépissés de don, les crédits d'impôt... en cas de contrôle mais sur une durée de 3 ans maximum. C'est relativement court et de plus, vous pouvez conserver ces documents sur un "cloud" qui sont pour la plupart gratuits, et vous pouvez ensuite les imprimer ou les transmettre en pdf aux services qui vous en feront la demande. Ces documents justificatifs sont de plus en plus fournis de manière informatisée (pdf) par les associations, les sociétés... vous n'avez donc qu'à les transférer par mail au centre des impôts pour qu'ils traitent plus vite votre envoi.
a écrit le 23/04/2015 à 13:11 :
Alors là, ça sera sans moi ! Le jour où la télédéclaration sera obligatoire, les impôts devront venir à pied chez moi pour chercher ma déclaration, c'est clair !!
a écrit le 23/04/2015 à 11:56 :
48% d'entre eux (ou moins, compte tenu de la refonte des grilles) seront moins contents quand ils auront reçu leur avis d'échéance... Il faudra re-mailer pour demander un dégrèvement...
a écrit le 22/04/2015 à 20:46 :
Une véritable tromperie!
Vous êtes toujours dans l'obligation de conserver vos justificatifs. Si vous ne les avez pas et qu'ils vous les demandent (ils peuvent le faire pendant 4 ans + l'année en cours) c'est le redressement assuré.
En plus les données qui sont envoyées ne sont pas sécurisées. 1) Elles peuvent être captées par n'importe qui et en plus 2) leurs serveurs sont dans le cloud. Cela veut dire en gros en Chine.
En cas de problème sur les serveurs vous serez dans l'incapacité de prouver ou récupérer votre déclaration et votre bonne foi.
Les Chinois et les Russes sont des cadors en informatiques, selon le montant de votre déclaration captée, vous allez devenir les cibles privilégiées du fisching ou autre spam.
L'écologie a beau dos! Combien d'entre nous passent des heures à essayer de se connecter sur ces serveurs sous dimensionnés ou en panne régulièrement ?
Les personnes âgées et celles qui n'ont pas les moyens de se payer un ordinateur et un abonnement internet, feront comment?
A moins qu'il ne soit fait comme pour la carte Vital, les médecins se sont vu payer leur matériel et connexion par la sécu. Ce sera peut être la même chose par Bercy ?
Encore une idée à la noix soufflée par un cabinet d'audit dirigé par un ancien ministre de l'économie ?
Réponse de le 22/04/2015 à 21:54 :
"Vous êtes toujours dans l'obligation de conserver vos justificatifs." heureusement, comme avant quand on les envoyait, il fallait en faire une copie par précaution (une fois il me le sont perdus ! Ensuite je les agrafais). En quoi c'est un "ennui" ? L'enveloppe est moins lourde.
"Combien d'entre nous passent des heures à essayer de se connecter " vous avez essayé ou c'est un fantasme ? Vous parlez des débuts où c'étaient les balbutiements ?
"vous allez devenir les cibles privilégiées du fisching ou autre spam" il n'y a pas votre mail sur le site, vous spammez comment ? Phishez comment ?
Le sujet n'est pas d'obliger à télédéclarer mais de dire que les gens trouvent ça séduisant.
Le Cloud, pourquoi serait-il Chinois ? Vous avez demandé au Ministre si le serveur à Bercy est nuageux ?
Réponse de le 23/04/2015 à 3:38 :
Déclaration des Impots OBLIGATOIRE sur un ordinateur, Vote OBLIGATOIRE : j'ai toujours voté, et toujours voté pour une personne ou pour une liste : là je voterai NUL : bulletin sale et taché de toutes sortes, et raturé avec la mention en majuscule : " Vote Sous Contrainte "Les Français avec leurs 400000 normes obligatoires, les 4000 pages du code du travail (800 en allemagne) les prélèvements OBLIGATOIRES record, en demandent plus encore. J'ai tenté de créer un "espace " sur le site internet des impots : dégouté par sa conception, ses complications, invalidations, j'ai du renoncer depuis 4 ou 5 ans : je constate ce soir sur ce visuel " la tribune ", qu'il est le meme. Je ne l'ai pas tenté pour la déclaration : ho ! surtout pas ! de surcroit je tiens à mes dossiers, classeurs, et classements papiers bien palpables : dans un vrai dossier Impots
Réponse de le 23/04/2015 à 10:13 :
"Déclaration des Impots OBLIGATOIRE sur un ordinateur, Vote OBLIGATOIRE"
c'est une idée en l'air, pour occuper les méninges et faire diversion. Comme le prélèvement à la source. Des trucs qui ressortent de temps en temps (il faut bien montrer qu'ils réfléchissent, agissent, du moins essaient). Le vote obligatoire, ça revient tous les dix ans, et ça repart, comme le furet. Ne serait-ce que parce que le vote blanc est embarrassant, le compter serait désastreux.
"bulletin sale et taché de toutes sortes" vous avez déjà participé au dépouillement le soir ? Non ? Pas intéressé de participer ? Moi, oui.
Quand un restau n'est pas bon, vous n'y retournez plus, c'est au chef de faire des efforts de qualité.
Réponse de le 28/05/2016 à 23:28 :
Depuis le temps où vous avez écrit, les technologies ont changées.
Le site impots.gouv.fr est à présent chiffré et possède un protocole SSL.
Le cadenas vert indique la fiabilité et la garantie du transport en toute sécurité de vos données, il apparaît lors de la saisie dans les formulaires ainsi que lors du traitement des données.
Les données que vous transmettez aux impôts ne sont pas stockées dans un "cloud" privé comme Dropbox ou Google mais dans les serveurs de stockage appartenant à l'Etat. Que ces données soient stockées en Chine ou ailleurs ne change rien, le temps d'échange sera peut-être augmenté mais la sécurisation n'est pas mieux assurée en France qu'au Brésil; c'est une idée.
a écrit le 22/04/2015 à 20:43 :
Uniquement si l'Etat me paie un nouvel ordinateur.
Réponse de le 22/04/2015 à 21:58 :
"un nouvel ordinateur." bigre !! Ceux que je monte, ils durent dix ans, ceux que j'achète aussi, c'est pas du jetable. Le nouveau, j'espère bien qu'il durera dix ans aussi, il faut juste avoir de la "réserve" en puissance.
Si jamais vous n'avez qu'à valider les champs pré-remplis, une tablette peut suffire. Clic clic, terminé.
a écrit le 22/04/2015 à 20:40 :
Et les aveugles, et les manchots ? Alouette...Ils sentent le gaz ?
a écrit le 22/04/2015 à 18:35 :
Un peu contradictoire sachant que 30% seulement des foyers déclarent par internet soit même pas un tiers de la population.. le prélèvement à la source autre serpent de mer agité
par nos politiques lorsqu'ils veulent distraire l'opinion ....A mon avis la télédéclaration ce n'est pas pour demain ni pour après demain..
Réponse de le 24/04/2015 à 18:48 :
Ils veulent juste nous l'imposer en nous faisant croire à des couleuvres...
a écrit le 22/04/2015 à 17:51 :
Quelle est la partie des foyers sans accès internet si informatique ? 20% (de la population) ?
Heureusement que ceux qui n'ont pas internet en ADSL ou fibre mais juste une tablette 3G ou 4G peuvent aussi valider leur déclaration, à condition qu'il y ait juste à la valider (rien à ajouter, modifier, supprimer).
Ne pas suggérer de le faire au boulot, c'est pas fait pour (boulot, boulot, pas usage personnel).
J'utilise ce système depuis le début, c'était lourd avec leur certificat quand on change de PC (un fichier dans un dossier de C:\) mais c'est devenu plus abouti, et on a de suite l'estimation de l'impôt sans sauter sur une calculette et regarder les seuils de calcul.
Quand on demande aux gens s'ils sont pour le vote obligatoire, on tombe sur le taux de gens qui se déplacent pour voter, bizarre. :-))
a écrit le 22/04/2015 à 17:19 :
Obligatoire par Internet...à condition que tout le monde ait un ordinateur, accès au réseau et sache lire et écrire. Ce n'est donc pas pour demain :-)
Réponse de le 23/04/2015 à 0:15 :
Ou on pourrait imaginer des ordinateurs sécurisés et en libre accès dans des adminsitrations publiques (collectivités, centre des impôts...), avec également possibilité d'avoir un rdv avec du personnel qualifié pour les personnes ayant le plus de difficultés. Si nous voulons réformer et avancer, il faut arrêter d'avoir peur de notre ombre. Une personne qui ne sait pas lire, comme vous l'évoquez, aura des difficultés pour remplir sa déclaration qu'elle soit sur papier ou par ordinateur... Dommage que l'article n'évoque pas les économies pour l'Etat des télédéclarations plutôt que les déclarations papiers. Ca serait intéressant comme info
Réponse de le 23/04/2015 à 9:32 :
@trunk: et on continue dans l'assistance permanente ! et en matière d'économies, quelles vont-elles être s'il faut acheter du materiél, un local et payer des fonctionnaires ?
Réponse de le 23/04/2015 à 21:26 :
Parce que les déclarations papiers vous pensez qu'elles sont toutes lues par des robots? Qu'il n'existe déjà pas des dispositifs pour accompagner les démarches administratives des ménages les plus largués? Le but ce n'est pas de s'arrêter aux seuls impôts, mais que l'ensemble de l'administration française se numérise. ex: cerfa pour les permis de construire, les DIA, les papiers d'identité, les attributions de logements sociaux... Si chaque français arrêtait de remplir chaque année une dizaine de documents administratifs en redonnant systématiquement les mêmes informations ou presque, vous ne trouvez pas qu'on y gagnerait tous? vous ne pensez pas que l'Etat dans son ensemble ferait des économies et le service public serait plus efficace? Je souhaiterai personnellement que chaque citoyen est une adresse mail officielle, où serez transmis tous les documents publics. Ca éviterait par exemple que les structures publiques envoient le moindre courrier avec accusé de réception, voire fasse passer un huissier.
a écrit le 22/04/2015 à 16:45 :
Avec les outils du numérique moderne, l'état devrait approfondir bien plus vite les démarches en ligne et/ou consultation!!!! Entre le dossier médical personel numérique, un dossier social unique regroupant toutes les aides perçu, un dossier de parcour professionnel ou serai noté toutes les étapes de la carriere professionnel. En mettant en relation tous ces dossiers, cela éviterai énormément de fraude....
a écrit le 22/04/2015 à 16:33 :
Vouloir rendre cela obligatoire est bien une idée de parisien... de nombreux endroits en France ont des accès internet de très mauvaise qualité ou n'en ont pas
Dans ce cas peut-être seront ils dispensés de payer des impôts!
Réponse de le 22/04/2015 à 17:04 :
oui !!où faire cela? dans les trésoreries? vu les horaires de la mienne, il va y avoir foule!!!
Réponse de le 22/04/2015 à 17:30 :
et les personnes âgées on y pense, comment feront elles si elles ne sont pas équipées,d'ailleurs elles ne sont toutes à même d'appréhender ce genre d'outil, alors, il y aura une dispense?
Réponse de le 22/04/2015 à 17:54 :
Les personnes âgées qui n'ont pas d'enfants équipés (je faisais celle de feu ma mère devenue veuve, rébarbatif pour elle, même sur papier) peuvent rendre visite à leur centre des impôts pour avoir l'assistance et un clavier pour faire leur déclaration, sachant qu'elle est déjà pré-remplie, donc si les revenus sont uniquement leur retraite, un clic 'valider' suffit.
Réponse de le 22/04/2015 à 20:30 :
Bonsoir
Article clairement oriente , sachant qu il y a quelques semaines un ou des membres du gouvernement parlais de la possibilité de rendre OBLIGATOIRE la télédéclaration , et pour répondre a certain encore faut il aussi être équipe d imprimante , car lorsqu une Administrations vous réclamera un justificatif de revenus cela seras encore a notre charge bien évidement.
Réponse de le 22/04/2015 à 23:13 :
@atchoum: vu la modernisation, quand on vous demandera un justificatif, vous l'enverrez par MAIL ! Pourquoi imprimer ?
Et si ça correspond à ce qui se passait avant, peu de risque de vous demander des justificatifs, la routine. Par contre, ce qui sort de l'ordinaire, ... !
J'en ai quatre imprimantes, A3+ jet d'encre pour photos, HP LaserJet 5L qui a 19 ans, jet d'encre/photocopieuse, ancêtre à aiguilles (fonctionnelle, ai encore du papier adhoc). :-)
Les documents papier, il vous faudra acheter un scanner, ou un appareil photo numérique, pour les envoyer par mail.
Réponse de le 27/04/2015 à 20:00 :
C'est quoi votre adresse histoire que vous me serviez de taxi pour aller faire ma déclaration?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :