Les discothèques pourront rouvrir le 9 juillet avec jauge et pass sanitaire

Après 15 mois de fermeture, les discothèques pourront à nouveau accueillir leur public cet été. L'accès sera "réservé à ceux qui pourront produire un pass sanitaire", et une jauge de 75% devra être appliquée à l'intérieur des établissements. D'autre part, les concerts avec du public debout seront à nouveau autorisés à partir du 30 juin.

3 mn

Une jauge de 75% devra être respectée à l'intérieur des établissement et le port du masque ne sera pas obligatoire, a précisé le ministre.
Une jauge de 75% devra être respectée à l'intérieur des établissement et le port du masque ne sera pas obligatoire, a précisé le ministre. (Crédits : DR)

[Article publié le 21.06.2021 à 11:52, mis à jour le 21.062021 (réactions aux mesures) à 15:30]

Un pas de plus vers la sortie de crise. Les discothèques, fermées depuis le mois de mars 2020, pourront rouvrir leurs portes en France le 9 juillet avec un pass sanitaire, a annoncé lundi le ministre chargé des PME Alain Griset depuis le palais de l'Elysée. Ce pass s'obtient par la présentation d'une preuve de vaccination complète ou par un test, PCR ou antigénique, négatif au Covid-19, a rappelé Mme Bachelot.

Une jauge de 75% devra être respectée à l'intérieur des établissement et le port du masque ne sera pas obligatoire, a précisé le ministre.

"Nous passons aujourd'hui à une nouvelle étape. Le président (de la République) a choisi cette journée du 21 juin pour annoncer la réouverture des discothèques à compter du 9 juillet prochain avec un accès réservé à ceux qui pourront produire un pass sanitaire", a annoncé le ministre.

"L'idée c'est de permettre aux jeunes et moins jeunes de faire la fête en sécurité", a-t-il ajouté.

Le gouvernement a également promis de poursuivre l'accompagnement financier des établissement "tant qu'il y aura des mesures sanitaires de contrainte".

"Compromis acceptable"

Pour les discothèques, la réouverture du 9 juillet "est une vraie satisfaction" et "le compromis semble acceptable", juge le vice-président du syndicat national des discothèques et lieux de loisirs Christian Jouny.

"Nous sommes très satisfaits. Le président a su entendre la profession. Il permet enfin à la nuit de revoir le jour. On peut enfin refaire ce métier de fête qui est fantastique. Le public est tellement en attente", a indiqué pour sa part Jean Roch Pedri, gérant de la boîte de nuit VIP Room à St-Tropez.

Concert debout le 30 juin

D'autre part, les concerts avec du public debout seront à nouveau autorisés en France à partir du 30 juin.

Le gouvernement a décidé une "réouverture des concerts debout à partir du 30 juin (...) avec une jauge de 75% dans les établissements en intérieur, et une jauge de 100% en extérieur", a déclaré Roselyne Bachelot après une réunion à l'Elysée avec les professionnels du secteur.

Le pass sanitaire (preuve de vaccination ou de test négatif récent) "ne sera exigé pour les concerts debout qu'au-delà de 1.000 spectateurs attendus", comme c'est le cas actuellement pour tous les spectacles en configuration assise, a précisé Roselyne Bachelot.

Et pour ces concerts demandant le pass sanitaire à l'entrée, "le port du masque ne sera plus obligatoire mais recommandé", a-t-elle ajouté, soulignant que cette décision permettait de "finaliser la reprise des activités culturelles".

"La reprise des concerts debout est une bonne nouvelle" pour Aurélie Hannedouche, responsable du Syndicat des musiques actuelles (Sma), mais "pour les festivals prévus d'ici mi-juillet (...), ce sera difficile d'abandonner les gradins", tempère-t-elle auprès de l'AFP.

(Avec AFP, Reuters)

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 22/06/2021 à 10:42
Signaler
Il y aura très peu de jeunes ayant reçu leur 2 doses pour début juillet donc beaucoup de boites vont tourner à vide...

à écrit le 21/06/2021 à 17:27
Signaler
"Un pas de plus vers la sortie de crise". 87% d’abstention des 18/25 ans et 83% des 25/34 ans aux élections de dimanche.15% ne sont même pas inscrit sur les listes électorales.

à écrit le 21/06/2021 à 16:00
Signaler
Sympa les boites surchauffées avec un masque sur la tronche

le 22/06/2021 à 6:05
Signaler
Tellement vrai, meme sans masque, quel est l'interet d'aller se coller dans des lieux surchauffes hurlants ou la promiscuite est inevitable. L'instinct gregaire sans doute, mais le plus primaire ?

à écrit le 21/06/2021 à 15:21
Signaler
Est ce que en septembre il y aura d’autres bombes à retardements ( annonce scientifique sur les vaccins ou un une autre vague ou d’autre confinements ?) A quoi nous devons nous attendre ?

à écrit le 21/06/2021 à 12:18
Signaler
Et au final on voit que si les électeurs sont bien obéissants envers cette dictature sanitaire ils n'en gardent pas moins de profondes rancunes. Ah les français ! ^^

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.