La solitude de Macron face au « jeu dangereux » de la Turquie et de l'OTAN

 |   |  1320  mots
Pour la France, la répétition des provocations turques est particulièrement inquiétante. Pour quelles raisons Erdogan (photo) est-il autant décomplexé à l'égard de Macron ?
Pour la France, la répétition des provocations turques est particulièrement inquiétante. Pour quelles raisons Erdogan (photo) est-il autant décomplexé à l'égard de Macron ? (Crédits : POOL)
POLITISCOPE. La tension monte en Méditerranée autour de l'avenir de la Libye. La France hausse le ton face aux ambitions d'Erdogan mais la guerre des mots atteint ses limites : des navires turcs ont visé une frégate française début juin pour défendre un cargo soupçonné de vouloir livrer des armes au gouvernement de Tripoli. Un quasi acte de guerre entre deux membres de l'OTAN...

Entre la France et la Turquie, la tension monte. Jusqu'alors réfugié dans le silence, le président Emmanuel Macron s'est finalement résolu en début de semaine à hausser le ton à l'encontre de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan. Le chef de l'État a en effet dénoncé le « jeu dangereux que la Turquie joue en Libye ».

En clair, Paris juge « inacceptable » l'intervention militaire d'Erdogan auprès du gouvernement de Tripoli.

La réponse turque ne se fit pas attendre : Ankara a immédiatement jugé « inacceptable le soutien qu'apporte la France au maréchal Haftar », qualifié par le ministre des affaires étrangères turc de « voyou ». La Turquie s'est par ailleurs permise d'accuser la France de « porter atteinte à la sécurité de l'OTAN, à la sécurité de la Libye et de soutenir le dictateur-président égyptien Fattah al-Sissi ».

De la guerre des mots...

Des mots très durs, mais ce ne sont pas les seuls. Un peu plus tôt, le porte-parole du ministre des affaires étrangères avait carrément expliqué à la presse qu'Emmanuel Macron avait « perdu la tête » (en utilisant l'expression « eclipse of mind ») en s'opposant au soutien qu'apporte Ankara au gouvernement de Tripoli reconnu par l'ONU. Ce n'est pas la première fois que les autorités turques osent insulter le président français.

En novembre dernier, Recep Tayyip Erdogan avait réagi avec virulence à l'interview qu'avait donnée Emmanuel Macron à The Economist dans laquelle il avait critiqué l'offensive turque dans le nord-est de la Syrie contre les Kurdes : « Il dit que l'OTAN est en train de vivre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2020 à 15:25 :
Les puissances moyennes se servent de ces terrains de jeu pour tester leurs doctrines/tactiques, se tester par rapport à la concurrence, russie, turquie, france, brittaniques, bientot l'egypte, meme les allemands sont présents.
Des rogues states !
a écrit le 28/06/2020 à 14:25 :
La France soutient en Libye la dictature milltaire et la Turquie les rebelles. La configuration inverse de la Syrie. Si l'OTAN devait prendre parti, c'est pour la paix qui finit par arriver en Syrie grâce au départ des américains. Laissons les pays sémites se débrouiller entre eux comme ils ont fait depuis des millénaires. Le pétrole n'est plus un enjeu depuis la transition écologique.
Réponse de le 28/06/2020 à 18:11 :
@boule.En dehors de toute polémique , je pense que vous avez confondu le jeu des alliances. La Turquie soutient le régime de Tripoli reconnu par l'ONU et donc légitime.La France dans un premier temps soutenait également le régime de Tripoli, avant de basculer officieusement vers les rebelles de Haftar.
a écrit le 28/06/2020 à 13:46 :
Moi je parlerai plus du jeu dangereux de la France qui soutient implicitement le Général Haftar un dictateur en puissance qui fait tout pour empêcher toute solution politique. La politique française est d'autant plus incompréhensible qu'elle était restée silencieuse pendant que Haftar etait en position de force et qu'il avait encerclé Tripoli, la France est sortie de son silence à partir du moment où les équilibre de force ont changé de camp en faveur Sarraj et l'avancé de celui ci sur Syrte, Tout ceci n'est pas de nature à convaincre de la sincérité de la France quand à la recherche d'une solution pacifique, parcontre ça démontre la frustration et la déception de la France devant les défaites de son poulain.
a écrit le 27/06/2020 à 17:08 :
Je suis expat depuis 20 ans et je vous assure que la France n'est ni la risée ni méprisée mais bien tout le contraire. Et notre armée est considérée comme très professionelle.
Réponse de le 28/06/2020 à 3:09 :
Quand on est expat depuis 20 annees, on devient un emmigre.
La France a l'etranger est mal consideree pour le fait qu'elle se croit encore une puissance. Elle ne compte plus, la preuve le turc se moque d'elle et va jusqu'a la provoquer.
a écrit le 27/06/2020 à 16:25 :
Erdo-game !

Quel jeu joue donc Erdo-game ?

1 Battlefront
2 Wargame AirLandBattle
3 Risk
a écrit le 27/06/2020 à 13:41 :
Macron est nu et la risée de la planète . Après avoir fait soigner nos covid19 en Suisse , Allemagne . Autriche etc ... voicî que les cubains viennent au secours de nos insuffisances ! Nos politiques sont des moins que rien . Le coût de la santé est exorbitant et le rapport qualité prix affligeant . Le pays est en pleine déliquescence . Sauve qui peut
Réponse de le 28/06/2020 à 10:55 :
Que de raccourcis agglomérés mêlés d'antipatriotisme, de défaitisme, de mépris pour les professionnels de la santé. Je suis au contraire épaté par la qualité des soins en France... Je me demande quel âge vous avez. On apprend à ch... dans les bottes de la France à l'école ou à la maison de retraite ?
a écrit le 27/06/2020 à 12:25 :
Tout seul c'est vite dit !... Il y a quand même la force de frappe du tonnerre de dieu de la Grèce tout de même avec Macron :-)
a écrit le 26/06/2020 à 19:48 :
Macron ne fait pas le poids face à Erdogan. Il ira vite se réfugier chez Merkel.
Réponse de le 27/06/2020 à 9:01 :
Sauf que vu la communauté Turc présente en Allamagne, Merkel ne bougera pas le petit doigt pour préserver la "paix" (lire peur) civile
a écrit le 26/06/2020 à 14:04 :
Erdogan est un type inquiétant en pensée, en paroles, par actions et par omissions, c'est indéniable.

Le fait que la Turquie appartienne à l'OTAN et que l'on serait suposé lui apporter une aide militaire immédiate et inconditionnelle au cas où elle entrerait (voire provoquerai) en guerre, est un facteur aggravant du problème.

Pour autant M. Macron a une capacité à entrer dans des querelles personnelles avec des chefs d'état étrangers (Bolsonaro, Erdogan, Salvini...), qui dénote un manque de maturité évident et n'est pas sans danger.

Je vous rappelle qu'on est intervenu en Lybie suite aux offenses personnelles subies par Sarkozy et sa femme de la part de Khadafi; et que GW Bush a envahi l'Irak par désir de gloriole et besoin de s'affirmer auprès de son père.

On paie très cher les erreurs commises au pouvoir par des mecs pas finis.
Réponse de le 26/06/2020 à 15:47 :
M . Busch père , a dit dans une biographie de la guerre du golfe «  si les gens savaient ce que nous avons fait en Irak , nous serions lapidés »...

1990 : c’était vraiment une autre mentalité, ça se passerait autrement avec la révolution numérique, aujourd’hui, la preuve , la poudrière ne s’éteint pas , les humains mentalement ne sont plus pareils .

Des décisions de guerre d’arriérés dans un monde hyper évolué mentalement ( surtout informé)

Les prochaines guerres : seront «  forcément technologiques et bactériologiques «  peut être que nous sommes rentrés dans cette ère malgré nous ?
a écrit le 26/06/2020 à 13:59 :
En quoi la Libye concerne la France ce n'est pas une ex colonie. Les italiens et les français soutiennent chacun un camp différent pour le plus grand plaisir de l'Oncle Sam qui y voit une zizanie de plus dans l'UE. Enfin depuis que N Zarkozy a créé le chaos dans ce pays , la France devrait avoir un peu de modestie sur ce dossier.
Réponse de le 29/06/2020 à 1:56 :
''Les italiens et les français soutiennent chacun un camp différent pour le plus grand plaisir de l'Oncle Sam''
Mon Dieu, quel commentaire enfantile. Un truc de cours de récreation. Ca ne vole haut comme logique.
a écrit le 26/06/2020 à 13:32 :
Franchement qui a peur du micron ?
Ses decisions sont toutes a cote de la plaque. Le pb, c'est que le navire France n'a plus de pilote.
Gare aux consequences, qui ne manqueront pas d'advenir.
a écrit le 26/06/2020 à 13:17 :
De Gaulle, reviens vite, notre Macron ne sait pas ce qu'il faut faire...voilà où nous en sommes aujourd'hui et idem dans la gestion de la France.
Réponse de le 26/06/2020 à 16:48 :
De Gaulle avait avait l OTAN, avec raison. Avec lui on ne serait pas embourbé dans le Sahel, ni dans cet embargo stérile contre la Libye. Par contre nos banlieues ne seraient pas ces zones de non droits.
a écrit le 26/06/2020 à 12:52 :
personne n'a voulu voir la plus grosse machination dans le soit disant coup d'état
monté de toute pièce par lui même
pour écarté le maximum d'opposant
et son chantage perpétuel sur les migrants
et que dire quand ce personnage vient en Europe
pour ces campagne électoral
soutenue entre autre par m Valls et hollande
surtout quand ces mêmes personnes diabolise le fn
Réponse de le 26/06/2020 à 14:48 :
Tu as vraiment une belle imagination mais la vérité est tout autre. Malheureusement l'Occident était derrière et a échoué. Tant mieux pour les turques
a écrit le 26/06/2020 à 12:47 :
Quel est le but de l' entretien d' aujourd'hui Macron/ Poutine...Je verrai bien Poutine s' occuper du terrestre et Macron du maritime , d' autant que la Royale à une revanche à prendre , à l'' heure qu 'il est des SNA sont probablement sur place et personne ne pleurera sur les frégates Turques à si le Qatar .....
a écrit le 26/06/2020 à 12:02 :
Vu le nombre de militaires turcs qui se font tuer hors de la Turquie et pourquoi ?( Syrie , Lybie)
Surtout que ce pays a été démantelé par la trahison d’un ex président Français , Kaddafi maintenait la paix sur cette région ..., ça sert les intérêts US mais ceci sera un point négatif pour Erdogan lors des élections prochaines en Turquie , l’OTAN devrait mettre des armées internationales mixtes , et non uniquement d’un pays ...Ceci éviterait ce genre d’enfantillages
a écrit le 26/06/2020 à 11:57 :
Turquie je boycotte depuis des années !!!!!!!!!!
Réponse de le 26/06/2020 à 12:10 :
Raciste ?
Tu boycottes
toutes les autres différences aussi ?
Réponse de le 26/06/2020 à 15:25 :
Oui idem et j'en suis très fier !
a écrit le 26/06/2020 à 11:33 :
Merci beaucoup j'ai encore vu cela en dépêche hier, c'est un sujet fort important puisque entre le refus d'aller commémorer le 24 juin russe et ce pataugeage total avec Erdogan on ne peut que déplorer le mutisme totale de la France d'un point de vue diplomatie mondiale.

Maintenant il faut bien convenir que Poutine et Erdogan sont deux personnages à la puissance politique et donc crédibilité particulièrement élevée, soutenus par la majorité de leurs peuples leur personnalité affirmée sur la scène internationale face à notre président placé la par la finance européenne et donc à la puissance politique calamiteuse, et c'est certainement la raison pour laquelle Erdogan en profite pour se faire de la publicité mondialement en ce moment, la Turquie plus crédible que la France diplomatiquement c'est une première et donc une victoire qu'il peut brandir fièrement, fait que même si c'est désastreux c'est peut-être bien le moins pire qu'il évite de trop discuter avec des gens contre lesquels il ne pourrait que s'incliner dans toutes les formes de négociations possibles et imaginables, pas la peine donc de perdre un bras de plus nous n'en avons pas ad vitam aeternam. Je serais condamné à être son conseillé je pense que c'est ce que je lui suggérerais également, ça ne sert à rien de faire le malin quand on a rien, les gars en face maîtrisant parfaitement le poker-menteur.
a écrit le 26/06/2020 à 11:21 :
l'OTAN est un problème quand on a des alliés comme la Turquie, la Pologne...un chef US.
l'Europe, si elle veut peser sur la scène internationale doit se doter d'une armée crédible. Cela passera par la mutualisation des moyens dont la capacité nucléaire de la France. C'est pas gagné !
Réponse de le 26/06/2020 à 23:29 :
Non.
Réponse de le 27/06/2020 à 12:48 :
... Parce-qu'en face, la Turquie aura toujours pu compter sur le soutien indéfectible de se frères d'armes français sans doute? Ou de la Grèce ? Ou bien même de n'importe lequel pays européen ?
La Turquie le sait, l'europe aussi mais sur le papier nous sommes "alliés" dans l'Otan.
a écrit le 26/06/2020 à 11:02 :
Sans trop aimer erdogan, il faut reconnaitre que lui au moins soutien le gouvernement legitime reconnu par l'onu.
Se prevaloir du droit et faire le travers...Où est le jeu dangereux?
a écrit le 26/06/2020 à 10:47 :
Fais ce que je dis mais pas ce que je fais car j'ai la compétence de mes compétences en temps qu'énarque. L'énarque est souverain et engage la France en tant que tel car l'énarque c'est l'Etat, l'Etat c'est nous disent ils.
En gros je me mêle de ce que je considère me concerner c'est à dire d'à peu près tout ce qui fait qu'au final je suis bon à rien !
Dus-je rencontrer un concurrent voulant jouer au plus onc justement il trouverait à qui parler, j'ai largement le niveau à ce jeu là, celui du plus onc !
a écrit le 26/06/2020 à 10:46 :
l'OTAN n'a que vocation a défendre les intérêts Américains, pas ceux de la France.. La zone grise entre la complète vassalité et l'indépendance diplomatique est grande cependant

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :