Crédit Agricole fait la cour aux entrepreneurs

 |   |  669  mots
(Crédits : Crédit Agricole)
La banque verte lance jesuisentrepreneur.fr, une plateforme de services extra-bancaires dédiée à la création d'entreprise. Ce projet n'est pas piloté directement par le groupe mais par une startup éponyme issue de La Fabrique by CA, le startup studio du Crédit Agricole.

"Nous voulons être leaders de l'acquisition de nouveaux clients sur tous les segments et tous les marchés, notamment dans l'accompagnement des créateurs d'entreprise", expose d'emblée Bertrand Corbeau, directeur général adjoint de Crédit Agricole S.A., en charge du pôle développement, client et innovation. Le leader français de la banque des particuliers, qui détient également le plus gros taux de pénétration (35%) sur le marché des professionnels, entend bien renforcer son positionnement.

Pour ce faire, la banque verte lance officiellement, ce jeudi 19 septembre, la plateforme de services extra-bancaires Jesuisentrepreneur.fr. Présentée comme "la rampe de lancement des entrepreneurs", elle est née au sein de La Fabrique by CA, le startup studio du Crédit Agricole qui consiste à industrialiser la création de startups proposant des services bancaires et extra-bancaires en ligne avec la stratégie du groupe. Plus précisément, il s'agit d'un outil interactif d'aide à la création d'entreprise qui s'adresse à tous les porteurs de projet qu'ils soient clients du Crédit Agricole ou non.

"Nous visons tous types d'entreprise (startups, artisans, professionnels, PME) quels que soient le secteur d'activité ou le lieu d'implantation en France", précise Bertrand Corbeau.

Le marché cible est donc conséquent et en forte croissance. En 2018, les créations d'entreprises ont battu un nouveau record dans l'Hexagone, dépassant les 691.000, en hausse de 17% par rapport à l'année précédente.

Du business plan au dépôt du statut

Concrètement, dès l'entrée des premières informations, l'outil en ligne indique au futur entrepreneur le nombre de concurrents dans son secteur d'activité, à l'intérieur d'un périmètre géographique donné. Le tableau de bord et l'approche ludique permettent de l'épauler tout au long du processus de création, de la constitution du business plan au dépôt du statut grâce à un partenariat avec la startup Captain Contrat. L'entrepreneur peut évaluer son besoin de financement et même obtenir un indice de cohérence de son business plan, grâce à un comparatif entre les données qu'il a renseignées (comme le montant estimé des charges pour une boulangerie ou le coût énergétique d'un restaurant par exemple) et celles du marché.

La plateforme Jesuisentrepreneur.fr a été développée par une startup ad hoc constituée de quatre (et bientôt cinq) personnes, dirigée par Thibaut Penicaut.

"Crédit Agricole a investi un montant qui correspond à celui d'une levée de fonds en amorçage pour une startup classique", indique Laurent Darmon, le directeur général de La Fabrique by CA. Comprendre entre 500.000 et 700.000 euros.

Testée dans trois caisses régionales

Pour rentabiliser ce service dont l'utilisation est gratuite (hormis le dépôt de statut), le groupe mutualiste espère séduire de nouveaux clients, les utilisateurs pouvant contacter à tout moment de leur parcours en ligne un conseiller de la banque pour un renseignement, l'ouverture d'un compte ou une demande de financement. De potentiels futurs clients qui pourraient aussi vouloir s'équiper à l'avenir d'autres produits, comme des contrats d'assurance par exemple.

Testée depuis juin dernier auprès de trois caisses régionales (Centre-Est, Centre Ouest et Provence Côte d'Azur), dont les équipes ont été formées, la plateforme enregistre aujourd'hui 4.400 connexions par jour et compte 110 ouvertures quotidiennes d'un espace projet par des créateurs d'entreprise. Elle est désormais déployée dans 11 caisses et 30 sont prévues d'ici un mois. Jesuisentrepreneur.fr mise sur la richesse de son contenu pour gagner en référencement sur les moteurs de recherche et obtenir plus de visibilité.

La clientèle des professionnels, plus rentable que les particuliers, fait l'objet d'une vive concurrence entre les établissements. Elle est, par ailleurs, de plus en plus démarchée par de nouvelles banques mobiles spécialisées comme Shine, Manager One ou Qonto, qui toutes ont développé une couche de services pour faciliter le quotidien des entrepreneurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :