Pour sortir du gaz russe, les Pays-Bas et l'Allemagne vont lancer des forages gaziers dans la Mer du Nord

Les Pays-Bas et l'Allemagne vont développer et exploiter conjointement un nouveau champ gazier en mer du Nord afin de contribuer à sécuriser l'approvisionnement en gaz alors que l'Europe tente de se passer des combustibles fossiles russes, a déclaré mercredi le gouvernement néerlandais.
(Crédits : Reuters)

Les Pays-Bas et l'Allemagne vont développer et exploiter conjointement un nouveau champ gazier en mer du Nord afin de contribuer à sécuriser l'approvisionnement en gaz alors que l'Europe tente de se passer des combustibles fossiles russes, a déclaré mercredi le gouvernement néerlandais, au lendemain de l'annonce par le russe Gazprom de la suspension de ses livraisons au fournisseur néerlandais GasTerra.

Le champ gazier, situé à quelque 19 kilomètres au large de la côte nord des deux pays, entrera en production d'ici fin 2024, a précisé La Haye.

Gazprom coupe le gaz à GasTerra

Le secrétaire d'État chargé des Industries extractives Hans Vijlbrief "a délivré des permis pour la partie néerlandaise aujourd'hui", a-t-il déclaré dans un communiqué, ajoutant qu'"une procédure accélérée pour les permis requis est en cours" en Allemagne.

Mercredi, le gazier russe Gazprom a suspendu les livraisons au fournisseur néerlandais GasTerra, appartenant en partie à l'Etat néerlandais, car il a refusé de payer en roubles.

Les Pays-Bas utilisent actuellement environ 40 milliards de mètres cubes de gaz naturel, dont environ 6 milliards de mètres cubes provenaient de Russie selon le gouvernement, soit environ 15% de leurs approvisionnements en gaz.

Lire aussi 5 mnL'Europe se fracture sur le front du gaz russe

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 03/06/2022 à 11:02
Signaler
La tante Merkel devrait rendre des comptes à son pays pour l'avoir asservi à la Russie, en raison de son passé communiste font elle a conservé le substrat de la pensée soviétique. Par sa politique pro russe ella a entraîné dans son sillage l'UE qui ...

à écrit le 02/06/2022 à 11:40
Signaler
Attention aux fuites de méthane ,attention aux gaz à effet de serre attention à l'environnement deux cents millions de personnes vivent autour de la mer du Nord.Je préfère des plateformes loin des habitants et il faut augmenter les centrales nucléair...

à écrit le 02/06/2022 à 6:03
Signaler
La fameuse stratégie du quoi qu'il en coûte, ça va mal finir tout ça...

à écrit le 02/06/2022 à 1:05
Signaler
Préférer fouiller des trous offshore pour trouver du gaz plutôt que réaliser l'électrolyse de l'eau pour produire à coup sûr de l'hydrogène je ne suis pas convaincu que cela soit si profitable...

le 02/06/2022 à 11:07
Signaler
Le courant vous le faites avec du charbon ? Si 100% de l'électricité éolienne est absorbée par le pays, il y a quoi en "surplus" pour électrolyser l'eau ? Avec le gaz qui sortira des forages ? Mais vous aviez peut-être lu le souhait allemand de pass...

à écrit le 01/06/2022 à 22:02
Signaler
Bon, et bien voilà, l'écologie et la lutte pour le climat a été vite oubliée. Et les naïfs qui disaient que les hydrocarbures font partie du passé se ridiculisent un peu plus

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.