Le boom de l'assurance vie en 2014

 |   |  198  mots
L'assurance vie connait sa meilleure année depuis 2010.
L'assurance vie connait sa meilleure année depuis 2010. (Crédits : reuters.com)
La collecte nette a quasiment doublé par rapport à 2013 et atteint 21 milliards d'euros. Il s'agit du produit d'épargne préféré des Français.

Alors que le livret A a affiché une décollecte de 6,1 milliards d'euros 2014, l'assurance vie a massivement attiré les Français. Elle a enregistré une collecte nette de 21 milliards d'euros l'année dernière, selon les estimations de l'Association française de l'assurance (AFA), jeudi 29 janvier, un quasi-doublement par rapport à 2013 (11 milliards d'euros). Il s'agit de sa meilleure année depuis 2010, où 51 milliards d'euros de collecte nette avait été enregistrés.

Synonyme d'avantages fiscaux et simplicité, selon les Français

En outre, l'assurance vie est l'épargne préférée des Français, selon une enquête publiée mercredi 28 janvier et réalisée par l'institut YouGov pour la banque en ligne Fortuneo. Elle est également jugée la plus intéressante, avec 72% des personnes interrogées qui lui donnent la note de 5 ou plus sur 10. Ce produit d'épargne est particulièrement plébiscité car c'est un produit "simple à comprendre" pour un tiers des personnes interrogées, qui présente des avantages fiscaux (28%) et qui inspire confiance (25%).

À noter que le secteur de l'assurance a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 6% en 2014 à 199 milliards d'euros, tiré par la bonne performance de l'assurance vie et l'assurance de personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2015 à 19:52 :
Ils sont donc de plus en plus nombreux es pigeons qui vont se faire plumer !
Réponse de le 29/01/2015 à 20:47 :
Pas faux: les contrats en euros sont investis en obligations. Autrement dit on achète de la dette, avec tous les risques inhérents. Les taux d'emprunt de l'état français sont très bas malgré la baisse des notes des agences de notations et l'absence de réformes justement parce que le capital de l'assurance vie détenu par les français est à peu près du même ordre que le montant de la dette d'état. Un brusque relèvement des taux rendrait la dette (100% du PIB) insoutenable et là...
Réponse de le 29/01/2015 à 20:47 :
Pas faux: les contrats en euros sont investis en obligations. Autrement dit on achète de la dette, avec tous les risques inhérents. Les taux d'emprunt de l'état français sont très bas malgré la baisse des notes des agences de notations et l'absence de réformes justement parce que le capital de l'assurance vie détenu par les français est à peu près du même ordre que le montant de la dette d'état. Un brusque relèvement des taux rendrait la dette (100% du PIB) insoutenable et là...
a écrit le 29/01/2015 à 15:10 :
Enorme risque sur les contrats en euro si d'aventure les taux remontaient rapidement.Dans cette hypothèse la valorisation des obligations en portefeuille s'en trouverait affectée et le capital ne pourrait plus etre garanti.
Réponse de le 29/01/2015 à 16:13 :
Je n'ai pas compris votre raisonnement. Le support euro est investit majoritairement en monétaire et non en obligataire. Donc en quoi cela affecterait la garanti du capital sur le support euro ?
a écrit le 29/01/2015 à 14:49 :
Pour la retraite, c'est pas mal, on retire un peu de temps en temps (comme un bas de laine). Plus "lisible" qu'une rente future d'un PERP (où il faut sans doute commencer à cotiser au début)...
Sur les revenus de la partie "garantie", l’État prélève(récupère) la CSG (15,5%) chaque début d'année civile, c'est une bonne rente pour lui, sauf que vu comment c'est parti, les taux chutent donc les collectes du Ministère de Finances.
a écrit le 29/01/2015 à 14:16 :
C'est l'encours des assurances vies qui permet à la France sa crédibilité sur le plan international. En cas de gros "pépins" l'état pourra toujours prélever chaque année 10% de chaque assurance vie pour se financer. Ce scénario a déjà été pratiqué dans d'autres pays et il n'est pas improbable !
a écrit le 29/01/2015 à 14:08 :
[Ce produit d'épargne est particulièrement plébiscité car c'est un produit "simple à comprendre" pour un tiers des personnes interrogées, qui présente des avantages fiscaux (28%) et qui inspire confiance (25%).]

Et combien savent sur quel type de support est placé leur capital? (devises, actions, obligations, prêts, etc)
a écrit le 29/01/2015 à 13:35 :
L'Assurance vie est le futur Madoff, qui emportera l'économie Mondiale.
Réponse de le 29/01/2015 à 14:57 :
Rien à voir.... Pourquoi venir commenter alors que clairement vous n'avez aucune idée ni de ce qu'est une assurance vie ni de qui est Madoff et ce qu'il a fait ?
Réponse de le 29/01/2015 à 15:28 :
Expliquez

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :