Baroud d'honneur ou pari réussi pour François Fillon ?

 |   |  338  mots
François Fillon a déploré  la désertion assumée sans honte et sans orgueil dans son camp lors de son discours au Trocadéro ce dimanche après-midi.
François Fillon a déploré " la désertion assumée sans honte et sans orgueil" dans son camp lors de son discours au Trocadéro ce dimanche après-midi. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Selon Bruno Retailleau, le coordinateur de la campagne de François Fillon, 200.000 personnes étaient présentes pour soutenir le candidat de la droite et du centre. Des chiffres probablement exagérés. Néanmoins, ses partisans se sont déplacés en masse.

Combien étaient-ils pour soutenir François Fillon au Trocadéro ? Selon Bruno Retailleau, le coordinateur de la campagne du candidat de la droite et du centre, 200.000 personnes se sont déplacées pour le soutenir ce dimanche après-midi.

On ne saura vraiment jamais... Selon les estimations, ce chiffre est probablement exagéré. Néanmoins, les partisans se sont déplacés en masse pour soutenir l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, en dépit de la pluie, du vent et du froid.

Un discours plein de rage

Dans son discours, entouré de nombreux élus de droite, dont François Baroin, Luc Chatel et Gérard Longuet, François Fillon s'est montré très offensif. "Au-delà des trahisons du calendrier judiciaire, c'est bien par ma faute que le projet que je porte rencontre de si formidables obstacles. J'ai commis la première erreur en demandant à mon épouse de travailler pour moi. Je n'aurais pas dû le faire. J'ai commis une seconde erreur dans la manière de vous en parler. Lorsqu'on est profondément honnête, lorsqu'on a passé sa vie pour l'intérêt général, il est difficile de faire face à une telle campagne".

Et de poursuivre : "On m'attaque de toute part et je dois en conscience vous écouter. Je dois écouter cette foule immense. Mais je dois aussi m'interroger sur ceux qui doutent et qui fuient le navire. Leur responsabilité est immense, la mienne aussi", déplorant " la désertion assumée sans honte et sans orgueil" dans son camp.

Quelle sera la suite ?

Et après ? Lâché par la majeure partie de ses soutiens, François Fillon peut-il continuer sa campagne, comme l'exhorte ses partisans ? Il sera sur le plateau de France 2 ce dimanche soir pour préciser ses intentions. Demain, lundi, il devra convaincre les membre du bureau politique des Républicains. La partie sera probablement moins aisée que ce dimanche après-midi, face à un auditoire totalement conquis.

_______

>> VIDEO INTEGRALE Discours de Fillon au Trocadéro - 05 mars 2017

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2017 à 23:01 :
Comment se fait-il que mon message d'encouragement à Monsieur Macron a été censuré et que les autres sont tous sous réserve de validation ( Ce qui ne semble pas se produire pour beaucoup d'autres) J'exige une réponse !
a écrit le 06/03/2017 à 20:12 :
Retailleau et ...les chiffres heureusement qu'il ne va pas passer à Bercy ...il aurait piqué sa medaille d'or de l'utopisme ...à Sapin !
a écrit le 06/03/2017 à 19:33 :
Une belle démonstration des valeurs de Vichy sous couvert d'un prétendu Gaullisme.
a écrit le 06/03/2017 à 15:53 :
Fillon est dans la posture du général Cambronne à Waterloo.
a écrit le 06/03/2017 à 15:35 :
Vu les applaudissements des patrons de la CPME à Fillon tout à l'heure ,on comprend mieux pourquoi les salariés sont souvent maltraités dans ces boites ( Environ 200.000 salariés par an aux prud'hommes ).En même temps ce n'est pas une surprise à chaque présidentielle ,l'ex CGPME vote à près de 70% pour l'UMP (90% au Medef) devenu LR.On peut noter que les patrons se divisent moins que les salariés dans le choix du candidat ,c'est généralement celui qui degradera le plus les conditions de travail des salariés (ou réforme) qui aura le bulletin d'ou les applaudissements nourris pour Fillon.
a écrit le 06/03/2017 à 13:31 :
Le seul capable de faire gagner la droite et d'attirer les entreprises en France, c'est Macron !
Réponse de le 06/03/2017 à 20:14 :
Evidement . Rien qu'en 2 ans à Bercy , il a fait plus que beaucoup en 10 ans ...et fait " passer " des reformes que meme la droite n'aurait pas osé proposer
a écrit le 06/03/2017 à 13:22 :
Il y a longtemps que les radios et télévisions nationales se sont mises hors jeu du fait de leur manque d'impartialité. Elles n'ont plus aucune crédibilité.
a écrit le 06/03/2017 à 12:51 :
Toute la mafia de la Droite sait que Fillon doit aller jusqu'au bout de cette élection présidentielle. Pour le moment il est sauvé par son immunité parlementaire. A l'Elysée, il sera intouchable pendant 5 ans (et même après). Pour sauver sa minable personne, il ira jusqu'au bout et fera "chanter" tout le Parti Républicain qui le suivra dans sa chute. Ayant été l'élève de Sarkozy, il connaît la "musique" et a ce qu'il faut pour maîtrise la situation. Son seul problème c'est que son immunité ne couvre pas sa femme et ses enfants. Cela serait un drôle de spectacle de le voir justifier un pardon présidentiel à toute sa famille. Conclusion: La France n'a vraiment pas peur du ridicule ! Et sa vantardise de pays des droits de l'Homme: Quelle Fumisterie !
Réponse de le 06/03/2017 à 20:16 :
..." à l'Elysée ..." allons , un peu de réalisme .
a écrit le 06/03/2017 à 12:31 :
Si Fillon est éliminé, on aura le choix entre Marine ou Hollande junior, cinq ans de socialisme en plus. Avec Marine, une aventure inusitée , les français vont avoir un choix réduit a cause d'une droite divisée et franchement lamentable.
Réponse de le 06/03/2017 à 13:24 :
Hollande, du socialisme ? On ne doit pas avoir la même définition du "socialisme"...
Réponse de le 06/03/2017 à 15:52 :
Hollande junior et Fillon, c'est strictement la même chose tout comme PS et LR, c'est blanc bonnet et bonnet blanc. Ce sont des néolibéraux au service de la finance et des multinationales. Cela fait depuis belle heurette que la ligne de partage ne passe plus entre gauche traditionnelle et droite traditionnelle mais entre néolibéraux et anti-néolibéraux.

Hollande a été un grand serviteur des patrons du CAC 40.
a écrit le 06/03/2017 à 10:05 :
40 à 50 mille personnes selon la police, un concert de rock quoi comme pour la manif pour tous, toute la" cathosphère " bien réac était présente. Fillon est bien le PGCD de notre beau pays.
a écrit le 06/03/2017 à 9:32 :
Il faut soutenir Fillon. Macron menace de nous faire payer plus de CSG, de taxer notre immobilier. Fillon lui veut faire que les jeunes travaillent plus pour gagner moins :-), qu il soit plus facile de les virer pour les maintenir sous pression

Sur la sécurite sociale, il a reculé, on ne paiera pas plus et quand le système s effondrera sous les deficits nous serons mort ... donc on s en fout.

Il faut faire payer les jeunes. Votez Fillon
Réponse de le 07/03/2017 à 19:19 :
Fillon, plus menteur tu meurs.
La sécu, tu pourras faire une croix bien avant.
Pas de remboursement pour tes maladies, qui pourra dire qu'on vivra plus longtemps.
Ajoutes la TVA, il te resteras plus rien.

Minable le programme Fillon.
L'avenir appartient aux jeunes qui refuseront d'être solidaires avec les vieux égoistes.
a écrit le 06/03/2017 à 8:07 :
Quels sont les chiffres selon la police ?
Réponse de le 06/03/2017 à 9:32 :
35.000 apparemment.Par contre, des photos prises en altitude montrent qu'il y avait pas tant de monde que cela .Les plans fixes de face ou de derriere à la TV sont un moyen de donner une impression de nombre.
Réponse de le 06/03/2017 à 20:19 :
Il y a une bonne comparaison à faire , et c'est d'actualité : les photos du depart de la course de Vasoloppet ...le meme jours ...et là , on conanit le nombre des skieurs : ils avaient un dossard , et étaient ...15.000 .
Réponse de le 06/03/2017 à 21:06 :
Si le chiffre 35000 est exact; cela fait un électeur français sur mille potentiels citoyens susceptibles de voter. Après avoir vu Hollande monter sur son scooter pour rendre visite à sa chérie: on risque de voir Fillon prendre sa F1 pour aller voir sa femme et ses enfants à la "Santé" (prison). La France n'a vraiment pas peur du ridicule...
a écrit le 05/03/2017 à 21:10 :
Toujours la même logorrhée d'innocence et de complot...bientôt, nous aurons droit aux voix qui lui disent de sauver la France!...Ça devient lassant toute cette propagande...Cette intoxication (travail, famille, patrie, etc...) rappelle des heures sombres de l'histoire du 20° siècle. En passant, il oublie crânement devant ses militants que l'enquête le visant concerne d'autres griefs que l'emploi de membres de sa famille...
a écrit le 05/03/2017 à 21:09 :
Fillon c'est un peu le Cahuzac de droite....
Réponse de le 06/03/2017 à 20:20 :
eh oui ...avec , lui , notre poignon ...
a écrit le 05/03/2017 à 20:23 :
FF et ses soutiens devraient lire ou relire les fables de LaFontaine ; car entre le chene et le roseau ou la grenouille et le boeuf : ils pourraient en tirer des enseignements utiles à la nation .
a écrit le 05/03/2017 à 19:57 :
40 000 personnes, on est loin des 200 000 groupies revendiqués, mais passons, on n'en est plus à une approximation près avec ces individus.

La réalité est que le match ne se joue plus dans la rue, l'opinion a tranché, 8 français sur 10 souhaitent qu'il se retire et arrête de polluer toute la campagne présidentielle. Il ne recueille plus que 17% d'intentions de votes.

La réalité c'est que dans 10 jours il sera mis en examen, dans 13 jours ce sera celui de sa femme et de ses enfants et que d'autres mise en examen suivront.

La réalité c'est que par son comportement, plus que par ses méfaits supposés, Fillon a révélé un visage qui est incompatible avec la fonction présidentielles et que l'erreur de casting est devenue trop flagrante pour son propre parti.

Bref, ce meeting n'a rien d'honorable et si c'est un pari, il était perdu d'avance et plutôt malvenu.
Réponse de le 05/03/2017 à 21:07 :
Avec le nombre de blanc/nul et no votant si seulement 17% des francais votent pour lui, Fillon sera qualifié pour le second tour (si c'est % ne sont pas un mensonge bien sûr.)
Réponse de le 05/03/2017 à 21:14 :
Tout à fait d'accord ! L'erreur de casting flagrante sur la personnalité réelle de cet individu égocentré se manifeste à temps.
a écrit le 05/03/2017 à 19:55 :
Le dossier juridique de Fillon est vide, nada , ça rappelle Giscard et les diamants. Le Canard pendant des mois a publié articles sur articles pour prouver que Giscard était un voleur.
Ce journal a eu la peau du président , Mitterrand a été élu (hélas). Ensuite, plus rien , le Canard n'a plus évoqué l'affaire et Giscard n'a jamais été condamné. C'est probablement ce qui va arriver avec Fillon, Canard et politiciens (dont on ne connaît pas encore les noms), vont avoir sa peau et puis il ne se passera plus rien. Fillon ne sera pas inquiété par la justice et son programme de droite ne sera jamais appliqué , il ne sera jamais président. On peut espérer qu'un jour, les manipulateurs seront démasqués.
Réponse de le 05/03/2017 à 20:22 :
@BA: 1) "dossier vide", pas tout à fait, car Penelope et les gamins Fillon ont bien touché l'argent. 2) les diamants de Giscard n'ont jamais été contestés; leur valeur oui. Giscard estimait leurs valeurs aux environs de 30 000 francs, le Canard enchainé aux alentours d'un million. Le problème, c'est que si Giscard a perçu quoi que ce soit à son avantage, il s'agit bien de corruption. Les présidents américains ne peuvent pas estourbir à leur profit des cadeaux reçus. On se souviendra à cet égard du foulard Hermès de madame Carter confisqué par la douane puisqu'ayant une valeur supérieure à 50 dollars :-)
Réponse de le 06/03/2017 à 17:02 :
Le dossier est vide sur un plan juridique. L'indemnité parlementaire de Fillon soit 9500 euros , n'est pas imposable, il peut en faire ce qu'il veut. Entretenir une maîtresse, la jeter à la poubelle. Aucun règlement de l'assemblée nationale ne l'interdit. Il a préféré payer ses enfants et son épouse , c'est son choix. Il doit être maso , car , il a été obligé de s’acquitter des impôts et des charges (qu'il n'aurait pas eu à régler en gardant l'argent pour lui). Sur un plan moral, c'est une autre affaire , mais ce point concerne l'ensemble des politiques et en particulier les 300 députés qui font exactement la même chose que Fillon.
a écrit le 05/03/2017 à 19:53 :
Qui se souvient de "super-menteur", pourtant réélu triomphalement et aujourd'hui personnalité politique préférée des Français ? Et ce sont les mêmes qui ont voté pour lui et l'encensent désormais, qui donnent des leçons de morale, de même que ceux qui envoient un malade au FMI, font ministre du budget un grand fraudeur fiscal, ou encore un malheureux atteint de phobie administrative ? C'est trop beau ! On attend quand même que l'on ne fasse pas tant "deux poids deux mesures" : que deviennent les 20% de parlementaires qui emploient leur famille ? On attend les noms et les explications...
Réponse de le 05/03/2017 à 21:11 :
Grosse correction à apporter à votre réflexion:
Les votants n'ont pas votés pour "super-menteur" en ignorant qui il est, ils ont votés CONTRE Sarkozy suite à son quinquennat désastreux et pire que tout; et contre Juppé et sa "politique du on fait comme j'ai décidé" et "je m'en fiche de tous ces francais dans la rue" (moment de Juppé premier ministre...) En gros ils ont pas voté pour le meilleur mais bien pour le moins pire...
Réponse de le 06/03/2017 à 0:32 :
Supermenteur a été réélu avec un score soviétique grâce à Mr lepen et à cause de Mme Taubira et Mr Chevènement qui ont privé Mr Jospin des 200 000 voix qui lui ont manqué pour passer au second tour (et où il avait toutes chances de l'emporter).

Le traumatisme de 2002 explique en grande partie ce que nous vivons en ce moment.
a écrit le 05/03/2017 à 19:46 :
Le seul problème de Fillon, c'est qu'il ne s'appelle pas Sarkozy. Lui, on aurait compris qu'il prend dans la caisse. Mais, le saint Fillon, c'est autre chose.

Fillon, c'est bidon pour 2017.
a écrit le 05/03/2017 à 19:15 :
Profondément honnête ? Et les 7 chèques du sénat ? Et les 200000 euros d'AXA ,qui va énormément profiter de la suppression de la sécu ?
Dur à avaler quand même.
Réponse de le 05/03/2017 à 19:47 :
Se présenter à la Présidentielle en commençant un discours électorale par "j'ai fait deux erreurs " ça donne vraiment pas confiance ! C'est mort pour Fillon. ..
Réponse de le 05/03/2017 à 19:58 :
L'honnêteté ce serait aussi de dire qu'il n'est pas question de suppression de la sécu.
a écrit le 05/03/2017 à 19:12 :
J' ai voté Fillon, pas Juppé...
Si le bureau politique demande à Fillon de partir, qu'il redonne les sommes d'argent de soutient de Fillon aux électeurs!! C'est une vrai honte...
En droit, un des premiers discours que l'on entend est : tout homme est présumé innocent jusqu'à ce qu'il soit juger coupable, alors arrêter donc de le casser... on va avoir un président macron et tout sera pour les banquiers !!!! Pfff
Réponse de le 05/03/2017 à 20:06 :
Mais , Monsieur , le pouvoir est peuis des lustres entre les mains des banquiers ; votre naiveté étonne .
Réponse de le 06/03/2017 à 4:07 :
Genre la Loi Macron qui force les banques à s'occuper de votre transfert de compte chez le concurrent ? Cette meme loi qui va permettre l'emergence du Free Mobile de la banque, en tuant leur business ?
Faut arreter au bout d'un moment avec votre propagande... Macron etait banquier, mais il s'est attaqué aux banques juste apres. Car il essaye juste de faire au mieux son job du moment.
a écrit le 05/03/2017 à 18:35 :
Les porteurs de banderoles, quel que soit leur nombre, doivent-il dicter les choix démocratiques et mettre sous pression les juges?
Si Fillon est mis en examen, Fillon doit se retirer comme il s'y est engagé devant des millions de Français!
On ne saurait admettre, dans une démocratie, que celui qui prétend incarner le respect des institutions - la Justice- les bafoue impunément.
Un peu de dignité et de sens de l'honneur, monsieur Fillon!
Réponse de le 06/03/2017 à 22:19 :
Monsieur Fillon n'a aucun sens de l'honneur. Pour lui en ce moment, une seule chose compte: éviter d'avoir à rembourser Un petit million € et d'aller en prison. Ce qui pourrait arriver à sa Pénélope et à ses enfants. Ayant passé cinq années à l'école Sarkozy, il n'a donc plus aucun scrupule: seuls le "fric" et le pouvoir comptent. Si j'étais Pénélope, je repartirais au Pays de Galles le plus vite possible...
a écrit le 05/03/2017 à 18:29 :
Les médias en majorité ne reprennent comme par hasard que cette partie de son discours. Pourtant il a duré une demi-heure pendant laquelle M Fillon a abordé des tas d'autres sujets très intéressants sur son programme, sur l'état du pays et sur le bilan de la Gauche. Mais sur ces points, c'est silence radio comme d'habitude. Ça serait risible si ça n'était pas aussi grave, tous ces médias aux ordres !
Réponse de le 05/03/2017 à 19:51 :
A-t-il commenté aussi ses résultats lorsqu'il était premier ministre ? Comment peut-il donner son avis sur la politique de la gauche depuis 5 ans après avoir lui-même participé à la politique désastreuse de Sarkozy ? S'il possède les clefs du succès, pourquoi ne pas les avoir utilisées alors qu'il en avait les moyens ?
Réponse de le 05/03/2017 à 21:03 :
Vous avez raison il est grand temps de regarder le bilan calamiteux du quinquénat Fillon/Sarkozy....

L'homme premier ministre qui déclare sans ironie son pays en faillite.
a écrit le 05/03/2017 à 18:20 :
Pour l'instant on ne fait pas le procès de Juppé mais bien celui de Fillon et que je sache si nous gardons ce dernier il va nous faire perdre les élections donc pour moi peu importe qui doit remplacer Fillon l'essentiel est de gagner
Réponse de le 06/03/2017 à 0:25 :
Mais vous ne comprenez pas que c'est déjà perdu ? Là ou Fillon a raison, c'est quand il dit qu'il n'y a pas de candidat de rechange. Sarkozy et Juppé sont grillés. Les seconds couteaux n'ont aucune chance. Avec sa candidature de témoignage, Hamon laisse un boulevard a Macron. La gauche a gagné et d'une certaine maniere elle a raison de se réjouir. Bon évidemment, avec l'eclatement et la recomposition de la droite, en 2022, la victoire de Le Pen (Marine ou Marion) est quasi certaine. Mais la gauche s'en moque. Elle savoure son moment.
a écrit le 05/03/2017 à 18:13 :
200 000 selon les organisateurs, combien selon la police? Pourtant le calcul est simple : combien de m2 fait la place du Trocadéro? 22000 m2 donc au mieux 40 000 personnes. FILLON aurait dû demander 1 ou 2 € à chaque participant et dire que le produit aurait servi à rembourser l'indû perçu par lui pour le travail de sa femme conseillère en stratégie internationale et experte marmelades diverses et variées. Là nous aurions pu mesurer le niveau de la participation....
a écrit le 05/03/2017 à 18:09 :
Entre faux jetons ils s'entendent! Les seuls dindons de la farce, ce sont les français!
a écrit le 05/03/2017 à 18:00 :
Autant que pour la manif pour tous non ? Les mêmes de toutes façons.

La bourgeoisie après avoir manifesté contre le mariage pour tous et dorénavant terrorisée que la justice vienne mettre son nez dans leurs affaires est en colère.

A une époque c'était des manifestations de gauche parce que l'idéologie était minoritaire donc obligée de montrer qu'elle existe, dorénavant ce sont les manifestations de droite car la mentalité conservatrice et réactionnaire est en train de disparaitre.

"Tant que l'on a pas la liberté on cherche la puissance." Nietzsche
Réponse de le 05/03/2017 à 20:11 :
on n'a pas bien compris si hollande a rembourse les frais de trierweiler payes par la republique ' en tant que premiere dame' , sachant que leur lien juridique est nul ( sauf en matiere fiscale ou le cgi precise que l'isf est a payer sur le patrimoine du couple, y compris les concubins, ce qui a priori n'a pas ete fait)
auriez vous des informations concernant ces gens au dessus de tout soupcon, blanc comme neige, et d'une honnetete socialiste irreprochable et conforme aux attentes?
Réponse de le 06/03/2017 à 9:21 :
Si Hollande a magouillé il faut que la justice lui fasse pareil qu'à Fillon, même si cela risque de lui faire beaucoup de travail c'est un fait vu que c'est l'ensemble de la classe politique qui est touchée si on compte ceux qui savent beaucoup mais ne disent jamais rien.

N'ayant pas les mêmes obsessions que vous mon analyse et forcément bien plus objective et riche que la votre enfermée au sein d'un dogme castrateur.

Comparaison n'est pas raison, tous les politiciens sont en cavale.
a écrit le 05/03/2017 à 17:51 :
Rectifions un aphorisme de Macron : " certaine fraction du peuple de droite est une grenouille spinale ! "
a écrit le 05/03/2017 à 17:50 :
Maintenant je doute sur notre justice après tout ces événements concernant Filon ou Lepen. Il semble que ce soit politique. Mais on n'en aura jamais la preuve. Mais cela dans la situation présente saute aux yeux.
Réponse de le 05/03/2017 à 20:08 :
Forget not DSK, Cahuzac et bien d'autres de gauche .
a écrit le 05/03/2017 à 17:47 :
Formidable 200 000 personnes !!!!

Dire qu'ils se veulent intelligents et pragmatiques c'est pitoyable....

Même en rasant le trocadero et les immeubles au tour y a pas de place pour 200k/personnes....

Serieux s'ils étaient 5000 c'est déjà un grand max...
a écrit le 05/03/2017 à 17:45 :
On votera fillon sinon mlp !
10000€par mois le coiffeur de notre poule mouillé !
Combien de millions ont coûté les poules 🐓🦃trier et Gallet ?
Réponse de le 05/03/2017 à 21:05 :
Vous devriez au moins mettre à jour vos données.

Le coiffeur était un hoax... ni plus ni rien que rien...
Critiquez mais avec des informations vérifiées SVP
a écrit le 05/03/2017 à 17:37 :
Apres cette démonstration, on se dirige vraissemblablement vers une double candidature de la droite. On ne voit pas comment le vainqueur des primaires peut désormais renoncer, ni comment ceux qui sont sensibles à la morale et à l'éthique peuvent, et pas uniquement au droit et à la legalite, peuvent le rejoindre.
a écrit le 05/03/2017 à 17:32 :
Après un tel discours dans lequel il réclame et salue le soutien de son dernier public, je ne vois pas comment quelqu'un de normal pourrait, sans décevoir ses derniers croyants, se retirer.
Mais il se trouve que Mr Fillon n'est pas un homme "normal" qui a le sens de la parole donnée et le respect des suffrages qu'il convoite. Alors tout est possible.
a écrit le 05/03/2017 à 17:15 :
On comprend que cela écorche la bouche à certains de reconnaître le succès de la manifestation... JUPPE a encore une fois perdu ! Et on attend que le délit de violation du secret de l'instruction, et le recel de ce délit, soient poursuivis en justice et condamnés moralement et clairement par l'ensemble de la classe politique et des médias. L'oligarchie dirigeante, qui veut nous imposer JUPPE contre la volonté exprimée lors de la Primaire de la droite et du centre, n'a pas le monopole de la morale publique.
Réponse de le 05/03/2017 à 17:46 :
Vous avez, malgré vous, très bien résumé la situation : alors que l'objectif, ce sont les élections présidentielles, les fillonistes ont tellement perdu le sens des réalités qu'ils sont convaincus que l'ennemi, c'est Juppé. Après le quinquennat minable de F.Hollande, le tapis rouge était pourtant déroulé pour LR, mais vous allez réussir l'exploit de perdre les présidentielles. Par entêtement, par aveuglement, par bêtise. Vous allez, au final, voir Macron élu (ou pire) et il ne vous restera plus qu'à vous mettre la main sur la tête.
Réponse de le 05/03/2017 à 17:47 :
oui oui

;-) mega lol
Réponse de le 05/03/2017 à 18:06 :
Je suis plutôt de gauche. J'accepte le débat d'idée et les résultats des urnes mais comment demander aux gens des efforts et d'être irréprochable si le premier d'entre nous ne l'est pas ?
D'origine Sarthoise, j'ai travaillé l'été dans un abattoir de volailles pour 1100 euros par mois (levé à 4 h pendant 11 semaines) pour payer mes études peu avant que le fils de M. Fillon ne perçoive 4900 euros/mois. Je commençais alors ma thèse en géophysique. Légal ou pas, je m'en moque: c'est juste choquant et moralement injuste. Je ne suis pas le genre à défiler dans les rues mais si M. Fillon est élu, je n'accepterai pas ses réformes. Comment le pourrais-je ?
Pour le bien la démocratie, choisissez un autre représentant pour défendre vos idées.
Réponse de le 05/03/2017 à 18:12 :
@Britannicus
Resteront toujours les faits. Il a "salarié" sa femme et ses enfants pour des emplois fictifs.... Plus l'histoire avec la revue des deux mondes...Plus l'histoire de la Légion d'honneur...Plus l'histoire avec sa société et la collaboration avec AXA. Ce n'est pas tant qu'il ait "piqué" dans la caisse qu'on lui reproche, c'est qu'il s'est présenté comme étant immaculé. Il a donc menti et cela, les Français ne le supporte plus.
Réponse de le 05/03/2017 à 18:21 :
@électeurlambda : en réalité, "l'ennemi" de la droite (selon votre expression) a toujours été JUPPE : si les électeurs en ont assez des politiciens qui ne font jamais ce pourquoi ils ont été élus, JUPPE, en fidèle chiraquien, porte une responsabilité éminente "à droite" pour ces quarante dernières années. Ni CHIRAC ni JUPPE ne sont des hommes de droite. Souffrez qu'on en ait assez de l'eau tiède qui nous a amené Mitterrand, JOSPIN, CHIRAC et même la fébrilité de SARKOZY. Pour le reste, c'est au moment de l'éclatement de l'affaire qu'il fallait réagir. C'est trop tard aujourd'hui pour organiser une nouvelle primaire. La faute à tous les timorés bien-pensants qui relaient les leçons de Terra Nova en se faisant élire avec des voies pourtant de droite, au lieu de réclamer que les 20% de parlementaires qui emploient leur famille soient traités de la même façon que François FILLON...
Réponse de le 05/03/2017 à 18:27 :
Entendre les partisans de Fillon, à la fois député d'un arrondissement connu pour son caractère ouvrier et soutenu par la droite versaillaise, parler d'un complot de l'oligarchie a fait ma journée. On a les petites joies que l'on peut en ce moment.
Réponse de le 05/03/2017 à 18:47 :
@yannick : c'est bien ça : la gauche essaie d'imposer son point de vue par tous les moyens, en annonçant même qu'elle ne respectera pas le verdict des urnes. Les "centristes" qui se croient de "droite", eux, mettent un point d'honneur à subir et à défendre les réformes de la gauche, et c'est pour cela que la primaire de la droite et du centre a balayé les candidats de cet acabit... Pour le reste, pourquoi ne demandez-vous pas qu'on traite les 20% de parlementaires qui emploient leur famille de la même façon que François FILLON ? Vous auriez pourtant raison.
Réponse de le 05/03/2017 à 19:31 :
Le post de Yannick est implacable. Il (d)énonce des faits révulsifs pour tous ces français qui bossent dur et à qui Fillon promet d'alourdir encore leur peine (voir son programme austere sur les heures de travail, la retraite, la TVA) tout ça pour supprimer l'ISF et favoriser la redistribtion vers le haut dont lui et sa chatelaine Pénélope font parti...
Et comment demander aux autres des efforts quand on a osé payer sa femme trois fois le salaire moyen d'assistante et offrir un salaire de cadre supérieur à ses enfants stagiaires tout cela avec l'argent de notre dur et pénible labeur qu'il nous promet encore plus difficile ??? Non définitvement il n'a pas la stature morale pour présider.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :