Caricatures et boycott des produits français : Macron appelle à l'unité face aux tensions avec le Moyen-Orient

Les critiques contre Emmanuel Macron et les appels au boycott de produits français interviennent quelques jours après la présentation par le président français d'un projet de loi contre les séparatismes et ses interventions lors des hommages rendus à l'enseignant Samuel Paty dont l'assassinat près de son collège par un musulman radicalisé a ému la France.

4 mn

Nous sommes unis La liberté, nous la chérissons ; l'égalité, nous la garantissons ; la fraternité, nous la vivons avec intensité (...) Nous ne céderons pas, jamais, écrit le chef de l'État français dans deux messages distincts sur Twitter, en anglais et en arabe. (Photo: le 20 octobre, hommage des parlementaires à Samuel Paty, professeur d'histoire-géo décapité devant son collège le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine.
"Nous sommes unis" "La liberté, nous la chérissons ; l'égalité, nous la garantissons ; la fraternité, nous la vivons avec intensité" (...) "Nous ne céderons pas, jamais", écrit le chef de l'État français dans deux messages distincts sur Twitter, en anglais et en arabe. (Photo: le 20 octobre, hommage des parlementaires à Samuel Paty, professeur d'histoire-géo décapité devant son collège le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine. (Crédits : Reuters)

Emmanuel Macron a appelé dimanche à l'unité dans un contexte de tensions diplomatiques avec la Turquie et d'appels au boycott de produits français lancés par plusieurs pays du Moyen Orient.

"Nous sommes unis", lit-on sur le compte Twitter du président français, un message également écrit en anglais.

"Nous ne céderons pas, jamais", écrit le chef de l'Etat dans deux messages distincts, en anglais et en arabe.

Il ajoute:

La France "respecte toutes les différences dans un esprit de paix" et "n'accepte pas les discours de haine"

Lire aussi : Le temps politique comme suspendu par l'union nationale

La France veut l'arrêt des appels au boycott de ses produits

Paris réclame l'arrêt des appels au boycott de ses produits qui se sont développés ces derniers jours dans plusieurs pays du Moyen-Orient, lit-on par ailleurs dans un communiqué publié dimanche par le ministère des Affaires étrangères.

La France dénonce ces appels, qui concernent notamment des produits agroalimentaires, "ainsi que plus généralement des appels à manifester contre la France, dans des termes parfois haineux, relayés sur les réseaux sociaux", selon le texte du communiqué.

"Ces appels dénaturent les positions défendues par la France en faveur de la liberté de conscience, de la liberté d'expression, de la liberté de religion et du refus de tout appel à la haine", poursuit le texte.

"En conséquence, les appels au boycott sont sans aucun objet et doivent cesser immédiatement, de même que toutes les attaques dirigées contre notre pays, instrumentalisées par une minorité radicale."

Ce communiqué intervient dans un climat diplomatique tendu entre la France et la Turquie dont le président, Recep Tayyip Erdogan, a une nouvelle fois pris pour cible dimanche son homologue français en déclarant qu'Emmanuel Macron s'était "égaré" par ses positions envers les musulmans et l'islam.

Lire aussi : La solitude de Macron face au « jeu dangereux » de la Turquie et de l'OTAN

"Santé mentale" : la France rappelle son ambassadeur à Ankara

Le président turc s'en était déjà pris samedi au président français en affirmant qu'il avait besoin de soigner sa "santé mentale", des propos qui ont poussé la France à rappeler pour consultation son ambassadeur à Ankara.

Une chaîne coopérative koweïtienne de commerce de détail a décidé pour sa part de boycotter les produits français en raison des "insultes répétées" envers le prophète Mahomet et des caricatures dont il fait l'objet.

Le quai d'Orsay répond aux attaques du Pakistan

Le Pakistan s'en également pris dimanche à la France par la voix de son Premier ministre, Imran Khan, qua accusé Emmanuel Macron d'avoir "attaqué l'islam" en encourageant la publication de caricature représentant Mahomet.

Face à ces attaques, le ministère des Affaires étrangères répond ainsi dans son communiqué:

"Les ministres ainsi que l'ensemble de notre réseau diplomatique sont entièrement mobilisés pour rappeler et expliquer à nos partenaires les positions de la France, notamment en matière de libertés fondamentales et de refus de la haine, appeler les autorités des pays concernés à se désolidariser de tout appel au boycott ou de toute attaque contre notre pays, accompagner nos entreprises et assurer la sécurité de nos compatriotes à l'étranger."

Les critiques contre Emmanuel Macron et les appels au boycott de produits français interviennent quelques jours après la présentation par le président français d'un projet de loi contre les séparatismes et ses interventions lors des hommages rendus à l'enseignant Samuel Paty dont l'assassinat près de son collège par un musulman radicalisé a ému la France.

Professeur d'histoire-géographie, Samuel Paty a été décapité près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par un réfugié russe d'origine tchétchène après avoir été la cible d'une campagne hostile sur les réseaux sociaux pour avoir présenté des caricatures de Mahomet dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 36
à écrit le 05/11/2020 à 15:12
Signaler
Bonjour cher Président, Monsieur Emmanuel Macron et chers amis, Je suis désolé de ce qui s'est passé dans différentes villes de France, Je suis désolé pour ce qui est arrivé à mon cher professeur en France, Je suis désolé de ce qui s'est passé à l'am...

à écrit le 29/10/2020 à 2:13
Signaler
La France, à travers son président et sa justice, n'est pas Charlie avec tout le monde.La liberté d'expression voire de blasphémer n'est brandie que lorsqu'il s'agit de la communauté musulmane.Pourquoi Alain Soral est attaqué de toutes parts,Dieudonn...

à écrit le 27/10/2020 à 19:49
Signaler
Bonjour, Crise sanitaire+crise économique++crises de nerfs = guerres à venir avec des Trump, Bolsonaro, Poutine, Erdogan et autres populismes OU va ce monde ! cette planète de moins en moins bleue et «l’empire du milieu » qui déborde de partout ! .....

à écrit le 27/10/2020 à 17:23
Signaler
Il faut systématiquement qu'il appelle quelqu'un ce garçon ! Il ne pourrait pas se débrouiller tout seul de temps en temps ? Se prendre en mains au moins ?

à écrit le 27/10/2020 à 13:25
Signaler
Toute cette situation géopolitique est une conséquence de la guerre froide. Pendant la guerre froide, au nom de la lutte contre le communisme, les pays occidentaux, principalement les USA, ont ouvert de nombreuses boîtes de Pandore. – Il y a eu...

à écrit le 27/10/2020 à 11:19
Signaler
"J’ai dit que votre rôle, en matière d’éducation morale, est très limité. Vous n’avez à enseigner, à proprement parler, rien de nouveau, rien qui ne vous soit familier comme à tous les honnêtes gens. Et, quand on vous parle de mission et d’apostolat,...

le 29/10/2020 à 2:33
Signaler
J'apprécie énormément votre contribution à travers laquelle vous nous rappelez d'être humain dans nos comportements et attitudes. Votre analyse met en relief l'humanité qui a déserté le cœur de l'homme et, par conséquence, celui de l'instituteur au...

à écrit le 27/10/2020 à 9:51
Signaler
Seuls les gens qui ont voté pour lui peuvent se sentir insultés.

à écrit le 26/10/2020 à 20:23
Signaler
Un geste fort serait de nommer à un poste de ministre le directeur des rédactions de charlie hebdo ! Par exemple pour remplacer Blanquer histoire de bien inscrire cet hebdo pitoyable aux programmes scolaires. On se croirait au 19e au moment de la cha...

le 27/10/2020 à 8:28
Signaler
Le geste fort serait de passer à la 6ème république et de faire sortir du pouvoir tout ces politiciens qui actuellement se partage le pouvoir sans nous laisser le moindre choix et détruisent notre pays pour leurs profits et celui qui finance leurs pa...

à écrit le 26/10/2020 à 20:20
Signaler
Outre les insultes personnelles à l'égard de Macron, c'est bien la France qui est attaquée au nom des libertés et des droits qu'elle garantit souverainement sur son sol. On pourra régler nos comptes plus tard sur tel ou tel choix politique, là il es...

le 27/10/2020 à 7:01
Signaler
Comme en 40 derriere petain ?

le 27/10/2020 à 8:26
Signaler
C'est clair faisont bloc, si il y a deux ans seul les français voyaient comment était Macron aujourd'hui les pays étrangés s'en rendent compte... Virons le lui et toute la caste politique de notre pays pour enfin avoir un choix à la prochaine électio...

le 27/10/2020 à 9:06
Signaler
Je parlais de défendre nos libertés et nos droits. Je ne suis pas spécialiste, mais je n'ai pas l'impression que Pétain était le meilleur promoteur en la matière.

à écrit le 26/10/2020 à 19:42
Signaler
L' égalité nous la garantissons ou quand Macron glose et se paie encore de mots.. La liberté de la presse dédiée aux globalistes pro UE qui a bouffé et bouffe l' indépendance de la politique de la France accompagne à la sauce fr...

à écrit le 26/10/2020 à 17:39
Signaler
Courage à notre Président et à notre gouvernement face à ces fanatiques. Nous devons préserver notre liberté et nos façons de penser.

à écrit le 26/10/2020 à 17:30
Signaler
"Ces appels dénaturent les positions défendues par la France en faveur de la liberté de conscience, de la liberté d'expression Oui, enfin, on peut rappeler qu'il y a peu de temps en France , la caricature d'un cycliste et de sa compagne consultant...

à écrit le 26/10/2020 à 14:29
Signaler
Le seul but qu'il recherche c'est l'union derrière lui en divisant l'unité des français!

à écrit le 26/10/2020 à 14:27
Signaler
La meilleure réaction pour Mr Macron serait de proposer aujourd'hui un référendum sur le retrait du regroupement familial, on cesserait dans un premier temps de subir les protestations du monde islamique . Ces rixes de cour de récréation, ne sont pas...

le 26/10/2020 à 19:24
Signaler
"retrait du regroupement familial", "vendre sans se mouiller" , "commerce extérieur". C'est un bon début mais largement insuffisant.

à écrit le 26/10/2020 à 14:23
Signaler
Je suis totalement contre ces fanatiques MAIS la provocation avec les caricatures n'est pas bonne non plus POUR faire de la politique internationale mR MACRON doit retourner à l'école ,il faut etre diplomate pas donneur de leçon

le 26/10/2020 à 23:51
Signaler
@Matheo Renoncer à toute forme d'expression, c'est aliéner les libertés individuelles, c'est renoncer à la démocratie. C'est vivre en Chine. Pas envie.

le 27/10/2020 à 2:07
Signaler
Si tu cédes sur les caricatures, tu céderas sur tout! La France ne publie pas de caricatures, elle les autorise.

à écrit le 26/10/2020 à 12:35
Signaler
Pourquoi l humanité n’apprend jamais de ces erreurs ? Tous les hommes sont égaux devant la vie aucun pays ne doit décider sur la façon de pratiquer sa religion c’est une erreur diplomatique culturel du monde musulman

à écrit le 26/10/2020 à 12:27
Signaler
Je n'imagine pas le Général de Gaulle se colleter verbalement avec un chef d'état étranger, et échanger des insultes publiquement. J'attendais donc de ce M. Macron un peu plus de tenue. Il abîme la fonction, l'image du pays et n'apporte rien en ma...

le 26/10/2020 à 13:55
Signaler
Bien d'accord avec vous . Nous ne sommes plus au temps des croisades mais à celui de la mondialisation . Ce qui n'est pas sans impact sur notre petit pays .

le 26/10/2020 à 14:18
Signaler
entièrement d'accord

le 26/10/2020 à 16:06
Signaler
@ Question de génération ; S' il en est un qui vocifère , ce n' est pas Macron mais plutôt pépé le moko . Macron ne fait qu'appliquer notre constitution et ne s' immisce pas dans ce qui se passe en Turquie.....Notamment leurs prisons lar...

le 27/10/2020 à 2:09
Signaler
C'est le message qui a été envoyé. Des agitateurs essayent de modifier le message. D'ailleurs ce ne sont pas les caricatures qui dérangent mais la lutte contre les islamistes.

le 27/10/2020 à 11:29
Signaler
Non... Le message envoyé par Macron est qu'en France les croyances peuvent être moqués, ridiculisées, blasphémées et que non seulement c'est légal mais qu'en plus les autorités françaises, jusqu'au chef de l'état, les cautionnent et les encouragen...

à écrit le 26/10/2020 à 11:15
Signaler
La géopolitique dans toute sa splendeur... Maintenant, nous pouvons identifier clairement les Etats hostiles aux européens...

à écrit le 26/10/2020 à 11:00
Signaler
micron va devoir choisir son camp. Les immigres incontroles ou tout simplement la nation. Comme c'est un couard, il ne fera rien.

le 26/10/2020 à 12:07
Signaler
La pensée binaire est déjà très complexe pour les extrémistes... mais elle n'est pas suffisante pour avancer. Il n'y a pas de notion de camps dans ce contexte...

le 26/10/2020 à 12:48
Signaler
le président Macron est un homme qui aime bien les chiffres et moins l’histoire surtout la position de la France pendant la seconde guerre mondiale l ´humanité doit apprendre de ces erreurs et les chefs d états à préserver la paix entre les différent...

à écrit le 26/10/2020 à 10:29
Signaler
Les loups sortent du bois... Nous avons avalés pendant longtemps et feind d'ignorer la guerre civilisationnelle en cours... Il n'y a pas de diplomatie possible avec la religion car elle est, stricto sensus, totalitaire lorsqu'elle est politique. ...

le 26/10/2020 à 22:24
Signaler
Oui la France doit défendre ses valeurs ? Quelles sont-elles ? La laïcité c'est le respect de toutes les croyances ou non croyances. Hors de question d'eriger en étendard de la liberté d'expression des caricatures qui ne sont pas juste blasphématoire...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.