Etats-Unis : une tempête historique au coût conséquent

 |   |  401  mots
Les autorités ont recensé au 13 morts dans des accidents de la route dus au verglas dans l'Ohio, dans l'Arkansas, en Caroline du Nord, dans le Kentucky, dans le Tennessee et en Virginie.
Plus de 8.000 vols ont été annulés samedi et dimanche à cause d'une violente tempête de neige qui s'est abattue sur le nord-est des Etats-Unis. Les dégâts sont chiffrés à plus d'un milliard de dollars.

Publié le 24/01/2016 à 10:38. Mis à jour le 24/01/2016 à 14:33.

Une tempête de neige d'une rare violence s'est abattue samedi sur le nord-est des Etats-Unis, paralysant New York et Washington, faisant au moins 19 morts, la plupart dans des accidents de la route, et provoquant de graves inondations notamment dans le New Jersey et le Delaware. Les autorités ont recensé au 13 morts dans des accidents de la route dus au verglas dans l'Ohio, dans l'Arkansas, en Caroline du Nord, dans le Kentucky, dans le Tennessee et en Virginie. Une personne est morte dans le Maryland et trois autres à New York alors qu'elles pelletaient la neige. Deux décès pour hypothermie sont survenus en Virginie. A New York, plus de 60 cm de neige sont tombés, ce qui en fait déjà la troisième tempête la plus abondante depuis que des relevés sont effectués.

Le maire démocrate Bill de Blasio a demandé à tous les théâtres de Broadway, l'une des principales artères de Manhattan, de fermer. Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, qui a proclamé l'état d'urgence, a ordonné pour sa part la fermeture de tous les ponts et tunnels menant à New York City gérés par la Port Authority des Etats de New York et du New Jersey.

Plus de 8.000 vols annulés

La tempête a frappé la zone la plus densément peuplée des Etats-Unis, affectant quelque 85 millions de personnes. Selon les estimations de responsables américains, la tempête pourrait avoir provoqué plus d'un milliard de dollars de dégâts.

Dans le transport aérien, plus de 5.100 vols ont été annulés samedi et plus de 3.300 dimanche, d'après les données compilées par le site spécialisé FlightAware.com et les déclarations de responsables du secteur.

Un séisme en Alaska

Par ailleurs, un séisme de magnitude 7,1 a secoué le sud de l'Alaska dimanche, a annoncé l'Institut de géologie américain (USGS). Le tremblement de terre a été enregistré à 10H30 GMT à une profondeur de 104 km, près de Pedro Bay. On ignorait dans l'immédiat si le séisme avait provoqué des victimes et des dégâts. Le centre d'avertissement des tsunamis à Hawaï a précisé qu'il n'y avait pas de risque de tsunami, le séisme ayant eu lieu trop profondément à l'intérieur de la Terre.

(Avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2016 à 11:33 :
Ceci va jeter un coup de froid sur le PIB et le taux de croissance aux USA au premier trimestre en 2016. A suivre.
a écrit le 24/01/2016 à 11:32 :
une preuve de plus du succès de la COP21 , le réchauffement commence à reculer :-)
a écrit le 24/01/2016 à 11:23 :
Curieusement, on ne parle plus du réchauffement climatique! Ni ici, ni ailleurs (médias).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :