Moyens de paiement : les Français plébiscitent encore et toujours la carte bancaire

 |   |  498  mots
La France compte 67 millions de cartes bancaires, soit l'équivalent de sa population, selon Régis Bouyala, associé chez Eurogroup.
La France compte 67 millions de cartes bancaires, soit l'équivalent de sa population, selon Régis Bouyala, associé chez Eurogroup. (Crédits : DR)
Plus de la moitié des Français utilisent leur carte de paiement au moins une fois par semaine, et près de 40% la dégainent quasiment chaque jour, selon un sondage Ifop publié le 25 septembre.

PayPal, Paylib et bientôt les "wallets" de MasterCard et de Visa… Malgré la multiplication des portefeuilles électroniques, la carte bancaire a encore de beaux jours devant elle, d'après un sondage publié le 25 septembre par l'institut Ifop. Un peu plus de la moitié (52%) des Français utilisent leur carte de paiement au moins une fois par semaine, et près de 40% la dégainent quasiment chaque jour.

Résultat, un paiement sur deux est effectué par carte en France, un pays qui compte 67 millions de cartes bancaires, soit l'équivalent de sa population, ajoute Régis Bouyala, associé gérant de la société Pémance.

 La carte bancaire est "évolutive"

 Si les Français continuent à être aussi "accrocs" à la carte bancaire, en dépit de la floraison de moyens de paiement alternatifs, c'est d'abord parce qu'elle "possède un don d'ubiquité, puisqu'elle peut être utilisée aussi bien chez un commerçant physique que sur un site de commerce en ligne", explique Régis Bouyala. Et d'ajouter : "La carte bancaire est un moyen de paiement évolutif. D'une part, elle permet d'ouvrir des comptes PayPal et Paylib. D'autre part, elle commence à être équipée de la technologie sans contact."

 Ensuite, la carte bancaire constitue le moyen de paiement le plus simple à l'étranger. Enfin, elle bénéficie d'un niveau de sécurité élevé, non seulement grâce à la puce dont elle est équipée depuis les années 1990 mais également via le système 3D Secure qui facilite désormais l'authentification des transactions sur les sites de commerce électronique. "Last but not least", la carte bancaire peut permettre d'acheter à crédit et, pour ceux qui prennent le temps de regarder l'abondante documentation fournie par les banques, elle est souvent assortie de services d'assurance comme le rapatriement en cas de problèmes rencontrés lors de voyages à l'étranger.

 Vers une baisse des commissions interbancaires

 Dans ces conditions, pas étonnant que les Français souhaitent utiliser encore davantage leur carte bancaire. Près des deux tiers des personnes interrogées par l'Ifop seraient bien aises de pouvoir régler factures, taxis, plombier et autres artisans par carte bancaire. Les commerçants qui n'acceptent pas le paiement par carte sont d'ailleurs qualifiés "d'archaïques" par 64% des sondés, 73% les accusent de "ne pas se soucier du service à la clientèle" et 57% les soupçonnent de…ne pas vouloir déclarer tous leurs revenus à l'administration fiscale.

A la décharge de ces réfractaires, "le système actuel de la carte bancaire est fait pour les commerçants qui enregistrent un nombre de transactions assez élevé. Et ce, en raison des commissions interbancaires payées par la banque du commerçant à celle du porteur de la carte à chaque paiement, qui font que les petites transactions ne sont pas rentables", nuance Régis Bouyala. Une donne qui devrait commencer à changer, MasterCard et Visa ayant annoncé le 23 septembre s'être engagés à baisser de manière significative leurs commissions interbancaires.

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/07/2014 à 19:45 :
Les Français sont de bons élèves, Oncle Picsou sait exactement ce que chacun mange,ou il va en vacances et même les slips qu'il porte.
a écrit le 15/07/2014 à 19:42 :
Par paiement avec le plastic ,les gens ne se rendent plus compte de ce qu'ils dépensent.C'est moins douloureux .
a écrit le 27/09/2013 à 0:11 :
Il y a un problème quand le commerçant voient le plus clair de leur marge partir en commission sur le moyen de paiement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :