La baisse des cotisations se fera en deux temps en 2018, pas la hausse de la CSG

 |   |  455  mots
Le  gouvernement souhaite redonner du pouvoir d'achat aux actifs, soumis selon lui à une pression fiscale excessive.
Le gouvernement souhaite redonner du pouvoir d'achat aux actifs, soumis selon lui à une pression fiscale excessive. (Crédits : Gonzalo Fuentes)
Les cotisations sociales salariales baisseront de plus de deux points au 1er janvier, soit environ deux tiers de la baisse promise par Emmanuel Macron, le reste devant intervenir en septembre-octobre 2018, a détaillé le Premier ministre Edouard Philippe. À la fin de l'année, ce seront "7 milliards d'euros de pouvoir d'achat" qui auront été redonnés aux actifs, d'après Bercy.

| Article publié le 23/08 à 8h43, mis à jour le 24/08 à 9h50.

La suppression des cotisations salariales prévue par l'exécutif pour 2018 s'effectuera en "deux temps" - une première hausse en janvier et une seconde "à l'automne" -, alors que la hausse de la CSG compensant cette mesure sur le plan budgétaire sera effective au 1er janvier, selon un communiqué de Bercy diffusé mercredi.

Les cotisations sociales salariales baisseront de plus de deux points au 1er janvier, soit environ deux tiers de la baisse promise par Emmanuel Macron, le reste devant intervenir en septembre-octobre 2018, a précisé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe sur RMC et BFM TV

Les actifs vont récupérer 7 milliards d'euros de pouvoir d'achat

En déplaçant ces 20 milliards d'euros de pression fiscale des salariés depuis les cotisations salariales vers la CSG, caractérisée par des taux faibles mais une assiette large, le gouvernement souhaite redonner du pouvoir d'achat aux actifs, soumis selon lui à une pression fiscale excessive.

L'exécutif estime que la suppression des cotisations salariales "maladie" et "chômage" en 2018 - soit 3,15 points de cotisations - financée par la hausse de la CSG de 1,7 points donnera un "gain net de pouvoir d'achat de 1,45 % pour tous les salariés, soit 260 euros par an pour un salarié au SMIC". "Dès le 1er janvier, un gain de pouvoir d'achat bénéficiera aux salariés et aux indépendants. 21 millions de Français verront alors leur revenu net amélioré", annonce le communiqué. Et à la fin de l'année, ce seront ainsi "7 milliards d'euros de pouvoir d'achat" qui auront été redonnés aux actifs, d'après Bercy.

| Analyse Xerfi Baisse des cotisations sociales, hausse de la CSG : qui va y gagner ?

Par ailleurs, "des discussions doivent avoir lieu 2017 autour du ministre de l'Action et Comptes publics Gérald Darmanin pour définir les modalités d'une compensation de la hausse de la CSG pour les fonctionnaires" qui ne sont pas soumis aux cotisations salariales, précise le cabinet du ministre.

Objectif déficit

Ce décalage, qui étalera le gain de pouvoir d'achat pour les salariés sur l'année, permettra de dégager des économies. Cette combinaison permettra en effet de moins peser sur le déficit public, que le gouvernement entend faire passer de 3% du produit intérieur brut (PIB) fin 2017 à 2,7% fin 2018, tout en mettant en oeuvre les réformes fiscales promises par Emmanuel Macron pendant la campagne.

La hausse de 1,7 point du taux de la CSG prévue dans son programme ne concernerait ni les retraités modestes - exonérés de CSG ou soumis à un taux réduit - ni les indemnités touchées par les chômeurs.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/09/2017 à 13:58 :
Nous avons une grosse retraite 2000 euros a deux et payons 6,6 % de csg, mois je trouve que ce n'est pas une somme terrible, mais chacun le voit a sa façon, pour les politiques c'est leur salaire a la journée, il ne se rendent meme pas compte de leur imbecilité
a écrit le 25/08/2017 à 11:42 :
comme l'a dit le docteur éco Diafoirus à C dans l'air , c'est normal que le Gouvernement se fasse une petite pelote de quelques milliards dans ces temps de disette de recettes fiscales .
a écrit le 24/08/2017 à 12:39 :
Au final le gain pour un smicard hors impôts sera de 22€ par mois, et pour un revenu de 3000€ le revenu hors impôts sera de 45 € par mois, mais pas avant 2019, en attendant tout le monde paye la CSG.
a écrit le 24/08/2017 à 12:05 :
augmenter la CSG, quoi de plus facile, diminuer les charges, plus tard, on verra, la " conjoncture " aura bon dos pour remettre à plus tard. retirer du pouvoir d'achat pour relancer l'économie???
a écrit le 24/08/2017 à 11:58 :
Je touche un peu plus de 2000 euros de retraite,ma femme environ 2400.Pour l'état nous sommes clairement des riches qu'il faut taxer,alors que dans la vraie vie on s'en sort de plus en plus difficilement.Nous envisageons de partir a l'étranger,nous rentrerons en France pour nous faire soigner uniquement
Réponse de le 24/08/2017 à 13:23 :
votre réaction est symptomatique de l' égoisme qui anime votre génération..
-refus d' être concerné par les réformes..(sachant que les générations vont en payer doublement le prix..)
-votre retraite cumulée est largement supérieure à la moyenne francaise sans être priviilégié
-vous avez l' audace de dire que vous quittez le navire pour y revenir pour vous faire soigner..j' attends qu 'une chose qu'on interdise a ces types de comportements de beneficier de quoique ce soit dés lors où vous ne résidez sur le sol Français ainsi vous serez cohérent avec vous même
Réponse de le 24/08/2017 à 13:25 :
Comme beaucoup d'autres rejoignez nous au Portugal
Ni CSG ni CRDS ni CAPa ni IR pendant 10 ans
Réponse de le 24/08/2017 à 14:29 :
Avec la démographie et l'inflation qui n'est jamais négative, il ne devrait pas y avoir de problème pour payer les retraites. Si on en vient à faire les poches des petits retraités, c'est qu'il y a un sérieux problème dans ce pays.
Peut-être que ceux qui bossent et qui en ont marre de payer sont partis ailleurs voir ce qui ce passe.
Réponse de le 24/08/2017 à 14:51 :
A quel age êtes vous parti à la retraite ?
a écrit le 24/08/2017 à 10:54 :
leurs facon de reforme en plusieurs fois et de prudence, il faut laisse du tempt aux tempt , il a travailler avec roccard cela peut marche, , ceux qui sont impatient doivent attendre, nous le jugerons vite aux resultat aux bout de 3ans???
a écrit le 24/08/2017 à 10:48 :
Tout cela pour suivre les directives de Bruxelles sans faire broncher les français, c'est de la collaboration qui veut pas dire son nom!
a écrit le 24/08/2017 à 10:31 :
Comme ses prédécesseurs Jupiter Macron et Prince Phillippe II manquent du courage pour réformer la fonction publique et ses agents préférant encore et encore ponctionner dans les poches du privé...
Réponse de le 24/08/2017 à 13:49 :
le public est aussi concerné que le privé..
réformer la fonction publique c 'estr bien mais ca veut dire quoi pour vous?
si c 'est sur les effectifs que faites vous des gens sachant que le secteur privé n' a déjà pas la capcité d' absorber les centaines de milliers de jeunes qui arrivent sur le marché du travail?
les salaires, à diplômes équivalent ( beaucoup + de cadre que dans le privé)
sont indérieurs.. les primes selon les domaines ( certains n' en n' ont aucunes).. que proposez vous,
Réponse de le 24/08/2017 à 14:38 :
Passage de 32h à 39h des fonctionnaires et licenciement sec pour ceux sans tâche de travail ou sureffectif, alignement sur statut de droit privé, contrôle des arrêts maladies, fermeture des administrations en doublons ou sans utilités,... les solutions existent mais il faut avoir le courage de taper dans le dur. De nombreux pays à l'exemple du Canada, Suède ont réformés les services publics leurs voyants sont tous au vert !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 24/08/2017 à 9:05 :
CSG = Impôt "PROVISOIRE" de 1,1 % créée par Rocard en 1998 pour 6 ans ! Comme disait Churchill : Il y a deux choses qui sont éternelles, la mort et les impôts provisoires !"
a écrit le 24/08/2017 à 8:27 :
7 milliards de volés aux retraités avec la hausse de la CSG de 20% pour compenser entre autres l'assurance chômage alors qu'ils ne sont plus concernés par ce risque...
Réponse de le 24/08/2017 à 13:57 :
vous évoquez 7 milliards de " vol"...
-vous oubliez un peu rapidement que votre génération à reporter la charge de ses dettes de retraites sur les générations suivantes.. combien de milliards selon vous ? un indice +de 100 alors un peu de dignité
-vous oubliez également que ce sont les mêmes générations qui cotisent à la sécu sont pour l' essentiel peu utilisatrices et que 75 % de la dépense est
dû aux seniors..nos générations ne connaitront ni le montant de votre retraite ni les taux de remboursements dont vous bénéficier ..juste vos dettes.. alors un peu de dignité
Réponse de le 24/08/2017 à 19:36 :
Pas de soucis ! Ma retraite vient de Suisse et je passe 50% de mon temps chez mon fils à Miami !
a écrit le 24/08/2017 à 8:27 :
7 milliards de volés aux retraités avec la hausse de la CSG de 20% pour compenser entre autres l'assurance chômage alors qu'ils ne sont plus concernés par ce risque...
a écrit le 24/08/2017 à 5:53 :
Si le francais lamda etait sorti de son hexagone plus souvent, il aurait pu constater que durant ces vingt dernieres annees dans bxcp de pays, ca bossait tres dur. En France durant cette periode on paradait a coup de suventions. Aujourd'hui le robinet ferme il faut casquer. Dette oblige et les 3% de Bruxelles.
Réponse de le 24/08/2017 à 10:55 :
La simple adoption, par ruse, des traités et de l'euro a changer notre conception de vie sans l'aval des français!
a écrit le 24/08/2017 à 5:29 :
..."compensation de la hausse de CSG pour les fonctionnaires ... qui ne sont pas soumis aux cotisations salariales ..." on croit rever ? non ? ...; l'augmentation de la CSG etant pour les retraités , on voit mal pourquoi les fonctionnaires ...retraités ...auraient besoin de compensations ...sur des cotisations qu'ils ...n'ont pas payées quand ils etaient en poste ( avec , eux , garantie de l'emploi ) ...!
Réponse de le 24/08/2017 à 14:02 :
si la fonction publique vous semblait plus avantageuse..pourquoi ne pas y avoir fait carrière?
posez-vous la question..
la compensation de hausse de csg ne s' applique qu' aux fonctionnaires en activité comme dans le privé
Réponse de le 24/08/2017 à 17:06 :
Mais on n'est déjà pas cher payé et il faudrait accepté qu'on nous augmente la CSG sans compensation??? Je ne vois pas pourquoi notre salaire baisserait!
Réponse de le 25/11/2017 à 14:25 :
EXAT???
a écrit le 23/08/2017 à 19:07 :
Encore une astuce bis 3 sarkohollandemacroniste... Augmentation rackesocial de la crds.
Ces politiques sont une honte pour l'espèce humaine, ils ne voient même pas le taux de précarité qu'ils ont provoqué en 10 ans....
C'est une honte de pas prendre d'impôt à Google ou au grosse fortune, une insulte pour tous ces gens que vous mettez en banqueroute
DEMISSION DU Gouvernement.
Réponse de le 24/08/2017 à 5:36 :
votre " couplet sarkohollande macron " serait interessant s'il avait quelque chose à voir avec la réalité de la CSG ...; en effet , mise en place par M Rocard en 1990 ( eh oui , il y a 27 ans ) , la CSG a vu ses taux de prelèvement augmentés fortement au fil du temps : de 1,1 % sous Rocard , ele est passée à 2,4 sous Balladur puis 3,4 sous Juppé et enfin 7,5 sous Jospin ...!
a écrit le 23/08/2017 à 18:49 :
Impensable on va ponctionner les retraités à partir de 1200 euros et cela va augmenter le pouvoir d'achat des salariés qui gagnent plus..... ? Pas beau tout ça nos retraités ne peuvent pas se défendre ils sont souvent diminués la charge de travail qu'ils ont subi dans leur parcours professionnels les as usés (cadence infernale travail à la chaîne
amiante) ce que ne connaitront pas les salariés d'aujourdh'ui . le plus terrible dans tout ca et personne ne dit rien. Pas besoin de sortir des grandes écoles pour pondre une telle loi
Réponse de le 23/08/2017 à 19:10 :
Terrible pour les retraités qui disposent d'un abattement (10%) avant impots sur le revenu:pour frais professionnels?
Réponse de le 24/08/2017 à 5:43 :
En effet , pour une retraite de 1.200 euros , c'a va faire dans les 20 euros ...; je ne nie pas que celà va gener certains petits budgets , mais n'essayer pas de nous faire croire que , les + 2 % de TVA ( promis par d'autres ) auraient été moins contraignants ...; d'autre part , ne perdez pas de vue que ,ce sont les actifs , qui paient les retraites actuelles ...et qu'une augmentation des actifs ( par une baise du cout du travail ) ne peut etre que benefique à tous . Je vous precise que ...je suis retraité .
Réponse de le 24/08/2017 à 13:35 :
personne ne dis rien parce que les générations qui vous suivent, certes
n'ont sans doute pas connu les cadences de la chaine productive..mais connaissent une plus grande précarité des carrières et n' auront pas votre niveau de retraite même avec un salaire supérieur au votre..soyez realiste
a écrit le 23/08/2017 à 17:35 :
Comme d'habitude dans ce pays surtaxé, on augmente d'abord la CSG pour tout le monde, puis on baisse en plusieurs fois les cotisations salariales sur l'année 2018; mais il est bizarre que personne ne soulève un point fondamental sur la baisse quantifiable des cotisations; l'augmentation de la CSG sera de 1,7 points, mais celle déductible ou non déductible de l'I.R. ? car ça ne donne pas du tout les mêmes résultats.
Réponse de le 24/08/2017 à 13:36 :
vous êtes pertinent..j'imagine que si la précision n' apas été apporté ..c' est que l' on connait déjà la réponse.. à suivre
a écrit le 23/08/2017 à 15:01 :
Macron, n'a pas compris, le seul problème ce sont les salaires, beaucoup trop élevés, supprimons les salaires et tout ira mieux. Supprimons tout le social ainsi que les retraites sauf si elles sont gérées par des assurances ou des banques privées.
Macron doit pousser sa logique jusqu'au bout, comme l'avait fait les communistes dans l'autre sens.
Je ne sais plus qui a dit : taxons les pauvres, ils sont beaucoup plus nombreux que les riches.
Réponse de le 23/08/2017 à 18:31 :
Macron incarne un phénomène apparu dans les années 80 : la révolte des riches contre les pauvres, avec une 'extension du domaine de la lutte' contre les classes moyennes.
Réponse de le 24/08/2017 à 5:50 :
Mais , cher monsieur qui mentionnez ...ailleurs...dans votre pseudo vous devriez savoir que , c'est exactement ce qui se passe ...! Sauf que , les salaires etant comme vous le dites ( et comme il est universellement reconnu ) trop elevé en France , ils sont effectivement ...supprimés ...ce qui par contre est très prejudiciable , c'est que ...celà se fait avec la suppression des emplois qui sobt ...recreés ...ailleurs .
Réponse de le 24/08/2017 à 5:50 :
Vastoche, c'est Colbert lors d'une discussion avec Mazarin.
Réponse de le 24/08/2017 à 14:10 :
Macron fait ce qu il peut...en tout cas il essaye...peut-être ne réussira-t-il pas mais la situation dans laquelle nous sommes on la doit a l' inertie-lacheté de nos précédents hommes politiques.depuis 35 ans ..qui eux -de droite comme de gauche-se reconvertissent dans le privé.( banque assurance etc)je ne sais pas ce qu' il nous attend mais au moins il se passe quelque chose..et ça change
a écrit le 23/08/2017 à 13:50 :
en France une augmentation des impots est appelée reforme fiscale!!!
Toujours plus d'impots pour financer une suradministration.
Réponse de le 24/08/2017 à 9:59 :
Et oui le peuple de France a coupe le cou au roi. Il a, apres fait la revolution et comme le mot l'indique, une revolution implique un retour originel.
Vous avez en plus regresse. C'est pas de chance, allez on pense a vous tous, micron en tete.
a écrit le 23/08/2017 à 13:24 :
Coucou Hollande , les tiens t'ont sorti et ont été pulvérisés . La gauche est moribonde , cela est ton oeuvre !
a écrit le 23/08/2017 à 12:08 :
Politique de Gribouille, idem aux précédents, rien d'autre a en attendre !!!!!
Réponse de le 23/08/2017 à 15:35 :
A quand les nœuds coulants et les coupes cabèches en places publiques ? a la rentrée peut être !!!!
a écrit le 23/08/2017 à 11:40 :
Moins de cotisation, moins de remboursement, moins de protection!
Réponse de le 23/08/2017 à 13:36 :
+1.Plus de cotisation,plus de remboursement,plus de confort
Réponse de le 23/08/2017 à 16:08 :
Plus de confort pour qui? Réponse les retraites. Ben merci mais non merci moi j ai besoin de mon argent tout de suite pour ma famille.
a écrit le 23/08/2017 à 11:08 :
Les fonctionnaires, le gouvernement en a peur, en revanche, les retraités qui ne vont pas profiter de la suppression de la taxe d'habitation, vont payer plein pot cette CSG.
Une pension de 1300 euros par mois, une fortune d'après Macron sera taxée de 265 e par an non déductible de l'IR.
Réponse de le 23/08/2017 à 14:30 :
Pourquoi les retraités ne descendraient ils pas dans la rue, comme tout le monde?Je serais de ceux-là!
Réponse de le 23/08/2017 à 15:05 :
C'est vrai que tous les maux de la France viennent des fonctionnaires!
Vous savez que les plus grandes fortunes de France touchent 2 millions d'euros de dividendes par jour (bénéfices de la société obtenus par le travail des salariés redistribués aux actionnaires)! dividendes exonérés d'impôt sur la fortune et bénéficiant d'un prélèvement avantageux grâce à la flat tax de Micron. Pendant ce temps-là, les super réformes de Micron vont donner 21€ par mois de plus à un smicard qui sera obtenu par les sacrifices d'autres comme les retraités.
Mais Réveillez-vous!
Réponse de le 23/08/2017 à 17:43 :
Réponse à Zaroc : les retraités comme moi sont plusieurs dizaines de milliers à se faire la malle à l'Etranger depuis 2015 au moins. Donc les problèmes de taxation franco française à répétition, on connaît, on a donné, on s'est barré.
Réponse de le 23/08/2017 à 19:38 :
on connaît, on a donné, on s'est barré.

Néanmoins , on te prend 1,7 % de ta retraite et tu faits rien ...

En fin de vie , tu viendras pleurer en France que les hôpitaux t 'accueille !
Je le trompe ?
Profite bien , la France profite de toi .
a écrit le 23/08/2017 à 10:44 :
La seule solution consiste à répartir les charges sociales sur les salaires et sur la consommation d'énergie. Qui le comprendra? C'est ce que font les pays de l'Europe du nord.
a écrit le 23/08/2017 à 10:25 :
Bruxelles dicte, micron edicte. CQFD.
a écrit le 23/08/2017 à 9:06 :
Finalement Macron est comme les autres, augmentation des prélèvements obligatoires tout de suite et baisse dans le temps voir jamais. Tout cela pour éviter de reformer en profondeur les administrations d'état et territoriale. C'est vraiment décevant faut il voter extrême pour qui pour que cela change réellement? Pauvre France.
Réponse de le 23/08/2017 à 14:32 :
Ce sera pour la prochaine avec la petite Marion qui s'est eclipsee le temps que sa tante se crasch. C'est pour bientot.
Avec l'extreme droite tout devrait aller de traviole, mais les francais adorent se faire baiser.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :