L'Ukraine accuse la Turquie d'acheter du blé volé par la Russie

L'Ukraine accuse depuis plusieurs mois la Russie de voler sa production de blé, bloqué dans les silos de ses ports. Vendredi, son ambassadeur à Ankara a accusé la Turquie d'acheter ce blé volé à la Russie, alors qu'elle se présente comme médiateur du conflit sur l'échiquier diplomatique international.
(Crédits : Reuters)

La ton est monté. Vendredi, alors qu'il s'exprimait à l'occasion du 100e jour du conflit, l'ambassadeur d'Ukraine à Ankara a accusé la Turquie d'acheter du blé ukrainien volé par la Russie. "La Russie vole sans vergogne les céréales d'Ukraine et les exporte depuis la Crimée à l'étranger, notamment vers la Turquie", a dénoncé Vasyl Bodnar dans un message sur Twitter. "Nous avons demandé l'aide de la Turquie pour résoudre le problème", a-t-il ajouté.

L'Ukraine accuse depuis plusieurs mois les troupes russes de s'emparer de sa production céréalière, avec le soutien de ses alliés. Le ministre allemand de l'Agriculture dénonçait à la mi-mai de "répugnants" vols de céréales, en marge d'une réunion du G7 cherchant à aider Kiev à exporter sa production. "La Russie vole et confisque les biens et les céréales dans l'Est de l'Ukraine", déclarait Cem Özdemir aux côtés de son homologue ukrainien Mykola Solsky, estimant que "c'est une manière particulièrement répugnante de mener la guerre".

Avant la guerre, l'Ukraine était en passe juste avant la guerre de devenir le troisième exportateur mondial de blé. Elle produisait 80 millions de tonnes de céréales et d'oléagineux par an, soit 12% du blé mondial, 15% du maïs et 50% de l'huile de tournesol. Kiev exportait chaque année 65% de sa production.

Lire aussi 6 mnChute de la production, ports bloqués : l'effondrement des exportations céréalières ukrainiennes s'aggrave

La Turquie soigne sa neutralité envers la Russie

La Turquie est considérée comme une allié de l'Ukraine à laquelle elle fournit des drones de combat, mais Ankara veille également à garder une position neutre envers la Russie, dont elle dépend pour ses approvisionnements en énergie et en céréales. Résultat : elle tente de se présenter comme médiateur entre les deux pays.

La Turquie a donc offert son aide, à la demande des Nations unies, pour sécuriser des corridors marins permettant d'exporter les céréales ukrainiennes. Ce point sera discuté lors de la visite du ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov sur son territoire, le 8 juin.

Les silos ukrainiens sont remplis de blé, mais le blocus des ports ukrainiens par la marine russe ralentit massivement les exportations. En conséquence, elles se sont effondrées de plus de moitié en mai par rapport à 2021, et le prix du blé flambe (à plus de 400 euros la tonne). En bout de chaîne, la situation fait planer un risque de famine dans les pays dépendant de la production ukrainienne en particulier en Afrique et au Moyen-Orient.

Face au risque de pénurie et de crise humanitaire, l'Union européenne se mobilise pour débloquer les ports où se trouvent ces millions de tonnes de céréales et matières premières. Mais l'acheminement par voie terrestre s'affaire difficile à mettre en place, notamment à cause de l'incompatibilité des wagons ukrainiens avec les rails de l'Europe de l'Ouest.

"La guerre en Ukraine signifie la faim en Afrique", avait alerté mi-mars la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, sur CBS News. Selon les estimation, la production de blé du pays en guerre devrait également reculer de plus d'un tiers. Pour ne rien arranger à la situation, l'Inde a elle aussi coupé ses exportations, afin d'éviter la famine de sa propre population, ce qui a encore tiré les prix à la hausse.

Lire aussi 5 mnArrêt des exportations de blé : "La décision de l'Inde pèse sur la santé financière des pays importateurs"

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 06/06/2022 à 8:36
Signaler
Bonjour, Bon le problème se n'est pas l'acheteur s'est le voleur... Mais bon la guerre s'est ruiné ton ennemis.... Tuer sa population et s'emparer des terres les plus riches.. Ensuite l'Ukraine devrait coulé les cargos qui s'approche des port Ukra...

à écrit le 05/06/2022 à 11:41
Signaler
Ras le bol d ´Erdogan , il fait de l’ingerence en France et dans le reste de l Europe avec ses minorités qui ne partagent pas toutes loin de là nos idéaux démocratiques et de style de vie , il faut dussoudre ses ce pseudos ax’ssocuations cultuelles ...

le 05/06/2022 à 16:56
Signaler
ras le bol du pion de m biden il a detruit son pays pour faire plaisir aux usa et combien est il payer pour avoir fait de l'ukraine un paradis fiscal que tout l'occident passe sous silence

à écrit le 05/06/2022 à 11:39
Signaler
Ras le bol d ´Erdogan , il fait de cel ingerence en France et dans le reste de l Europe avec ses minorités qui ne partage pas toutes loin de là nos idéaux démocratiques et de style de vie , je boycotte ce pays et ses produits ; tourisme, Dattes, ...

le 05/06/2022 à 19:59
Signaler
C'est beau la " résistance " ! Vous devriez demander l'inscription de votre patronyme au mont Valérien. Une médaille s'impose devant tant de bravoure. L'armée des z'hombres ! Le monde merveilleux de l'internet..

à écrit le 05/06/2022 à 8:45
Signaler
Si l'on fait des recherches sur la Web, l'Ukraine produit 30Mt de blé pour une production mondiale de 770Mt, soit moins de 4%. Elle exporte 65% de sa production soit 2.5% de la production mondiale, pas de quoi affoler la bourse du blé. Un bateau d'e...

à écrit le 05/06/2022 à 5:33
Signaler
Ne jamais faire confiance à Erdogan

à écrit le 04/06/2022 à 20:34
Signaler
Pour endiguer les famines qui seront légions dans les années avenir il faut réguler les naissances ,des quotas seront obligatoires .

le 05/06/2022 à 10:58
Signaler
C'est une bonne idée, mais il aurait fallu l'appliquer cinquante ans plus tôt

le 05/06/2022 à 13:06
Signaler
allez expliquer cela à des populations analphabètes, " coincées" dans des considérations culturelles-sexuelles d'un autre age , patriarcal , dont les potentats locaux -nationaux se servent comme chantage/bombe à retardement vers l' occident....

à écrit le 04/06/2022 à 18:39
Signaler
A la guerre comme à la guerre.

à écrit le 04/06/2022 à 18:21
Signaler
avec cette information publiée par La Tribune, il semble donc que la Turquie se comporte en allié de l'agression conte l'Ukraine et fait subir une humiliation à l'occident, qu'en pense Macron ?

à écrit le 04/06/2022 à 18:07
Signaler
assez des jeremiades ukrainiennes, qu'ils nettoient deja leur corruption endemique et que la presse occidentale nous parle un peu de l'oligarque Kolomoisky qui est derriere zelensky.

le 05/06/2022 à 13:09
Signaler
c' est pas lui l' ukrainien qui a envahi la Russie et annexé une partie du territoire Russe.., causé des centaines de milliers de morts, des viols, des pillages, des détournements d énergie depuis les centrales atomiques ukrainiennes....faut pas ren...

le 05/06/2022 à 19:22
Signaler
En parlant d oligarques Zelinsky a t il vendu sa villa italienne pour acheter de l armement ? Au lieu d appeler au dons???

le 05/06/2022 à 19:51
Signaler
Des centaines de milliers de morts.. m'es d'avis que vous venez de Marseille ou vous traînez trop sur les sites médiatique tout info.. pourquoi voulez vous qu'on aille vivre en Russie puisque selon vous les russes arrivent... Nous on attend mais on s...

le 06/06/2022 à 18:55
Signaler
Dommage Solange, ni Requêquête, ni le RN n'ont gagnè les élections. Il va falloir attendre que NUPES (avant d'exploser...) réussissent les législatives; et que JLM soit "plébiscité" PM, afin que la route vers la France soit ouverte à Poutine soit ouv...

à écrit le 04/06/2022 à 17:38
Signaler
Et le petrole de l'Iran vole par la Grece puis offert aux U$A ! . AFF ISS pe Corsica * .

le 05/06/2022 à 13:18
Signaler
@ ENZOLIGArK: dictature islamiste qui a fait des attentats en France ...comme en occident mais votre inculture et parti pris l' ignorent ..donc on va pas pleurer pour le pouvoir iranien détenu par une mafia islamiste qui a interêt à ce que les choses...

le 05/06/2022 à 19:24
Signaler
En parlant de pognon planqué il est ou celui de Macron ? Vous qui savez ou les grands de ce monde le planque

le 05/06/2022 à 19:24
Signaler
En parlant de pognon planqué il est ou celui de Macron ? Vous qui savez ou les grands de ce monde le planque

le 06/06/2022 à 19:04
Signaler
@Koho86 Quand on saura la destination de la dissimulation des 1 ou 2 millions d'EUR, Mediapart s'en occupera. Mais ça fera "petit bras" par rapport aux accaparements de Poutine; dont l'unité de compte est la centaine de milliards d'Euros. Soit dans u...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.