L'OMS dénonce une "scandaleuse inégalité" dans la distribution des vaccins

Les pays riches accaparent les vaccins contre le Covid-19, dénonce le chef de l'OMS. Plus de 75% de tous les vaccins ont été administrés dans seulement 10 pays, a-t-il signalé.
(Crédits : STEPHANE MAHE)

La pandémie de COVID-19 est entretenue par une "scandaleuse inégalité" dans la distribution des vaccins, a déclaré lundi Tedros Adhanom Ghebreyesus, le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), lors de l'ouverture d'une réunion majeure pour bâtir le monde post-Covid.

Plus de 75% de tous les vaccins ont été administrés dans seulement 10 pays, a souligné Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Un petit groupe de pays contrôle le sort du reste du monde"

"Il n'y a pas de manière diplomatique de le dire, un petit groupe de pays qui fabrique et achète la majorité des vaccins dans le monde contrôle le sort du reste du monde", a-t-il dit.

Aucun pays ne doit se croire "sorti d'affaire", quel que soit son taux de vaccination, tant que le virus SARS-COV-2 et ses variants se propagent ailleurs, a-t-il dit. "Le monde reste dans une situation très dangereuse", a-t-il souligné.

"À ce jour, plus de cas ont été signalés depuis le début de l'année que pendant toute l'année 2020. Si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de décès dépassera le total de l'année dernière dans les trois prochaines semaines. C'est très tragique", a déploré Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le programme Covax, dirigé par l'OMS et l'Alliance du vaccin (Gavi), a livré 72 millions de doses de vaccin à 125 pays et économies depuis février, ce qui est à peine suffisant pour 1% de leur population, a-t-il dit.

Plus de dons de la part des pays riches

Il a également exhorté les pays à faire don de doses de vaccin à Covax afin de permettre à 10% des populations de tous les pays d'être inoculées d'ici au mois de septembre et 30% d'ici à la fin de l'année, ce qui implique que 250 millions de personnes supplémentaires devront être vaccinées en seulement quatre mois.

"C'est essentiel pour mettre un terme à la maladie et aux décès, assurer la sécurité de nos travailleurs de la santé, rouvrir nos sociétés et nos économies", a-t-il dit.

Emmanuel Macron a pour sa part demandé que l'OMS soit autorisée à se rendre rapidement dans les pays en proie à une flambée de contaminations susceptible de dégénerer en pandémie et à accéder à leurs données, selon le texte de son discours destiné aux membres de l'assemblée annuelle de l'organisation.

Dans leurs discours, le président français et la chancelière allemande Angela Merkel appellent tous deux à améliorer le financement de l'agence des Nations unies et soutiennent l'idée d'un nouveau traité international pour prévenir les pandémies.

(Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 25/05/2021 à 13:11
Signaler
Ils auront le droit au volontariat les pauvres ?

à écrit le 25/05/2021 à 9:08
Signaler
En fait, ils ne sont pas près d'avoir leur pass sanitaire ?

à écrit le 25/05/2021 à 8:50
Signaler
Plus ils parlent et moins on sait à quoi ils servent mais notons que c'est bien souvent le cas de toutes ces institutions globalisantes.

à écrit le 25/05/2021 à 8:08
Signaler
L'OMS a zéro crédibilité, ce n'est seulement le porte-parole de la Chine et il répète de que le partie communiste leur dit. Une honte.

à écrit le 25/05/2021 à 3:07
Signaler
Il manque une information importante: qui a inventé ces vaccins, et où sont il produits. Il ne serait pas vraiment scandaleux que les pays qui les ont inventé et les produisent en totalité en utilisent 75%. Dans ce contexte, le terme 'accaparer' par...

à écrit le 24/05/2021 à 20:50
Signaler
Tant mieux.. C'est énorme - Témoignage d'un pompier écœuré qui confirme que de plus en plus de vaccinés meurent à l'hôpital : " … de plus en plus d'AVC dans les 15 jours qui suivent la vaccination, on alerte tout le monde, mais les infos ne remontent...

à écrit le 24/05/2021 à 18:54
Signaler
Que les cadres de l'OMS fassent don de leurs émoluments et autres commissions occultes des labos pour vacciner les pauvres chinois qui ne seraient pas malades selon les chiffres du PCC...

le 25/05/2021 à 6:05
Signaler
Faut envisager sérieusement une thérapie.

à écrit le 24/05/2021 à 18:29
Signaler
Nous allons nous cotiser pour votre statut d’esclave. Les pauvres sont mieux que vous : car ils sont libres , vous vous êtes des esclaves du G20 qui est à l’origine de ces vaccins expérimentaux.

à écrit le 24/05/2021 à 18:20
Signaler
Le directeur général de l'OMS pourrait demander, à titre de compensation, de donner gratuitement des vaccins qui ne feront pas défaut à la Chine, vu que ce pays d'1,5 milliards d'habitants ne connait pas la pandémie, et accessoirement a produit et la...

à écrit le 24/05/2021 à 17:11
Signaler
wow le raisonnement a la con evidemment que les gens qui ont un peu d'industrie pharma et un peu d'argent pour acheter des vaccins sont vaccines plus vite que ceux qui n'ont ni industrie ni argent! ils vont aussi decouvrir que les gens skient plus...

à écrit le 24/05/2021 à 16:57
Signaler
Les pays riches, les pays pauvres. Un jour, il faudra que l'OMS arrête avec ce genre d'absurdité. Des pays ou des continents qui sont peuplés de centaines de millions d'habitants ne sont certainement pas des pays pauvres.

à écrit le 24/05/2021 à 16:12
Signaler
SI l'OMS AVAIT FAIT SON TRAVAIL NOUS N'aurions pas une épidémie de cette amplitude qu'elle face plutôt profil bas je serais meme partisan que l'on supprime au moins la moitie

à écrit le 24/05/2021 à 16:11
Signaler
Les nations ont assez d’argent pour construire des pôles de production de vaccins dans chaque pays . Si chaque billionaires , chaque millionnaires donnent 0,01% , il n’y aurait plus de pauvres ni de malades dans le monde. Le Président de l’ONU igno...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.