Serge Dassault renvoyé en procès pour blanchiment de fraude fiscale

 |  | 239 mots
Lecture 1 min.
Serge Dassault comparaîtra pour blanchiment de fraude fiscale devant le tribunal correctionnel de Paris début juillet.
Serge Dassault comparaîtra pour blanchiment de fraude fiscale devant le tribunal correctionnel de Paris début juillet. (Crédits : reuters.com)
La justice soupçonne l'industriel et sénateur Les Républicains d'avoir dissimulé plusieurs millions d'euros au Luxembourg et au Liechtenstein, rapporte l'AFP ce lundi de source proche de l'enquête.

Dans le cadre de l'enquête sur son patrimoine, l'industriel et sénateur, Serge Dassault, a été renvoyé en procès pour blanchiment de fraude fiscale.

Début mars, le parquet national financier (PNF) a délivré une citation directe visant le sénateur Les Républicains, PDG de l'un des fleurons de l'industrie française, a confirmé une source judiciaire. L'audience devrait se tenir le 4 juillet devant le tribunal correctionnel de Paris. Sollicité, son avocat, Pierre Haïk, n'a pu être joint dans l'immédiat.

Le PNF avait ouvert une enquête en novembre 2014. En cause, selon une source proche de l'enquête, l'existence présumée de comptes détenus au Liechtenstein et au Luxembourg par l'industriel, l'une des plus grandes fortunes françaises. L'existence de "cagnottes" dans ces deux pays avait déjà été évoquée dans le cadre de l'enquête sur un système présumé d'achats de voix lors des campagnes municipales en 2009 et 2010.

"Doute sérieux" sur les déclarations patrimoniales

En outre, Serge Dassault devra aussi comparaître pour omission de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).Cette instance, chargée de vérifier les situations patrimoniales des élus, avait émis un "doute sérieux" sur "l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité" des déclarations de Serge Dassault, le soupçonnant d'avoir omis de déclarer des avoirs détenus à l'étranger.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2016 à 14:01 :
eh beh c'est de l'acharnement comme dirait son copain Sarkosy. Et dire que notre président actuel a vendu tant d'avions alors que le précédent ne sait que parler!
a écrit le 22/03/2016 à 12:02 :
Tiens ? On ne voit pas de titre du genre "Le parti Les Républicains et Nicolas Sarkozy ébranlés par la mise en accusation d'un de ses principaux soutiens financiers, l'avioniste Serge Dassault" On pourrait aussi développer : contrats d'état à prix élevé, secrets avec l'armé française et passages d'enveloppes en liquide, hautes protections des sphères gouvernementales durant plus d'un demi siècle, etc. Rien de tout cela qui est réservé par la Presse à une autre parti.
a écrit le 22/03/2016 à 8:47 :
Gageons qu'il passera encore entre les gouttes.....
a écrit le 21/03/2016 à 23:34 :
@ BONSOIR ; encore un ripou au parti Ripoublicain décidément n'est pas un parti politique mais une famille mafieuse digne de la NDRANGHETA CALABRAISE ... QUELLE HONTE LA FRANCE TOMBE EN RUINE ce n'est plus qu'une vulgaire REPUBLIQUE bananière. Comment d'honnêtes citoyens de droite votent pour un tel parti politique ?
a écrit le 21/03/2016 à 20:56 :
Ils n as pas assez d argent moi j ai pas des problèmes avec les impôts je suis pas imposable ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :