Le patrimoine des ménages va fondre à cause d'une inflation « hors de contrôle », selon Allianz

A cause de la flambée des prix, survenue à la sortie de la crise Covid et accentuée par la guerre en Ukraine, le patrimoine mondial des ménages va reculer de 2% en 2022, selon Allianz. Épargne, actions en Bourse, dépôts bancaires : « les années à venir seront différentes », prévient l'assureur.
D'ores et déjà, les consommateurs achètent moins et moins cher.
D'ores et déjà, les consommateurs achètent moins et moins cher. (Crédits : Reuters)

Le tabou est désormais levé : l'inflation actuelle qui contamine l'ensemble des économies va appauvrir les ménages. Il s'agit même d'un coup d'arrêt pour leurs moyens financiers. Après trois années de forte croissance, le patrimoine financier des ménages dans le monde devrait en effet chuter de plus de 2% en 2022, indique mercredi l'assureur allemand Allianz. Soit le premier recul notable depuis la crise financière de 2008.

A l'origine de ce « tournant », précise l'assureur, qui prévoit que « les années à venir seront différentes », la guerre en Ukraine. Celle-ci a cassé la reprise post-Corona et rendu l'inflation « hors de contrôle », explique Ludovic Subran, chef économiste d'Allianz.

En 2021, la richesse des ménages - nette des dettes - qui mêle les dépôts bancaires, l'épargne retraite et les avoirs en Bourse, avait augmenté de 10,4% (hors inflation) pour atteindre 233.000 milliards d'euros, selon le rapport annuel de l'assureur qui analyse la richesse mondiale dans près de 60 pays.

Si l'inflation est moindre en France comparée aux pays européens voisins, les foyers français n'échapperont toutefois pas à la règle. En août, la hausse des prix atteignait 5,9% sur un an. Les prix de l'alimentation ont accéléré de 7,9% après +6,8% ainsi que ceux des produits manufacturés (+3,5% après +2,7%), deux postes de dépenses importants pour les ménages, avec ceux de l'énergie.

Ce pouvoir d'achat en recul va déboucher sur une consommation affaiblie, et avec elle, moins de chiffre d'affaires pour les entreprises. D'ores et déjà, les consommateurs achètent moins et moins cher. Un consensus est donc fait désormais sur un scénario de récession mondiale.

Lire aussi« Nous sommes dans un scénario de récession "light", d'une durée plus longue avec une inflation plus durable » (Géraldine Sundstrom, PIMCO)

L'épargne des foyers américains en tête

En réaction, le resserrement abrupt de la politique monétaire de part et d'autre de l'Atlantique, encore inimaginable en début d'année, accentue le recule de l'économie et douche les marchés actions.

De 2019 à 2021, la richesse privée mondiale a augmenté de 60.000 milliards d'euros, soit deux fois la taille du PIB de la zone euro, sur fond de politique monétaire très expansive.

La crise du Covid-19 a amené par ailleurs un flux énorme d'épargne forcée en 2020, qui a baissé de 19% en 2021 avec la réouverture des économies. En conséquence, les dépôts bancaires ont vu leur part dans l'épargne totale reculer à 63% mais restent de loin la classe d'actifs préférée des épargnants.

Par pays en 2021, la richesse nette par tête ressort à quelque 260.000 euros aux Etats-Unis, qui conservent la première place du classement international, devant la Suisse et le Danemark.

La France affiche le 16e rang (72.320 euros) et l'Allemagne, où les épargnants ont traditionnellement peu de goût pour les placements à risques, est 18e (68.290 euros).

La distribution des actifs financiers nets à l'échelle mondiale reste elle extrêmement concentrée, avec 10% des plus riches de la population étudiée - soit 560 millions de personnes - détenant 86% du total.

(Avec AFP)

Lire aussiPatrimoine : quand politique et architecture faisaient bon ménage

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 20/10/2022 à 8:53
Signaler
dire que la guerre est la cause de l inflation est n importe quoi. La BCE ou la FED ont fait tourner la planche a billet depuis 2008. Crfeation de monnaie d un coté, pas de creation de biens tangible de l autre. Forcement ca allait mal se terminer ! ...

à écrit le 13/10/2022 à 10:09
Signaler
La stagflation va durer des annees. Il va vous falloir regler la note de l'argent magique et du quoiqu'il en coute. Vous avez les dirigeants que vous meritez. Les francais vont peut-etre reagir quand ils ne pourront plus bouffer les mac et autres coc...

à écrit le 12/10/2022 à 17:36
Signaler
"Le tabou est désormais levé : l'inflation actuelle qui contamine l'ensemble des économies va appauvrir les ménages. " C'est faux ,d’après col roulé tout va bien.

à écrit le 12/10/2022 à 16:26
Signaler
Bah oui, l'argent gratuit, les "aides" de ci, les "aides" de ça, il faut bien que quelqu'un les payent, et c'est vous

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.