Emmanuel Macron veut stimuler les exportations de vin

 |   |  352  mots
Emmanuel Macron au Château Carbonnieux
Emmanuel Macron au Château Carbonnieux (Crédits : DR)
S'il est élu président de la République, Emmanuel Macron souhaite renforcer la capacité de la France à promouvoir à l'export le vin, "l'âme française", et encourager une viticulture plus respectueuse de l'environnement, affirme-t-il dans un entretien au magazine Terre de vins.

Au cours de cet entretien au magazine édité par le groupe du quotidien Sud-Ouest, réalisé le 14 décembre, dont des extraits ont été publiés lundi, Emmanuel Macron déclare vouloir stimuler l'export avec "des conditions tarifaires beaucoup plus favorables".

Il cite en exemple ce que "les Chiliens ont obtenu avec la Chine: la fin des droits de douanes". Un accord de libre-échange entre les deux pays permet aux vins chiliens d'être exemptés de droits de douane depuis 2015 tandis que ceux des produits de l'Union européenne demeurent importants.

Concernant l'environnement, cet amateur de vin estime que le développement du secteur du vin biologique est "indispensable" car "les pesticides soulèvent de réelles questions et les agriculteurs en sont les premières victimes".

"Mais la réponse aux pesticides ne passe pas uniquement par le bio mais aussi par l'innovation" et par l'évolution des méthodes de production, déclare-t-il, annonçant vouloir "créer une aide à l'innovation pour accélérer la transition vers une viticulture durable".

"L'âme française"

Conscient qu'"il faut aussi accompagner les viticulteurs dans cette transition", le candidat du mouvement En marche! cite notamment le développement de cépages résistants ou encore des changements de pratiques pour "limiter l'utilisation de produits phytosanitaires".

Dans cet entretien au bimensuel, Emmanuel Macron revient notamment sur l'assouplissement de la loi Evin, qui encadre la publicité pour les vins et les spiritueux.

Le Parlement avait voté en novembre 2015 un amendement qui permet de différencier publicité et information. L'ancien ministre de l'Economie, qui avait dans un premier temps tenté d'inscrire cette distinction dans sa loi Macron, y est favorable car cela facilite la promotion de l'oenotourisme, qu'il veut "encourager en France".

"Ce qui a été modifié dans la loi Évin n'en modifie ni la philosophie ni l'objectif. Mais cette évolution a permis de faire reconnaître la place de l'oenotourisme et donc la capacité laissée aux professionnels de diversifier leur activité et d'en faire la publicité", souligne Emmanuel Macron, pour qui le vin, "c'est l'âme française".

(Avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2017 à 15:07 :
macron se fait financer sa campagne en partie par P.Drahi , le président d'Altice , celui qui a déclaré en mai 2015 à la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale que les chinois travaillant 24h sur 24 et les américains ne prenant que 2 semaines de congés payés , il faudrait faire de même pour retrouver de la compétitivité .Evidemment , lui , qui a ses holding dans des paradis fiscaux et qu'on habite en Suisse , ça ne le gène pas. Ben oui , quand on est une ord... on est une ord... !
macron a aussi déclaré sur la BBC en 2015 qu'il faudrait une nouvelle Tatcher pour la France ! Les pauvres apprécieront...
a écrit le 27/02/2017 à 17:26 :
Dans un sens Macron a raison, en considérant la force d'exportation de nos vins en pratique supérieure à Airbus (le vin part de zéro rien à importer, énergie quasiment nulle) donc à aider au maximum, ce n'est que du bon sens.
D'ailleurs les départements à forte activité viticole ont soit une balance commerciale positive, soit négative modérée
ex maine et Loire viticulture seulement 1/4 du territoire et seulement 1% négatif, saone et loire positif, gironde positif, charente positif, région champagne très positif. (à comparer aux - 30% de l'île de de france)
Reste une chose à résoudre, avec le changement climatique, les vignobles peuvent remonter la ligne de Loire vers le nord et il faudrait autoriser une ligne 40 km nord de vendôme redon qui comporterait donc une plus grande partie de la sarthe, du maine et loire, de la mayenne loire atlantique et quelques côteaux du Morbihan et d'ille et vilaine
J'ai eu occasion de goûter a des vins d'amateurs de ces régions d'une qualité qui peut s'exporter sans problèmes et se garder longtemps.
a écrit le 27/02/2017 à 16:47 :
En fait, Macron enfonce des portes ouvertes! Il est dans une vigne, il fait des promesses aux viticulteurs, il est dans une étable, il fait des promesses aux laitiers, il est dans un lycée, il fait des promesses aux lycéens. Je pourrais continuer la liste de ses déplacements mais ce serait fastidieux. Pour faire court, il promet tout à tout le monde sans discrimination avec son sourire en sus.
a écrit le 27/02/2017 à 15:03 :
En dehors des promesses qui ne seront probablement pas tenues, le vin français demeure cher et il existe de nombreux autres vins très bons et très concurrentiels. Même les Chinois se mettent à en produire. On peut donc penser que le vin français sera un micro marché dans quelques années :-)
a écrit le 27/02/2017 à 13:43 :
MACRON A RAISON : EN EFFET L’ALCOOL EST L'ENNEMI DE L'HOMME ET CELUI QUI RECUL DEVANT L'ENNEMI EST UN LÂCHE !!!
Réponse de le 27/02/2017 à 15:58 :
@Levine: d'où l'expression "lache-moi la grappe"...de raisin bien entendu :-)
a écrit le 27/02/2017 à 12:31 :
@Stephane
Où trouve t-il l'argent pour faire campagne ?
Partout où il va Macron noue des liens et s'informe.
Aux États-Unis par ex. où la communauté française est estimée à environ 200 000 personnes.
On estime entre 2 et 2,5 millions, le nombre de Français établis hors de France, de manière plus ou moins permanente.
Il ira sans doute en Chine avant la présidentielle.
Mais il est allé à Strasbourg, Lille, Lyon, en Corrèze…
Alors il en profite aussi pour lever des fonds, dans la limite légale de 7.500 € par personne, vu qu'il ne perçoit rien de l’État comme les autres partis qui eux ont des élus.
En 9 mois, Macron a créé un mouvement structuré dans toutes la France.
https://en-marche.fr/
3.766 comités locaux,
201.852 adhérents le 24 février (un véritable ruée depuis un mois), dont environ 25.000 donateurs (cotisation facultative) et environ 5,5 millions d'euros récoltés.
La plupart des cotisations sont inférieures à 60 € (pour 60 € cela fait 20 € net après réduction d'impôts).
.
Il espère récolter 9 millions d'euros de dons au total.
Il a aussi une demande d'emprunt de 8 millions d'euros en cours (déblocage après le 17 mars date limite de dépôt des candidatures)
L'addition de ces 2 chiffres atteindrait exactement le plafond autorisé pour le premier tour de la présidentielle (16,8 millions d'euros).
.
L’État remboursera une partie :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Financement_des_partis_politiques_français
Réponse de le 27/02/2017 à 13:38 :
Désolé, mais l'état rembourse les frais de campagne aux partis politiques pas aux association loi 1901 comme "En Marche".
C'est une superbe logistique qu'il a mis en place ce Macron.
Sans parti à la base, sans le sous (eh oui, il est fauché d'après sa déclaration de ministre), sans avoir laissé uns trace de performances haut du commun lors de son passage à Bercy (par correction je ne parle pas de son rôle de conseiller de Hollande et donc de sa part de responsabilité au bilan de ce dernier), je trouve que c'est un tour de force.
Un tour de force aussi ce mouvement spontanné autour de lui...
Mais peut-être a t-il quelques amis fortunés, ici et à Londres par exemple, pour aider au financement, à l'organisation (ça coûte cher les boites de marketing et les grandes salles).
En tout cas, au vu de la promotion (scandaleuse et anti-démocratique) dont il bénéficie, il est certains qu'il a nombre de fans dans les rédactions (ou dans les directions et conseils d’administration des grands médias...)
a écrit le 27/02/2017 à 12:15 :
@Stephane
Il ne faut pas croire que Macron est le seul de cet avis :
- 13 02 17 Jean-Jacques Aillagon : Emmanuel Macron a raison, il n'y a pas de «culture française»
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/13/31001-20170213ARTFIG00150-jean-jacques-aillagon-emmanuel-macron-a-raison-il-n-y-a-pas-de-culture-francaise.php
Jean-Jacques Aillagon : ancien ministre de la culture et ancien prof' d'histoire-géographie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Aillagon
Réponse de le 27/02/2017 à 13:41 :
Et alors ?
Je peux trouver ces propos honteux et idiots ?
J'ai le droit de considérer c'est indigne de quelqu'un qui se veut président d'un pays qui a 15 siècles d'existence ?
Réponse de le 27/02/2017 à 13:44 :
Et alors ?
Je peux trouver ces propos honteux et idiots ?
J'ai le droit de considérer c'est indigne de quelqu'un qui se veut président d'un pays qui a 15 siècles d'existence ?
a écrit le 27/02/2017 à 12:12 :
@Stephane
La culture française est un mélange particulier (UNIQUE, particulièr) d'influences réciproques acceptées et absorbées au fil des siècles dans plusieurs domaines :
- peinture (Picasso...),
- littérature,
- musique (Chopin...)
- la langue française (influence du latin, grec, breton, allemand, anglais...) dont Macron a fait un bel éloge à Lyon.
- ...
Macron a dit " il n'y a pas de culture française il y a une culture EN France."
On pourrait en dire autant de l'Allemagne, des États-Unis etc. et de tous les pays dynamiques ayant
des flux sortants : migration, colonisation,
et
des flux entrants : guerres, famines...
Mais qu'on ne se trompe pas, ce sont les plus aisés et les plus éduqués qui partent.
Les migrants récents (même s'ils sont maçons ou nettoyeurs) ont un niveau scolaire supérieur à celui des Français dit de souche !
.
Certains voudraient vivre dans un monde immuable où durant une vie , comme au Moyen-âge, presque rien ne bouge.
Je vous avise que nous sommes au 21ème siècle et que les évolutions vont encore s'accélérer…
.
Enfin la France et le Français rayonnent dans le monde :
66 millions de Français mais 274 millions de francophones et ils enrichissent "notre" langue tous les jours.
Ce nombre va exploser dans les 35 prochaines années et ce sera une chance pour nous si nous savons la saisir.
* 2050 : 700 millions sur une population de 9,1 milliards (1 personne sur 13)
http://www.francophonie.org/Estimation-des-francophones.html
a écrit le 27/02/2017 à 12:04 :
@Stephane
Les grandes orientations de Macron sont déjà connues par son livre Révolution
Il délivre depuis le mois de décembre ses propositions par thématiques :
*** MACRON : le PROGRAMME (incomplet pour l'instant)
https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme
Téléchargez les premières propositions
Travail
Santé
Education
Culture
Agriculture
Environnement
Mal-logement
Égalité femmes-hommes
Sécurité
Vous aurez tout le 2 MARS

voir aussi mes 3 articles (non publiés car pas dans la ligne éditoriale...), avec quelques LIENS essentiels:
- 11 01 17 Macron, quelques repères
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1634849-.html
.
- 17 01 17 Macron : L'Europe et l'immigration
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1634940-.html
En particulier les nombreuses vidéos du long débat
(heureusement découpé en morceaux…) qu'il avait eu il y a 3 mois
avec des journalistes de Médiapart.
.
- 11 02 17 Macron : transition énergétique, écologie, alimentation
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1656765-.html
Macron interrogé par Pascal Canfin WWF
---
Un article TRÈS complet et très long ... :
- 23 02 17 Emmanuel Macron : «Mon projet économique»
http://www.lesechos.fr/elections/emmanuel-macron/0211826576981-emmanuel-macron-mon-projet-economique-2067359.php
INTERVIEW - Impôts, économies, travail, investissements : La fiscalité du capital sera réformée en profondeur et l’Etat mis « sous tension».
Réponse de le 27/02/2017 à 14:27 :
Que vous pensez qu'un livre (dénué de tout fond cela dit) et quelques interviews suffisent à faire un programme confirme ce que je pense sur le coté superficiel et racoleur de votre candidat.
Réponse de le 27/02/2017 à 16:09 :
Apparemment vous ne savez pas ce qu'est un programme, c'est à dire une liste ecrite d'engagements.
Pour vous aider à comprendre, allez visiter le site de l'UPR.
Vous y trouverez un programme ecrit et qui n'a pas varié depuis les dernieres presidentielles, à la difference des déclarations de Macron qui, elles, changent au gres de ceux à qui elles s'adressent.
a écrit le 27/02/2017 à 10:30 :
Emmanuel Macron est le seul candidat qui a une vraie vision, un vrai projet d'avenir pour la France du 21eme siècle et qui donne envie de "voter pour" et non pas "contre"... Rien pour cela c'est formidable.
Réponse de le 27/02/2017 à 11:35 :
Nom de Dieu !!!
Excusez-moi, ça m'a échappé à la lecture de votre commentaire...
Pouvez-vous m'éclairer ? Quel est le projet de Macron exactement ? Vous avez reçu son programme en exclusivité ?
Personnellement, un banquier qui déclare des choses comme: "Il n'y a pas de culture française", "Être élu est un cursus d'un ancien temps",
un pro-CETA qui va se pavaner ensuite devant nos agriculteurs est pour moi un véritable repoussoir.
En plus, un banquier qui amasse 2.65millions d'euros entre 2011 et 2013 (cf canard enchaîne) et qui possède un patrimoine négatif en 2016, c'est également, à mon avis, soit le signe d'une incompétence indigne du poste qu'il brigue, soit, un art consommé de l'optimisation fiscale (pour ne pas employer d'autres mots).
Et a propos de sous, comment finance t-il ces meetings ?
Réponse de le 27/02/2017 à 12:08 :
Je suis d'accord avec vous. Il est temps de sortir du clivage gauche droite et mettre ensemble toutes les bonnes volontés pour permettre à notre pays d'avancer. Et pour ceux qui répètent Encore les éléments de langage de la droite Comme quoi Emlenuel Macron n'a pas de programme Si Ils savent lire Je les invite à aller faire un tour sur le site de <En Marche> Ou de regarder son intervention sur Rmc vendredi dernier chez JJ Bourdin. Le 3 mars Emmanuel Macron donnera une conférence de presse pour présenter son programme complet ainsi que le cadrage budgétaire. Il est en Marche pour changer le France.
a écrit le 27/02/2017 à 10:17 :
Pour les chinois les produits français sont sains et de qualité, au lieu de continuer à nous dévaloriser avec l'agro-industrie nous devrions être à la pointe de l'agriculture sans produits chimiques, nous avons déjà un des plus gros marchés mondiaux qui n'attend que ça, qui nous attend à bras ouverts.

Il faut purger l'agriculture de son poison agro-indutrielle, ensuite il faut le dire au monde pour à la fin n’avoir que des contrats à signer.

Le seul avantage de l'agro-industrie c'est qu'elle nous montre le vrai visage du capitalisme, avide et inhumain.
a écrit le 27/02/2017 à 8:46 :
Ce matin, 8 occurences "macron" dans les titres de la page d'accueil de la tribune !
A ce niveau, s'agit-il d'information ou de propagande ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :