La vaccination est insuffisante en Europe, une résurgence du Covid est possible, selon l'OMS

Avec un tiers de la population primo-vaccinée sur le Vieux continent, le niveau de vaccination est jugé "loin d'être suffisant" par l'Organisation mondiale de la santé, pour éviter une nouvelle vague de l'épidémie. L'OMS appelle à la vigilance et à éviter "l'erreur" de la remontée des cas lors de l'été dernier.

3 mn

L'Europe compte le 8 juin un tiers de sa population ayant reçu au moins une première dose et 42% pour l'Union européenne, selon les données consolidées par Our World in Data.
L'Europe compte le 8 juin un tiers de sa population ayant reçu au moins une première dose et 42% pour l'Union européenne, selon les données consolidées par Our World in Data. (Crédits : STEPHANE MAHE)

Alors que l'Europe se déconfine et que la vaccination accélère, attention à ne pas crier victoire trop vite. Le niveau de vaccination sur le continent est pour l'instant insuffisant pour éviter une résurgence de la pandémie, a mis en garde jeudi la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant également à éviter "l'erreur" de la remontée des cas lors de l'été 2020.

"La couverture vaccinale est loin d'être suffisante pour protéger la région d'une résurgence", a prévenu le directeur Europe de l'OMS, Hans Kluge, lors d'une conférence de presse en ligne.

En effet, l'Europe compte le 8 juin un tiers de sa population ayant reçu au moins une première dose et 42% pour l'Union européenne, selon les données consolidées par Our World in Data. En comparaison, plus de la moitié de la population aux Etats-Unis est primo-injectée et près de six Britanniques sur dix le sont également.

"Le chemin à parcourir pour atteindre une couverture d'au moins 80% de la population adulte est encore considérable", a-t-il souligné, en appelant à maintenir les mesures d'hygiène et de distanciation et à éviter les voyages à l'étranger.

Si la situation à travers la région Europe s'est améliorée avec une baisse des cas et des décès depuis deux mois et l'assouplissement récent des restrictions, "nous sommes loin d'être hors de danger", a-t-il insisté.

Lire aussi 2 mnVaccination: l'Europe signe un nouveau contrat avec Pfizer et espère rattraper les Etats-Unis

Vigilance requise

Pour la première fois depuis l'automne 2020, le nombre de morts hebdomadaire dans la zone européenne est tombé sous les 10.000 la semaine passée, selon l'OMS Europe.

Mais le précédent de l'an passé commande la vigilance, a pointé son directeur.

"Au cours de l'été dernier, les cas ont progressivement augmenté dans les groupes d'âge plus jeunes, puis se sont déplacés vers les groupes d'âge plus âgés, contribuant à une résurgence dévastatrice, à des confinements et à des décès, à l'automne et à l'hiver", a rappelé le médecin belge.

"Ne refaisons pas cette erreur", a-t-il affirmé.

Lire aussi 3 mnLa deuxième vague ne sera pas la dernière, redoute le Conseil scientifique

Le danger des variants

L'OMS a rappelé son inquiétude quant à la circulation de variants préoccupants, comme le variant Delta initialement détecté en Inde. Plus contagieux, il est suspecté d'être plus résistant, même après une première dose de vaccin. Ce variant Delta est "parti pour s'installer" en Europe, alors que "de nombreuses personnes de plus de 60 ans restent non protégées", a souligné M. Kluge.

En France, par exemple, 95% des cas détectés de Covid-19 viennent d'un des variants. La souche classique ne représente plus que 5% de l'ensemble des cas de contaminations, selon les données de Santé publique France consolidées par Covidtracker.

variant

Lire aussi 3 mnLa Grande-Bretagne sous la pression du variant indien et d'un confinement partiel

(Avec AFP)

3 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 10/06/2021 à 22:48
Signaler
Pour terminer, un petit comparatif entre un pays qui utilise l’ivermectine, et un pays qui le refuse pour ne pas gêner sa campagne vaccinale.. Edifiant.. Lire : "G Maudrux Les miracles de l’ivermectine".. La question des traitements n' est pas méd...

à écrit le 10/06/2021 à 22:41
Signaler
Bientôt la souscription au Vaccine as a Service... sponsorisé par l'OMS. Manifestement les masques financiers sont tombés depuis qu'il a été révélé que les chiffres des hospitalisations sont aussi fiables que les statistiques chinoises puisque ...

à écrit le 10/06/2021 à 18:00
Signaler
La quoi ? Vaccination ? connait pas ! Moi je connais l'ARN-M (pfizer-moderna) et l'OGM (johnson-astra) donc des thérapies géniques, rien à voir avec un vaccin qui est un "agent antigénique à pathogénicité atténuée par une forme tuée ou affaiblie du ...

à écrit le 10/06/2021 à 17:38
Signaler
"En France, par exemple, 95% des cas détectés de Covid-19 viennent d'un des variants." Avec 4000 variants possible par virus ,ils vont nous la jouer comme ça encore un bout de temps.Et le fameux variant des landes ,on en est ou ?,ah,ah .Et le vari...

à écrit le 10/06/2021 à 17:34
Signaler
25 405 décès en établissement social et médico-social (ESMS) en lien avec le Covid-19 ont été recensés depuis le début de la pandémie, il y a plus d'un an, d'après les données de Santé publique France. Il faudra vérifier ensuite si ce chiffre est ...

à écrit le 10/06/2021 à 17:30
Signaler
En France seul 21% de la population est convenablement immunisée contre le virus, 35% l'est partiellement (en additionnant les 10% de français déjà touchés) et près de la moitié de la population est sans défense si la propagation se remettait à flamb...

à écrit le 10/06/2021 à 17:26
Signaler
"La vaccination est insuffisante en Europe" Pourquoi, ce n'est plus au volontariat ?

à écrit le 10/06/2021 à 17:24
Signaler
"La vaccination est insuffisante en Europe" Pourquoi, ce n'est plus au volontariat ?

à écrit le 10/06/2021 à 13:59
Signaler
Résurgences (et confinements) jusqu'en 2022, histoire de museler toutes les contestations et , pour notre Jupiter Phare de la pensée mondiale, de se présenter en Sauveur du peuple de France. C'est clair comme de l'eau de roche !😁

à écrit le 10/06/2021 à 13:39
Signaler
Et une resurgence de la bêtise de l'OMS, plutôt ? Pourquoi plus d'un an après le début de l'épidémie, personne en occident (à part la chaine "décoder l'éco") ne publie le bilan des taux de mortalité par tranche d'âge en 2020, en les comparants à ceux...

à écrit le 10/06/2021 à 13:33
Signaler
Ben oui on se doute que c'est maintenant que les labos tournent à plein régime faut donc consommer maintenant qu'ils sont bien préparés. Il faut battre le fer tant qu'il est chaud ! L'humain ne vaut plus rien en néolibéralisme, enfin sauf l'argent qu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.