Le RSA contre du bénévolat dans le Haut-Rhin dès 2017

Le conseil départemental du Haut-Rhin conditionnera le versement du RSA à partir du 1er janvier 2017 à des heures de bénévolat. Une mesure qui fait l'objet d'un recours devant le tribunal administratif.
Au 31 décembre 2015, 2,57 millions d'allocataires bénéficiaient du RSA (socle et/ou activité) en France (DOM compris).
Au 31 décembre 2015, 2,57 millions d'allocataires bénéficiaient du RSA (socle et/ou activité) en France (DOM compris). (Crédits : AFP)

Le Haut-Rhin persiste et signe sur le RSA. Son président, Eric Straumann (LR), a confirmé lundi qu'à partir du 1er janvier 2017, le versement de l'allocation se fera sous condition dans son département. Pour pouvoir y prétendre, les bénéficiaires devront travailler bénévolement 7 heures par semaine.

La mesure, votée le 5 février, a été attaquée en justice par la préfecture devant le tribunal administratif. A l'époque, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales s'était opposée à cette mesure tout en ironisant : "Si le département du Haut-Rhin pense être capable de trouver sept heures de bénévolat par semaine pour les 20 000 personnes bénéficiaires, peut-être peut-il leur trouver une activité rémunérée."

Mais le recours n'étant pas suspensif, l'élu a décidé d'appliquer la mesure. "Personne n'a vocation dans ce pays à se retrouver éternellement bénéficiaire du RSA", explique Eric Straumann qui voit le bénévolat comme un moyen de réinsertion.

D'autres départements intéressés

Ce lien entre RSA et bénévolat intéresse aussi plusieurs autres départements : en mars 2016, l'Isère a voté en faveur d'un plan pour la "réciprocité des aides sociales". Les présidents de l'Orne et de l'Eure ont aussi fait part de leur intérêt.

Au 31 décembre 2015, 2,57 millions d'allocataires bénéficiaient du RSA (socle et/ou activité) en France (DOM compris). C'est 500.000 de plus qu'en 2011, soit une hausse d'environ 25%. Les départements, parfois à l'agonie financièrement, avaient refusé fin juin que l'Etat reprenne sous conditions le versement du RSA qui représente un coût de 700 millions d'euros.

 (Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 15/07/2016 à 9:07
Signaler
S.T.O - pas de famille - département

à écrit le 14/07/2016 à 11:43
Signaler
Je croise parfois un SDF dans ma commune, depuis des années, avec son sac à dos. Il suffit de regarder l'évolution de son visage pour comprendre que derrière le cliché du "je ne veux pas travailler", cette personne traîne des boulets avérés. Cela éta...

à écrit le 13/07/2016 à 15:44
Signaler
La bonne idée serait de remplacer la quasi totalité des fonctionnaires improductifs à la culture de l'absentéisme et du m'en foutisme par des RAS qui ne demandent qu'à travailler avec une rémunération décente...

le 13/07/2016 à 17:22
Signaler
Il faut être 5 RSA . 5 copains de bistrot. Pour créer une association ( loi 1901) il faut être 3 ( président , trésorier , secrétaire ) Les 5 personnes créent 5 associations différentes ou chacun est soit président trésorier et secrétaire . Les 5 ...

à écrit le 13/07/2016 à 15:41
Signaler
La bonne idée serait de remplacer les fonctionnaires improductifs à la culture de l'absentéisme et du m'en foutisme généralisé par des RSA qui ne demandent qu'à travailler avec une rémunération décente...

à écrit le 13/07/2016 à 14:42
Signaler
C'est qu'il va y avoir moins de monde dans les bistrots, alors !!

à écrit le 13/07/2016 à 13:08
Signaler
Cela dit si il suffit de "travailler" 7 heures pour toucher le RSA, je pense qu'il y aura beaucoup de candidats (vous avez-vu le taux horaire ?) ! Et je me demande quelle organisation saura fournir 7 heures par semaine de "travail" utile pour autant ...

à écrit le 13/07/2016 à 11:00
Signaler
La bonne idée serait de remplacer tous ces fonctionnaires improductifs à la culture de l’absentéisme et du m'en foutisme encouragés par leur syndicats de la fonction publique par des RSA qui ont soif de travailler et de rendre service avec une rémuné...

à écrit le 13/07/2016 à 10:46
Signaler
Fini la rigolade sur le dos du contribuable !

à écrit le 12/07/2016 à 22:09
Signaler
C'est drôle... au final, le rsa étant lié à un travail au départ bénévole, ce travail bénévole devient travail rémunéré par le rsa. Et ça ne les choque pas. ça n'a plus aucun sens mais ce n'est pas grave. Ils réinventent le sous travail sous rémunér...

le 13/07/2016 à 8:12
Signaler
PROVERBE? LES HOMMES POLITIQUESET LES COUCHES DOIVENT ETRE CHANGES REGULIEREMENT ET POUR LES MEMES RAISON???

à écrit le 12/07/2016 à 21:57
Signaler
"pense être capable de trouver sept heures de bénévolat par semaine pour les 20 000 personnes bénéficiaires," ils ne trouveront rien, mais demanderont aux gens au RSA de se trouver des associations, activités et apporter un certificat de 7 heures ré...

à écrit le 12/07/2016 à 20:33
Signaler
En Allemagne on est payer 1 €/h dans le bénévolat en plus du RSA !

à écrit le 12/07/2016 à 16:57
Signaler
le bénévolat je suis ni pour , ni contre ont revient 50 ans en arriere , comme au temps des curé et des bonne sœurs travail gratuit le bon dieu vous le rendra !!!!!!! tout nos ministres ils font du bénévolat ? le sénat ,? TOUT NOS DIRIGEA...

à écrit le 12/07/2016 à 16:08
Signaler
C'est citoyen blase ou citoyen biaise ??

à écrit le 12/07/2016 à 13:48
Signaler
Tiens,encore notre petit joufflu qui vit sur le dos de l'état à 12.000€/mois et qui évoque les nantis du RSA. "C'est 500.000 de plus qu'en 2011, soit une hausse d'environ 25%". Cette hausse n'est dû qu'à l'arrivée du RSA activité qui compense à p...

à écrit le 12/07/2016 à 13:44
Signaler
C'est stupide et la marque flagrante que nos décideurs économiques et politiques sont complètement déconnectés des réalités de notre société et de ses maux qu'ils ont engendré. Beaucoup de bénéficiaires sont complètement détruits, ça pourra faire...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.