Régionales : la participation à 27,89%, en légère hausse par rapport au 1er tour

Depuis 8h ce dimanche 27 juin 2021, les Français sont invités à se rendre aux urnes pour le deuxième tour des élections régionales et départementales. A 17H, le taux de participation était de 27,89%, en hausse d'un point par rapport au scrutin de la semaine dernière.
Selon le ministère de l'intérieur, la participation était de 12,66 % ce dimanche à midi.
Selon le ministère de l'intérieur, la participation était de 12,66 % ce dimanche à midi. (Crédits : Reuters)

Le sursaut démocratique était scruté, et pour le moment, il n'est pas au rendez-vous, pour ce deuxième tour des élections régionales et départementales. Selon le ministère de l'intérieur, la participation à 17H, ce dimanche 27 juin, était de 27,89 %. C'est légèrement mieux que lors du premier tour, le 20 juin, où la participation était de 26,72 %.
L'écart de participation est très important entre 2021 et 2015, date du précédent scrutin régionale. C'est 23 points de moins qu'aux régionales de décembre 2015 (50,54 %) et 14 de moins qu'aux départementales de mars 2015 (41,94 %), selon les chiffres du ministère de l'intérieur.

A midi, la participation était de 12,66 %. Pour rappel, elle était de 12,22 % à la même heure dimanche 20 juin, lors du premier tour.

L'abstention était au cœur des débats cette semaine, après le refus des Français de se rendre aux urnes pour élire leurs présidents de région. Si les politologues soulignent une défiance des électeurs envers la classe politique qui semble bien ancrée, les Français ne manquent pourtant pas de choix pour désigner les 13 exécutifs régionaux métropolitains, chargés de nombreux aspects de leur vie quotidienne (transports, bâtiments scolaires, accompagnement des entreprises...).

Pas de rebond électoral à midi, contrairement à 2015

Plus inquiétant, ce taux de participation au second tour, à midi, est presque 7 points inférieur à la participation recensée en 2015, lors du précédent scrutin. Le taux de participation était alors de 19,59%. Lors de cette échéance électorale, les Français avait accentué à la mi-journée leur passage aux urnes par rapport au 1er tour, avec un engagement en hausse de 3,32 points.

Comme au premier tour, à midi, la participation la plus importante a été enregistrée en Corse (24,87 %), et en Provence-Alpes-Côte d'Azur (16,54 %). Viennent ensuite la Bourgogne-Franche-Comté (14,87 %) et l'Occitanie (14,85 %).

L'Ile-de-France, comme en 2015, enregistre la participation la plus basse à midi : 8,59 %. Le taux de participation est également faible dans le Grand-Est (10,99 %) et en Normandie (11,83 %).

Cette faible mobilisation confirme les craintes d'une abstention record déjà enregistrée au premier tour pour ce double scrutin placé à dix mois de la présidentielle.

Le vote sur internet pourrait-il participer à la lutte contre l'abstention ? Une majorité de Français se dit favorable au vote par internet, comme le note un sondage commandé par le Figaro et et franceinfo. La mesure est approuvée par 78% des Français interrogés et par 80% des personnes qui se sont abstenues lors du premier tour. Toutefois, s'il présente des avantages théoriques certains - modernité, rapidité, solution alternative en cas d'absence le jour du scrutin -, ses nombreuses limites - technique, sécurité, confiance et sincérité du scrutin - n'en font pas une option réaliste pour l'heure.

Lire aussi 7 mnPourquoi le vote par Internet est, pour l'instant, une fausse bonne idée

Les premières estimations des résultats sont attendues pour 20H.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 27/06/2021 à 19:57
Signaler
C'est le système démocratique qui ne va pas ,il est devenu opaque .Le choix représentatif est dirigé par l'argent que les lobbies,les communautés,les états étrangers investissent .Résultats nous voyons les mêmes têtes depuis des années .Ceux que l'on...

à écrit le 27/06/2021 à 17:31
Signaler
Tous les commentateurs nous fabriquent des solutions fantaisistes pour motiver les électeurs , mais pas un ne réfléchi à la cause première de l'abstention, le scrutin à deux tours qui démotive les démocrates quand ils voient les magouilles de l'entre...

à écrit le 27/06/2021 à 15:33
Signaler
"les Français ne manquent pourtant pas de choix" Non mais vous rigolez ? Le choix entre des gens qui se sont parfaitement entendus entre eux pour valider le traité de Lisbonne tandis que les français l'avaient refusé deux ans auparavant par référ...

à écrit le 27/06/2021 à 13:22
Signaler
Les politiciens osent blâmer les citoyens français abstentionnistes. Mais quelles sont l'abstention moyenne et l'abstention médiane annuelles des députés à l'Assemblée Nationale et des sénateurs au Sénat ? Que les journalistes nous donnent ces chif...

à écrit le 27/06/2021 à 12:56
Signaler
Pour la 1ère fois depuis que je suis électeur, je n'ai reçu ni bulletins ni professions de foi à mon domicile, pour le 2ème tour, alors que la même situation au 1er tour dans certaines communes devait être corrigée. Je considère donc que, au-delà d'u...

à écrit le 27/06/2021 à 12:47
Signaler
Pour l'instant, le plan de Macron est un quasi sans fautes.

le 27/06/2021 à 15:14
Signaler
De se prendre une branlée aux régionales ?

à écrit le 27/06/2021 à 12:20
Signaler
Le simple fait de voter avant ou après le repas du dimanche, change la participation a midi!

à écrit le 27/06/2021 à 12:18
Signaler
On nous a dit qu'il ne fallait pas sortir pour ne pas attraper le COVID, alors on suit les instructions

le 27/06/2021 à 23:41
Signaler
C'est pour ça que s'ils avaient eu un peu d'intelligence, ils auraient adapté le système. A moins que, depuis, le début ils nous auraient menti, à l'insu de notre plein gré ? .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.