Présidentielle 2022 : la (grosse) carte postale d'Edouard Philippe

POLITISCOPE. Après le président « normal » à la Hollande, le président bien dans ses baskets façon Philippe ? L'ancien Premier ministre, dans un livre à paraître, multiplie les sorties médiatiques et prépare les esprits, au cas où Macron ferait défection.
Marc Endeweld
(Crédits : POOL)

Et voilà que l'ancien Premier ministre d'Emmanuel Macron sort de son silence. Edouard Philippe a choisi une opération médiatique classique : une grosse interview donnée au Point qui en profite pour en faire sa couverture de la semaine, et la sortie d'un livre la semaine prochaine ("Impressions et lignes claires", chez JC Lattès) co-signé avec son ancien conseiller politique, Gilles Boyer, aujourd'hui député européen. Mais l'opération est réussie : tous les médias ont annoncé le retour du havrais dans la vie politique nationale.

Pour celui qui était parti de Matignon après le premier confinement, le moment ne pouvait pas mieux tomber : face à l'avancée de l'épidémie du covid-19, le président Macron a dû se résoudre à annoncer l'élargissement des mesures de restriction à l'ensemble du pays. À un an de la présidentielle.

« Il ne me trahira pas, il sait ce qu'il me doit »

Bien sûr, Edouard Philippe est prudent. Il ne souhaite pas encore dévoiler tout son jeu, et laisse les médias spéculer sur son éventuelle ambition présidentielle. Surtout ne pas apparaître comme un traître potentiel vis-à-vis d'Emmanuel Macron. L'actuel hôte de l'Elysée a d'ailleurs confié à ses proches au sujet de son ancien collaborateur : « il ne me trahira pas, il sait ce qu'il me doit ». C'est mot pour mot ce qu'avait dit François Hollande à propos de son ministre de l'Economie au présidentielle 2016, déjà un avant la présidentielle.

L'histoire a tendance à se répéter comme le soulignait un philosophe allemand bien connu d'Emmanuel Macron, qui l'a étudié plus jeune : « Hegel remarque quelque part que tous les grands faits et les grands personnages de l'histoire universelle adviennent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d'ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce.», ironisait ainsi en son temps Karl Marx, dans son ouvrage essentiel Le 18 brumaire de Louis Bonaparte.

« Depuis quelque temps, le second mandat n'est plus tout à fait la norme »

Cela n'empêche pas Edouard Philippe multiplie les allusions sur ses ambitions : « Depuis quelque temps, le second mandat n'est plus tout à fait la norme », écrit-il dans son livre. Au Point, il avoue « aimer être aux manettes ». On ne peut faire moins ambigu.

Et l'ancien Premier ministre d'esquisser une autre forme de gouvernance possible à l'Elysée : « Présider et gouverner sont deux exercices différents, et il en faut qu'il en soit ainsi pour que cela fonctionne ». Alors que les Français vivent (et subissent) l'hyper présidentialisme d'Emmanuel Macron, Edouard Philippe choisit clairement de se démarquer. Après le président « normal » à la Hollande, le président bien dans ses baskets façon Philippe ?

Uniquement en cas de « tempête »

Dans son ancienne famille politique, certains commencent à y penser pour lui, comme Jean-François Copé qui a plusieurs fois évoqué l'hypothèse Philippe auprès de ses collègues. L'un des anciens collaborateurs du maire de Meaux, Guy Alves (il a été son chef de cabinet à Bercy), est d'ailleurs un ami intime d'Edouard Philippe. Malgré son éloignement des LR, l'ancien Premier ministre pourrait constituer un recours utile. Uniquement en cas de « tempête » modère-t-il immédiatement auprès de ses compagnons de route. Entendre : uniquement, et uniquement si Emmanuel Macron décide finalement de ne pas y aller en 2022.

En attendant, Edouard Philippe place ses pions, et n'oublie pas de faire fructifier son capital politique : sondages favorables, rencontres à tour de bras... L'homme veille également à garder le lien avec les élus issus de la gauche au sein de la majorité présidentielle. Il ne faut jamais oublier que l'ancien locataire de Matignon a commencé sa carrière politique en trouvant l'inspiration du coté de Michel Rocard. « Edouard a toujours eu une bienveillance à l'égard des élus du groupe "Territoires de progrès", et c'était réciproque. Quand il était à Matignon, il travaillait ainsi très bien avec Jean-Yves Le Drian ou Florence Parly », souligne un macroniste. Ainsi, dans son fief normand, Philippe a choisi de défendre la candidature de Laurent Bonnaterre, maire de Caudebec-lès-Elbeuf, un ex PS, pour la candidature LREM aux prochaines régionales.

Une posture habile qui pourrait lui permettre, à terme, d'insuffler l'idée qu'il n'a pas trahi, lui, les promesses du « en même  temps » de 2017, alors qu'une bonne partie de la majorité reproche au président ses inflexions droitières, notamment sur les problématiques identitaires. Philippe pourrait incarner cette « bienveillance » politique que le président a quelque peu oublié depuis qu'il est aux manettes. C'est l'autre chance (ou opportunité) pour Edouard Philippe : apparaitre comme un recours aux Français, permettant de contourner un duel Macron/Le Pen. Une perspective que beaucoup aimerait effacer, car considérée comme trop mortifère, voire dangereuse.

Reste qu'Edouard Philippe a déjà prévenu : il ne se lancera pas dans la course contre l'actuel président. « Si Macron ne fait pas défection, Philippe n'ira pas. Il ne peut pas y aller », nous assure ainsi un macroniste de la première heure qui a côtoyé Philippe à l'UMP. « S'il se mettait à combattre Macron, il perdrait tout son capital politique qui s'est construit sur la fidélité et la loyauté ».


Marc Endeweld

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 06/04/2021 à 10:15
Signaler
L'ombre de Philippe planant comme un vautour au dessus du président en attendant qu'il meure pour le dépecer n'est valorisante ni pour l'un, ni pour l'autre. A la décharge de Philippe, il ne frappe pas en traître et ne cache pas ses desseins. P...

à écrit le 05/04/2021 à 16:08
Signaler
C'est une bonne idée, il n'est pas sûr que le président actuel se représente. Il faut des candidats.

le 05/04/2021 à 22:51
Signaler
Vu son bilan l'avantage de sa candidature c'est que son partie sera en dessous de 10% comme Macron et le ps en 2017... au moins ça nous fera un mauvais président évite et une chance de voir les élections devenir totalement imprévisible vu que le vote...

le 06/04/2021 à 8:30
Signaler
Réponse à teddy19 : le président actuel fait tout pour se représenter, au contraire. Y compris en usant et abusant du confinement et des lois d'exception. Après la confiscation de la démocratie, la fin de la liberté de réunion et de la liberté de ma...

à écrit le 05/04/2021 à 14:34
Signaler
Rejeter Macron pour Philippe, cela n'a pas de sens, identiques dans leur idéologie et en incompétence.

à écrit le 05/04/2021 à 10:40
Signaler
On peut aussi comprendre que les médias créent leur événement pour continuer a fabriquer de l'information...!

à écrit le 05/04/2021 à 10:14
Signaler
Les Français se souviennent bien, le gouvernement Edouard PHILIPPE nous expliquait que les masques étaient inutiles ... la crédibilité de mr PHILIPPE Edouard est de ce niveau, en dessous de ZERO

à écrit le 04/04/2021 à 13:21
Signaler
la chine a declarer la guerre au monde entier et nous en france nous somme par nos elite asservi a cette industrie chinoise par la corruption de nos dirigeants l'ancien 1er ministre qui avide de pouvoir ne voulez acheter que chinois au lieu de...

à écrit le 04/04/2021 à 12:43
Signaler
Les 80 km/h , son cheval de bataille, a coûté très, très cher, non seulement à lui, mais aussi au président qui a eu le tort de le laisser s'empêtrer. Les gilets jaunes c'est un peu lui. Donc plus technocrate que lui, tu meurs!

le 04/04/2021 à 20:37
Signaler
Son ministre Hulot porte 60% de cupabilité gilets jaunes, avec sa surtaxe carbur ( jetée par manif ) lui qui a 5 autos thermiques, et est constamment en avion.

à écrit le 04/04/2021 à 9:31
Signaler
La vie est si désagréable, au havre, qu'il est envie de partir en courant ?

à écrit le 04/04/2021 à 0:42
Signaler
Prof. Tritto, pourquoi avez-vous écrit ce livre, en soutenant une thèse contre la version partagée par la communauté scientifique ? JT : « Il y a deux motifs. L’un est personnel : j’ai des amis médecins italiens qui ont opéré en première ligne penda...

le 04/04/2021 à 9:19
Signaler
@Anonyme Il est une évidence que ce virus n'est pas dans la logique d'une évolution naturelle. Ce qui est inquiétant, c'est que la Chine forte d'1 500 000 000 d'habitants n'a connu que 3/5 000 décès et que depuis quasiment 1 an elle vit normalement...

à écrit le 03/04/2021 à 22:53
Signaler
TOUS les changements de majorité dans les pays de l' UE ont prouvé que les politiques antérieures continuaient -«ultra-gauche»(sic) de Tsipras -«extrême-droite»(sic) de Salvini -«gaullisme»(sic) de Sarkozy -«socialisme»(sic) de Hollande -«star...

à écrit le 03/04/2021 à 21:20
Signaler
COMMENT RENDRE 2022 INOFFENSIF ? En "testant" une foule de candidats: Macron LePen Mélenchon Baroin Gal Villiers Barnier Jadot Taubira Hidalgo Zemmour Bertrand Roussel Valls Philippe etc.. Point commun? Tous restent dans l' UE ...

le 05/04/2021 à 9:37
Signaler
Pour être candidat il faut un test PCR compatible avec la mondialisation pour éviter le virus shadow banning..

à écrit le 03/04/2021 à 13:05
Signaler
Ce qui est fantastique avec les politiques en France c'est qu'il insiste à nous pourrir la vie. Philippe a tout raté au gouvernement, Gilets Jaune et reculade, réforme des retraites avec 3 mois de grève et reculade avec le Covid qui tombait bien, et ...

le 03/04/2021 à 20:25
Signaler
je partage humblement et totalement votre avis, ce monsieur a laissé le pays exsangue avec macron et lemaire, le comble est qu'il serait satisfait de lui même......puisqu'il a un désir d'avenir.

le 05/04/2021 à 9:39
Signaler
Ça dépend du quel coté que l'on se place, d'autres pourraient considérer que se sont de grands succès..

le 05/04/2021 à 11:38
Signaler
Réponse de Albert @ Comme observateur, je ne regarde que l'efficacité des actions et les résultats tangibles. Est ce que le système de retraite a été réformé comme l'a fait Fillon? Est ce que les taxes carbones ont donné des résultats à part une Fra...

à écrit le 03/04/2021 à 9:48
Signaler
les français déja bien dupé une fois ! sont bien plus réfractaire

à écrit le 03/04/2021 à 8:52
Signaler
les medias essaie d'imposer leur chouchou la copie conforme de m villepin en son temps et vous croyer que les francais ont oublier ses 80km h et autres tiranies

à écrit le 03/04/2021 à 7:54
Signaler
Monsieur 80 km/h, monsieur 5 euros d' apl;, monsieur éborgnage, monsieur pas de masques... Juju tragédie, doudou farce, effectivement. Espérons que l'histoire ne repasse pas les plats.

le 04/04/2021 à 9:13
Signaler
"Monsieur 80 km/h" Pas toujours : En octobre 2015, Edouard Philippe, alors maire Les Républicains du Havre, avait été contrôlé à plus de 150km/h sur un tronçon d'autoroute limité à… 110km/h. Il se rendait à Paris pour un motif familial, à bor...

à écrit le 03/04/2021 à 4:17
Signaler
Des énarques on en a eu assez ã la présidence de la république, au moment il faut mettre en place une réforme de la puissance publique et de tout l’état, mettre en place un nouvel énarque des grands corps de l’état ne serait pas la meilleure solution

à écrit le 02/04/2021 à 19:54
Signaler
Qu'il rase cette barbe là, son visage est beau, pourquoi le cacher disgracieusement. Pour le reste mon choix ne se portera pas sur l'extrème gauche Mélenchon ou l'extrème tout Le Pen, ni le P.S le plus rouge d'europe ( 45 ans plus archaique que ...

le 02/04/2021 à 22:09
Signaler
Les chauves cachent leur calvitie sous la barbe, c' est un vieux truc de coiffeur. Sur le fond, Mélenchon, Le Pen, les Verts, Macron = GOPE, faut regarder ailleurs...

à écrit le 02/04/2021 à 19:23
Signaler
Philippe nous a laissé un arrière gout de mégalomanie un brin hautin ...prétentieux carriériste à souhait, un magma de Macron/Juppé en pire

le 03/04/2021 à 0:10
Signaler
Ce que vous décrivez est déclinable pour tous les politiques de tous bord....Xavier Bertrand c est déjà placé.... je ne pense pas due Macron ça se représenter - pas dire si il en ai envie vu la tache déjà accomplie et à accomplir . Pour autant la ...

le 03/04/2021 à 0:11
Signaler
Ce que vous décrivez est déclinable pour tous les politiques de tous bord....Xavier Bertrand c est déjà placé.... je ne pense pas que Macron se représente pas sur qu il en iai envie vu la tache déjà accomplie et à accomplir . Pour autant la relève...

à écrit le 02/04/2021 à 19:19
Signaler
Quelles chance ont certain médias de recevoir des cartes postales... Ah! Les amies cela ne s'oublie pas!

à écrit le 02/04/2021 à 19:17
Signaler
Quelles chance ont certain médias de recevoir des cartes postales... Ah! Les amies cela ne s'oublie pas!

à écrit le 02/04/2021 à 17:10
Signaler
Lui qui doit tout à Hollande ! Il est vrai qu'il a toujours eu du culot.

à écrit le 02/04/2021 à 15:46
Signaler
On l'a assez vu le barbu à deux couleurs .

à écrit le 02/04/2021 à 12:35
Signaler
Philippe ou la série des clones reproductibles à l' infini, Philippe ne serait que le nième président des GOPE, échange GOPE contre FREXIT, cad enfermement contre liberté d' être et de faire..

à écrit le 02/04/2021 à 12:13
Signaler
Dire que ce clown dalmatien a un "potentiel" electorat apres ce qu'il a produit du temps de son passage a l'elisier, ca laisse reveur sur la decrepitude du pays France. Bon courage a tous, continuez de voter avec vos pieds, le tapis n'est pas tres l...

à écrit le 02/04/2021 à 11:12
Signaler
Si la concurrence est aussi nulle que d'habitude ce n'est pas impossible et nombreux en parlent depuis longtemps. Je préfèrerais Brune Poirson, parfaitement adaptée à une vaste politique économique reposant sur les océans, et pas que pour son nom...

le 03/04/2021 à 10:13
Signaler
Brune Poisson ? Quelle légitimité, qu'a-t-elle fait ?? Compétences ? Quant à NVB, non merci, on a vu les dégats

le 03/04/2021 à 11:20
Signaler
Le crime d'écocide était la meilleure idée que je n'ai jamais entendu sortir de la bouche d'un dirigeant politique, quand on est capable de penser jusque là on est capable de gouverner notre pays. Quand à nvb elle était ministre de l'éducation, d...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.