Les 7 projets phares de La Banque Postale

 |   |  756  mots
La Banque postale / Reuters
La Banque postale / Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Outre le grand chantier du financement des collectivités locales, La Banque Postale a amorcé de nombreux projets cette année dont la finalisation doit être menée de front, comme le crédit à la consommation ou le développement d'une banque patrimoniale.

Les idées foisonnent à La Banque Postale et les projets en cours sont légion. Alors que la banque doit mener à bien le chantier du financement des collectivités locales, d'autres dossiers doivent avancer en même temps. Objectif pour Philippe Wahl, président du directoire de La Banque Postale : "continuer à développer l'équipement de nos clients", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse ce jeudi.
Passage en revue des différents projets en cours.

? Le financement moyen et long terme pour les collectivités locales
L'offre doit être opérationnelle d'ici à la fin de l'année, ce, avec le concours de l'expertise de Dexia Crédit Local. La Banque Postale compte ensuite élargir ce type de crédit à d'autres acteurs comme les établissements de santé ou les sociétés d'économie mixte, au cours de l'année 2013.

? Le lancement d'une banque patrimoniale
Sur ce sujet, Philippe Wahl a ménagé le suspense : "L'idée est d'équiper les 800 000 clients patrimoniaux de la banque, ceux qui ont plus de 75 000 euros de surface financière chez nous. Nous avons pour cela l'intention d'acquérir des savoir-faire. Nous avons plusieurs cibles d'acquisitions potentielles."
Sachant que La Banque Postale doit pallier au non renouvellement de son partenariat avec Oddo & Cie, qui arrive à échéance en avril 2013.
Selon Les Echos, la banque serait en "négociations très avancées" avec Crédit Mutuel Arkea pour le rachat de sa filiale, la BPE (Banque Privée Européenne). Un accord de partenariat serait également envisagé avec ProCapital, filiale de conservation de titres de Crédit Mutuel Arkea.

? Le financement des personnes morales
Après avoir lancé le crédit-bail mobilier fin 2011 et des offres de financement dédiées aux entreprises du secteur de l'économie sociale, la banque développera l'affacturage d'ici à la fin de l'année, en collaboration avec Crédit Mutuel-CIC Factor. Mais aussi des offres de location financière et de location avec option d'achat.
Le crédit-bail immobilier est également commercialisé depuis le mois de juillet, Air France étant le premier client de cette offre.

? Le microcrédit professionnel
La Banque Postale a signé un partenariat avec l'Adie (Association pour le droit à l'initiative économique) en juin dernier pour proposer une offre de microcrédit professionnel, qui doit être déployée. Toujours en direction des personnes fragiles, la banque teste une offre de téléphonie mobile à bas coût.

? Le crédit à la consommation
Le crédit renouvelable est toujours dans les cartons. "Nous testons le produit. Nous n'avons pas encore pris la décision de le lancer", précise Philippe Wahl. Pourtant, en mars dernier, la banque assurait "le déploiement de cette offre sur les canaux à distance et dans le réseau des bureaux de poste se fera dans le courant du deuxième semestre 2012". Il faut dire que le contexte est peu propice au lancement d'une telle offre, alors que le gouvernement a annoncé son intention de réformer, voire de supprimer, le crédit renouvelable.

? L'assurance tous azimuts
Après les assurance auto, habitation et protection juridique pour les particuliers lancées fin 2010, l'assurance santé commercialisée depuis fin 2011, La Banque Postale se lance dans l'assurance multirisque à destination des associations. Conçue avec Gan Eurocourtage, l'offre est pour l'instant disponible en ligne.
L'assurance scolaire a également été lancée cet été, toujours avec Groupama, et son contrat de prévoyance Prévialys sera refondu en octobre. Et l'assurance deux-roues est par ailleurs toujours dans les tuyaux.

? La relation client à distance
"La Banque Postale chez soi" : c'est l'agence entièrement à distance qui sera mise en service en octobre. La banque a veillé à ce que l'interaction multicanale soit possible. Ainsi, un client de la banque peut y transférer ses comptes sans changement de numéro de compte, tout comme un client de "La Banque Postale chez soi" peut s'adresser au réseau physique sans obstacle. Le client de cette agence virtuelle peut dialoguer avec un conseiller par visiophonie et a accès à l'ensemble des produits de la banque. Pendant les trois mois de tests, La Banque Postale a enregistré plus de 25 000 clients actifs.


Chiffres clés au 30 juin 2012 (évolution par rapport à juin 2011)

Résultat net part du groupe : 334 millions d'euros (+29%)
Produit net bancaire : 2668 millions d'euros (+1%)
Encours de crédits : 48 milliards d'euros (+6.5%)
Dépôts clientèles : 162.7 milliards d'euros (+2.2%)
Ratio crédits / dépôts : 50.8%
Ratio Core Tier 1 : 12.6%

Cartes bancaires : 620 000 adhésions
Conventions de compte : 343 000 contrats souscrits
Assurance prévoyance : 230 000 contrats souscrits
Assurance de dommages : 220 000 contrats souscrits
Assurance santé : 12 300 contrats souscrits
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2012 à 17:10 :
Mr traitement de la relation client doit être la pierre angulaire du Groupe La Poste. Il faut savoir s entourer des bons outils et d un logiciel CRM souple et évolutif à moindre coût. Il faut pour cela faire preuve d agilité.
FM
a écrit le 07/09/2012 à 10:29 :
IL y a un proverbe qui dit : Qui fait tout, fait rien, en tout cas rien de bon !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :