Juppé s'adressera à la presse lundi matin

 |   |  140  mots
(Crédits : Régis Duvignau/Reuters)
Alain Juppé fera une déclaration de presse ce lundi à 10h30 a-t-i indiqué après la décision de François Fillon de rester candidat.

Alors que François Fillon maintient sa candidature, Alain Juppé, dont le nom est cité par des cadres de la droite comme possible recours en cas de désistement de François Fillon à la présidentielle, a annoncé dimanche qu'il ferait une déclaration à la presse ce lundi à Bordeaux à 10h30.

"Je ferai une déclaration à la presse demain à Bordeaux à 10h30", a écrit l'ex-Premier ministre sur Twitter, sans autre précision sur la teneur de son intervention.

François Fillon, vainqueur de la primaire de novembre 2016, a fait savoir dimanche qu'il n'avait pas l'intention de renoncer à sa candidature, en dépit de sa possible future mise en examen dans l'affaire des emplois de membres de sa famille et des nombreuses défections dans son camp. Plusieurs voix à droite et au centre, comme Christian Estrosi, estiment qu'Alain Juppé est la meilleur choix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2017 à 21:04 :
Ce soir, les médias reculent de 3 cases. Juppé a compris qu'il n'était pas légitime. Le programme travaillé de François Fillon adoubé par 65 % d'électeurs de la primaire, va maintenant être enfin au coeur de la campagne.
Tout (re)commence !
a écrit le 06/03/2017 à 19:50 :
il a jetée l'éponge ...il y a plusieurs semaines ...
et , les sondages ...bidons ...qui le " donneraient vainqueur du 1 er tour " il est trop
vieux routier , lui , pour y croire . Ce ne sont pas des clowns comme Estrosi qui , brassant du vent , risquent de l'influencer ...! Juppé ( et , je ne suis pas fan ) est surement celui qui a le + le sens ...de l'Etat . Les temps ont changés ..., la,politique " de papa " est terminée : du ...sang ...neuf ...!
a écrit le 06/03/2017 à 11:11 :
Hollande et Fillon ont compris que l'époque à papa c'est fini, deux personnalités politiques de droite qui réfléchissent c'est assez rare pour le souligner.

Les partis politiques professionnels ne sont plus du tout crédibles, tout le monde voit qu'ils ne bossent que pour eux et leurs réseaux, ces deux là partent peut-être à temps, juste avant que le peuple français réagisse violemment devant tout cette compromission étalée en plus au grand jour.
Réponse de le 06/03/2017 à 11:31 :
Mon pauvre Monsieur vous êtes bien loin de la réalité de ce qui se passe vraiment dans les coulisses du pouvoir et des partis , c'est du jamais vu , la presse le sait mais n'ose en parler. Le rubicon a été franchi comme jamais dans les institutions . Mais maintenant ce qu'il y a devant nous , est inédit .
a écrit le 06/03/2017 à 11:09 :
C'est fait : Juppé ne servira pas de victime expiatoire des turpitudes de Fillon !
Maintenant, il appartient à LR et ses alliés de trouver une solution...
Pour moi, il faut mettre en place un candidat de remplacement, mais issu des rangs fillonistes, et qui serait compatible avec le programme Fillon. Juppé en était trop éloigné.
Je pense que Baroin serait parfait pour le rôle..
Il sera toujours temps de retirer la candidature de l'un ou de l'autre, en fonction de l'évolution judiciaire du cas Fillon !
En attendant, le temps presse : les candidatures seront close dans une dizaine de jours...
a écrit le 06/03/2017 à 11:08 :
C'est fait : Juppé ne servira pas de victime espiatoire des turpitudes de Fillon !
Maintenant, il appartient à LR et ses alliés de trouver une solution...
Pour moi, il faut mettre en place un candidat de remplacement, mais issu des rangs fillonistes, et qui serait compatible avec le programme Fillon. Juppé en était trop éloigné.
Je pense que Baroin serait parfait pour le rôle..
Il sera toujours temps de retirer la candidature de l'un ou de l'autre, en fonction de l'évolution judiciaire du cas Fillon !
En attendant, le temps presse : les candidatures seront close dans une dizaine de jours...
a écrit le 06/03/2017 à 11:08 :
C'est fait : Juppé ne servira pas de victime espiatoire des turpitudes de Fillon !
Maintenant, il appartient à LR et ses alliés de trouver une solution...
Pour moi, il faut mettre en place un candidat de remplacement, mais issu des rangs fillonistes, et qui serait compatible avec le programme Fillon. Juppé en était trop éloigné.
Je pense que Baroin serait parfait pour le rôle..
Il sera toujours temps de retirer la candidature de l'un ou de l'autre, en fonction de l'évolution judiciaire du cas Fillon !
En attendant, le temps presse : les candidatures seront close dans une dizaine de jours...
a écrit le 06/03/2017 à 10:26 :
Même si, avec le temps, de sympathisant et non partisan, je suis devenu un farouche opposant à la gauche, je ne suis pour autant pas un chaud partisan de l'autre bord, cette droite classique rassemblée sous le sigle UMP avant de devenir LR.

Face aux tromperies de tous ces bords, j'ai préféré me démarquer et rester gaulliste historique, c'est à dire totalement opposé au fédéralisme de l'UE et son supra-nationalisme, au libre échange et à la mondialisation.
J'ai souvent aussi regretté que ces frères ennemis de l'UMPS n'ai pas consulté la nation sur les décisions les plus importantes qui ont modifié la vie de tous les français.

Pour autant, même au vu de ses promesses de questionnement du peuple, je refuserai de confier ma voix au FN.

Ceci posé, il ne reste pas beaucoup d'alternatives pour le tirage du loto « fauteuil présidentiel ».

Mon opinion sur Mr Fillon est faite et lui dénie toute stature de représentant de 66 millions de français. Tel que je l'ai déjà écrit, il ne représente pas un rassembleur mais un PGCD capable de nous des factions les unes contre les autres en appauvrissant ceux qui sont déjà très pauvres et ne gémissent pas.

J'en arrive à Mr Juppé qui me semble le seul capable de sauver le mouvement LR de la faillite inéluctable et totale dans laquelle le sieur Fillon est en voie de l'amener.

Je crois aussi que, même en ayant été un justiciable ayant servi de fusible à Mr Chriac, Mr Juppé me fait l'effet d'être ô combien plus honnête, plus intelligent et plus consensuel que Mr Fillon. J'en arrive même à croire que si le deuxième n'avait pas traité le premier de repris de justice par allusion détournée, c'est bel et bien Mr Juppé qui aurait gagné la primaire.

Il est clair pour moi que Mr Juppé constitue le recours contre les extrêmes s'il arrive au deuxième tour. Comme beaucoup d'autres je saurai alors à qui donner ma voix en regrettant son attachement aux trois maux qui déchirent la nation : l'ultra-libéralisme, la mondialisation et le supra-nationalisme de l'UE.

Ce ne sera qu'un pis-aller jusqu'à un nouveau rendez vous avec la providence.
a écrit le 06/03/2017 à 9:18 :
Dans ce trouble jeux de faux amis, Sarkozy joue le désordre en faisant barrage à Juppé seul candidat HOMME dETAT capable de rassembler les français

accessoirement Sarkozy machiavélique joue la gamelle monumentale de Fillon

Sarkozy éconduit 2 fois en 2012 et en 2016 par les Français organise l'effondrement de son ex collaborateur Fillon ... la terre brûlée

In finé Sarkozy termine sa carrière tel le casseur des banlieues dans sa propre famille politique.
a écrit le 06/03/2017 à 9:17 :
Encore une fois le FN se frotte les mains.Il s'infiltre peu à peu dans la droite "classique" et avance à bas bruit.Si Mr Fillon se maintient, où se retrouveront ceux qui lui ont fait défaut dans l'espoir d'un autre candidat?Probablement y aura-t-il des alliances avec l'extrême droite dont les idées sont déjà bien implantées et admises comme non dangereuses dans une bonne partie de la population."On n'a plus rien à perdre, on va essayer le FN", entend-on souvent!Pauvres gens, vous avez tout à perdre, votre liberté, la démocratie, les fondements de l'Union Européenne: imaginez-vous les allemands serrer la main de Mme Le Pen?Si Mr Fillon gagne ces élections, j'ai bien peur de retrouver pas mal de FN à l'assemblée! une autre façon d'arriver au pouvoir, mieux camouflée, plus efficace!Avec la perspective de faire main basse sur notre pays dans 5 ans! L'administration, comme sous l'occupation, sera à leurs ordres.Notre France n'aura plus de visage que le masque grimaçant de ces hideux personnages!
a écrit le 06/03/2017 à 9:00 :
La fin de la raison ?
Alain Juppé a fait des propositions raisonnables et défend un programme tout aussi raisonnable.
Beaucoup d’élus de droite se sont ralliés à Juppé, constatant les déviances berlusconiennes de Fillon.
On ne dirige pas une démocratie en liguant les uns contres les autres, mais en rassemblant autour d'un programme.
En radicalisant une partie de la droite, Fillon va dans une impasse dont il ne pourra s'extraire, pas de demi tour possible. Il refuse de faire marche arrière et est même prêt à foncer dans le mur, quitte à faire exploser le parti LR. Quel gâchis.
a écrit le 06/03/2017 à 5:54 :
De droite, je ne voterais pas pour Mr juppe, un homme du passé, qui traîne de lourde casserole..... En plus il pas pour un opportuniste dans cette histoires....
Réponse de le 06/03/2017 à 8:38 :
Fillon, un homme d'avenir ??? ... il est un professionnel de la politique depuis 1981 ! (pour la famille LePen, c'est guère mieux...)
Quand aux casseroles, il n'y a , en ce qui concerne Juppé, AUCUN enrichissement personnel ! Tous les candidats peuvent-ils en dire autant ?
Ce pour quoi il passe, c'est ce pour quoi vous le faites passer, puisqu'il ne s'agit QUE d'un ressenti...
En ce qui me concerne, j'ai voté pour Juppé à la primaire. Par contre, je ne souhaite pas qu'il se lance dans cette galère car son programme proposé à la primaire diffère trop de celui de Fillon... que Fillon se trouve un remplaçant parmi les siens (s'il en reste... mais pour être calife à la place du calife, il y aura bien quelques vizirs volontaires !)
Mon choix n'est pas définitif, mais ne pas tenir sa parole avant même être élu, c'est un peu fort, et laisse préjuger du pire pour l'application du programme de Fillon ! ("peut-on imaginer De Gaulle mis en examen ?" : apparemment, Fillon a assez d'imagination !)
Bref, face à Fillon, je préfère encore Macron !!!
a écrit le 05/03/2017 à 23:18 :
A 72 ans, on ne se lance pas dans une élection, sans légitimité forte préalable, sans argent et aucune chance de gagner. Juppé n'est ni masochiste ni stupide.

Il va donc redire son refus d'être le plan B et demander solennellement qu'on lui foute la paix une fois pour toute.
Réponse de le 06/03/2017 à 5:51 :
Autant je suis d'accord avec vous pour la prochaine partie de votre analyse , autant je ne suis pas d'accord avec vous sur ses chznces de gagner qui sont très grandes ! :) . Sinon pour la conclusion, nous sommes d'accord, il va définitivement déclarer forfait pour qu'on lui foute la paix.
Réponse de le 06/03/2017 à 7:49 :
JUPPE serait le candidat de toutes les gauches. Pas celui de la droite. On a bien vu que les sondages le concernant étaient "travaillés" : il devait écraser tout le monde lors de la primaire de la droite et du centre... En fait, il est surtout le chouchou des médias. Alors c'est dingue mais il va falloir que les centristes reviennent à la raison (et à la maison). On ne fait pas de politique si on refuse les alliances. Et demain, l'alliance devra aussi inclure le FN, tout comme la gauche sait se rassembler avec les gauchistes verts et les communistes du Front de gauche.
a écrit le 05/03/2017 à 22:19 :
AJ va parler demain à 10h30 à Bordeaux avec un verre d'Yquem 1945 à la main!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :