Relance : Le Maire promet 30 milliards d'euros pour la transition écologique

 |   |  431  mots
(Crédits : Gonzalo Fuentes)
Trois secteurs sont prioritaires, a annoncé le ministre de l'Economie, des Finances et de Relance dans le JDD: la rénovation énergétique, les transports et l'énergie. Le plan de relance économique sera présenté en Conseil des ministres le 24 août prochain.

Trente milliards d'euros devraient être consacrés à la transition écologique au sein du plan de relance, qui veillera dans son ensemble à favoriser la décarbonation de l'économie, a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans le Journal du dimanche.

Le plan présenté en Conseil des ministres le 24 août

"Avec (la ministre de la Transition écologique) Barbara Pompili, nous proposons de consacrer 30  milliards d'euros sur les 100  milliards prévus aux investissements dans la transition écologique", a-t-il dit.

"Nous veillerons à ce que toutes les décisions de relance favorisent un nouveau modèle de croissance fondé sur la décarbonation, la sobriété énergétique et les innovations vertes. Le plan de relance sera un plan vert", a-t-il ajouté.

Trois secteurs seront "prioritaires: la rénovation énergétique, les transports et l'énergie", avec pour le premier, la rénovation des bâtiments privés via une augmentation des crédits du dispositif MaPrimeRénov'.

Lire aussi : Prime à la rénovation: le gouvernement fixe l'objectif de 200.000 octrois en 2020


Le plan de relance économique du gouvernement, doté de 100 milliards d'euros, sera présenté le 24 août en Conseil des ministres.

"Aider" les industriels à réduire leurs émissions

Le JDD a demandé au ministre de l'Economie si la baisse des émissions de gaz à effet de serre liée au plan de relance avait été chiffrée.

"Nous avons une trajectoire de baisse de 30% des émissions de CO2 sur dix ans pour notre industrie", répond simplement le ministre.

"Cette trajectoire est hors de portée pour le moment. Pour respecter cet objectif, nous allons aider les sites industriels les plus polluants à réduire leurs émissions. Nous fournirons une première liste de ces sites fin août", indique-t-il.

"Le suivi de cet objectif sera transparent. Il reposera sur un bilan rigoureux et chiffré", ajoute le ministre.

Une "centaine de milliers" d'emplois dans les territoires

Côté création d'emplois, la relance verte "sur le long terme, ça se chiffre en centaine de milliers partout dans nos territoires", assure Bruno Le Maire.

Selon lui, "pour que la transition écologique soit acceptée par tous les Français, elle doit créer des emplois. Nous allons donc engager un processus de formation pour que nos choix de nouvelles filières industrielles se traduisent par de nouveaux emplois".

Les grandes lignes du plan de relance de 100 milliards d'euros présentées mi-juillet par le Premier ministre, Jean Castex, ont fait état de quatre grands volets: développement de l'industrie (40 milliards), transition écologique (20 milliards évoqués alors), compétences (20 milliards) et solidarité (20 milliards).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/07/2020 à 17:54 :
Quand ces guignols rendront ils les 1.7% qu’ils ont ont racketté aux vieux pour gaver leur caste
a écrit le 26/07/2020 à 22:55 :
et strictement aucune annonce concernant le plastique non recyclable ou non recyclé, une belle manière de faire supporter au contribuable français, les futurs "ressources propres" de l'UE
a écrit le 26/07/2020 à 19:04 :
Cela change pas beaucoup la donne. Avec Hollande c'était qui veut gagner des millions d'euros. Avec Bruno Le Maire c'est idem.
a écrit le 26/07/2020 à 16:35 :
Qu'ils sont généreux avec l'argent des autres, c'est a croire que cela ne leur coûtent rien et en plus... ils ne demandent l'aval de personne!
a écrit le 26/07/2020 à 16:17 :
Il y a des choses à faire sur la rénovation, la mise en avant du vélo, ...

Mais si on continue comme on le fait sur l'énergie: hydrogène, ENR; on va droit dans le mur.

Les politiques continuent de déverser des milliards sur des sujets qu'ils ne comprennent pas.

Ce gens sont tellement arrogants qu'ils pensent ne pas avoir besoin de comprendre.

Pour donner une idée:

- dans un baril de pétrole qui coûte à peu près 40$, il y a 159 L de pétrole , soit environ 1500 Kwh (le conteneur en métal vaut 20$ )

- Si on prend les meilleures batteries du marché, genre Tesla PowerBall, on peut stocker jusqu'à 210 Kwh coûte 8000 euros pièce; sans le prix de l'installation et des autres composants: ensuite il faut remplir ces batteries d'électricité et il y a des pertes car stocker de l'électricité c'est toujours pas vraiment ça. Evidemment, la fabrication est massivement polluante et entraine comme le pétrole des questions géopolitiques comme en Bolivie avec le lithium (Elon Musk s'est d'ailleurs fendu d'un tweet récent pour expliquer que les US interviendraient là ou ils en avaient besoin, ambiance !)

Certaines études montrent qu'une installation complète basée sur les meilleures batteries coûtent autour de 200 000 $ vs moins de 100$ pour stocker la même quantité d'énergie (onduleur, ...).

Est-ce que cela me fait plaisir ?

Non, je n'aime pas le pétrole mais voilà, physiquement ce truc est une merveille de la nature, un concentré d'énergie, liquide, facile à stocker et à transporter et on est très mais très très loin de s'approcher de cette efficience.

Dans tous les pays ou les ENR ont été développées des centrales à charbon et à gaz ont été construites, les industriels du domaine se frottent les mains chaque fois qu'ils entendent parler d'ENR.

L'hydrogène c'est encore plsu cher que l'électrique; car c'est un gaz qui n'existe pas à l'état naturel, il faut casser d'autres molécules avec quoi ? de l'énergie et un réservoir de voiture pèse 300 kilos pour résister à la pression, et évidemment c'est un gaz super inflammable et donc il faut des dispositifs techniques chers pour s'assurer que les voitures ne sont pas des bombes ambulantes.

Est-ce que cela me fait plaisir ?

Non, la physique et la chimie disent que c'est comme ça. Un machin comprimé à plusieurs centaines de bar, dans un réservoir ce n'est pas pareil qu'un liquide non compressé. c'est comme ça.

Les politiques sont en train de dépenser les dernières cartouches qui nous restent pour tenter d'aller vers une société résiliente.
Réponse de le 26/07/2020 à 17:51 :
Je vois que l'endoctrinement politique a pris chez vous...
Vous parlez comme un Parisien qui a tout sur place.
quand aux "bienfaits" des batteries quand est il de leur recyclages et de l'extraction des matières rares pour leur fabrication? Là la pollution compte pas?
a écrit le 26/07/2020 à 14:41 :
Après avoir dépensé plus de 1000 milliards d'euros dans les énergies renouvelables, l'Europe importe toujours autant d'énergie, soit entre 950 et 1000 millions de TEP (tonne équivalent-pétrole) par an.

Idem pour l'Allemagne qui importe toujours entre 200 et 220 millions de TEP par an.

Et tous cela coûte cher puisque, selon EUROSTAT, l'Europe a importé pour plus de 300 milliards d'euros de gaz et de pétrole en 2019.
a écrit le 26/07/2020 à 14:39 :
quand vont ils nous dire comment ils financeront ,? quelle desastre ils sont en campagne pour 2022 donc plus rien a esperer pour les deux ans à venir ,,,,,,, sauf une dissolution
a écrit le 26/07/2020 à 12:20 :
Une folie unilatérale de la France qui en plus va faire travailler des travailleurs détachés pour les chantiers de rénovation, puisque les lois européennes nous interdisent la préférence nationale.
a écrit le 26/07/2020 à 10:44 :
C'est absurde. Il n'y a pas besoin de dépenser 30 milliards, "pour la transition écologique". L'écologie ne coûte rien, au contraire, moins on dépense, moins on pollue. Ces dirigeants ne comprennent rien aux lois de la physique, avec leurs milliards, il ne résoudront rien.
a écrit le 26/07/2020 à 10:38 :
Sur le volet énergie, il ne faudrait pas que sur ces enveloppes, l'État en profite pour soutenir EDF plombé ds ses comptes par la désastreuse filière EPR ou pour revaloriser le tarif de rachat sur le marché de gros du MW EDF pour les opérateurs ENR alternatifs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :