Les Etats-Unis tentent de pousser la Russie vers le défaut de paiement

Le Trésor américain a interdit le paiement des échéances de la dette russe à partir de comptes en dollars détenus dans les banques américaines. Ce qui va singulièrement compliquer le paiement des coupons par les russes, même s’ils conservent la capacité financière de le faire. L’idée est de contraindre la Russie de puiser dans ses réserves pour le paiement de la dette pour l’empêcher de financer sa guerre en Ukraine.

3 mn

Le Trésor américain interdit aux banques américaines de faciliter le paiement des échéances en dollars de la dette russe.
Le Trésor américain interdit aux banques américaines de faciliter le paiement des échéances en dollars de la dette russe. (Crédits : Department of Treasury)

Alors que l'Union européenne se prépare à un embargo sur le charbon russe, les Etats-Unis manœuvrent pour pousser la Russie vers le défaut de paiement. Selon un porte-parole du Trésor américain, la Russie doit « choisir entre vider ses réserves de dollars restantes ou utiliser de nouveaux revenus entrants, ou faire défaut ». En effet, depuis mardi, les Etats-Unis n'autorisent plus la Russie à rembourser ses dettes avec des dollars détenus dans des banques américaines. Jusqu'ici, c'était la banque JP Morgan qui était désigné comme la banque correspondante de la Russie pour traiter le paiement des coupons.

Une décision qui intervient alors que la Russie doit honorer ce mardi une nouvelle échéance de dette privée d'un montant de 552 millions de dollars. Le gouvernement russe devait également rembourser lundi dernier un coupon de 84 millions de dollars, selon l'agence de presse Reuters. Ce qu'il n'a pas pu faire. Rappelons qu'il existe un délai de grâce de 30 jours avant que le défaut de paiement ne soit formellement prononcé par les agences de notation. Ces dernières ont d'ailleurs déjà alerté sur un défaut de paiement « imminent » de la Russie.

Selon Reuters, les obligations russes à l'international représentent un encours de 40 milliards de dollars, ce qui est relativement peu au regard de la taille du pays.

Bloquer le financement de la guerre

La mesure peut apparaître technique mais l'idée est bien d'épuiser encore davantage les ressources de la Russie afin d'éviter qu'elle ne les consacre à financer sa guerre en Ukraine. Le 24 mars dernier, les dirigeants des pays du G7 et de l'Union européenne avaient déjà pris des nouvelles mesures inédites, et sans doute pas anticipé par la Russie, visant à empêcher la Banque centrale russe d'utiliser ses réserves internationales, y compris en or, pour soutenir le rouble ou financer la guerre. La Russie, depuis son invasion de l'Ukraine, est le pays qui subit le plus grand nombre de sanctions dans un passé récent. La banque centrale russe a indiqué, la semaine dernière, que ses réserves ont fondu en un mois de près de 40 milliards de dollars, à 604 milliards de dollars au 25 mars.

« Parmi les plus de 700 sanctions que nous avons imposées, l'une des actions les plus puissantes a été nos sanctions contre la Banque centrale de Russie », souligne le Trésor américain. Auparavant déjà, les sanctions occidentales avaient gelé la partie des réserves russes détenues à l'étranger, environ 300 milliards de dollars.

Ces sanctions font craindre que Moscou ne soit plus en mesure de rembourser et soit donc menacé d'un défaut de paiement. Et c'est bien le but recherché même si le coût en sera supporté par les investisseurs internationaux. Mais un défaut de paiement, surtout sur la dette libellée en devises, compromet pour de longues années le retour d'un émetteur sur les marchés. Même en 1998, lors de la crise russe, seule la dette libellée en rouble avait été mise en défaut.

Lire aussi 2 mnPaiement du gaz russe en roubles ? En représailles, Bruxelles étudie de nouvelles sanctions contre la Russie

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 06/04/2022 à 17:52
Signaler
Ces yankees ketchups foutent le bordel partout et avec cela les moutons de panurges européens quand ça les arranges font amen à ces macdos. Faudrait comprendre comment un comédien raté arrive au pouvoir avec quel moyen certainement macdo? Deuxio ils ...

à écrit le 06/04/2022 à 7:27
Signaler
Au fait le repo aux us il repart à la hausse. La finance étasunienne est devenue totalement collectiviste. Ça ne peut plus fonctionner qu'avec injection massive et quotidienne de la fed. Ça va péter nom de diou..

le 06/04/2022 à 17:57
Signaler
??? désolé mais sur la fred saint louis j'ai un woral très atone, où voyez vous cela?

à écrit le 06/04/2022 à 7:26
Signaler
Au fait le repo aux us il repart à la hausse. La finance étasunienne est devenue totalement collectiviste. Ça ne peut plus fonctionner qu'avec injection massive et quotidienne de la fed. Ça va péter nom de diou..

à écrit le 06/04/2022 à 6:45
Signaler
Dans les conditions actuelles, quelle serait l'inconvénient pour la Russie de "faire défaut", quand ce défaut serait purement artificiel ? L'initiative américaine va surtout léser les créanciers détenteurs de dette russe, et là, on trouve surtout des...

à écrit le 05/04/2022 à 20:22
Signaler
Il y a de vendeurs de protection qui risquent de prendre cher (et je ne parle pas là de serviettes hygiéniques) Russian railways vient d'avoir sa ligne a l'isda pour des intérêts sur une oblig de 250 millions de chf qu'ils ne sont pas arrivés a ve...

à écrit le 05/04/2022 à 20:11
Signaler
Il est donc bien illusoire de croire que placer ses avoirs en USD dans une banque américaine soit un gage de sécurité. L'oncle Sam peut vous les piquer quand bon lui semble, que vous vous appeliez Vladimir ou Jean. Que le pretexte soit fondé ou pas ...

le 05/04/2022 à 23:47
Signaler
Ce que vous dites la ne s est jamais vu pour un particulier dans une activité privée…de toute Façon un état reste propriétaire de sa monnaie .. et il n y a c pas que le dollar dans le n monde .

à écrit le 05/04/2022 à 19:41
Signaler
On est dans ce prolongement de l' article du Wall Street Journal : Le 19 février, le chancelier allemand Scholz a proposé à Zelensky que l'Ukraine "renonce à ses aspirations à l'OTAN et déclare la neutralité dans le cadre d'un accord de sécuri...

le 05/04/2022 à 21:06
Signaler
Sans doute poussé par les Americains ? Lol. D'autres trolls russes disent aussi que ce sont les Ameicains qui ont poussé Poutine a envahir l'Ukraine. Fortiche ces Americains. On dirait des demi-dieux. Par ailleurs, croire que Poutine a envahi l'Uk...

le 05/04/2022 à 23:51
Signaler
Un accord de neutralité garanti par les européens et la Russie ? Vous divaguez revoyez vos cours d’histoire .. la Russie respecte rarement sa signature … les frontières de n ‘ Ukraine d avant 2014 sont garantis par les accords de Budapest entre la Ru...

le 05/04/2022 à 23:54
Signaler
Un accord de neutralité garanti par les européens et la Russie ? Vous divaguez revoyez vos cours d’histoire .. la Russie respecte rarement sa signature … les frontières de n ‘ Ukraine d avant 2014 sont garantis par les accords de Budapest entre la Ru...

à écrit le 05/04/2022 à 17:52
Signaler
Voilà donc un acte de guerre manifeste... On l'aura bien cherchée, notre guerre nucléaire !

à écrit le 05/04/2022 à 17:32
Signaler
Donc si l on résume, l empire du bien en est à proquer un défaut artificiel qui pénalisera les détenteurs occidentaux pour pouvoir dire la Russie est en défaut. Personne ne sera dupe de la manip.

le 05/04/2022 à 21:31
Signaler
@Salluste ...et l'Empire du mal est à l'Est. Doublement à l'Est Russie/Chine.

à écrit le 05/04/2022 à 17:05
Signaler
Pardonnez ma totale méconnaissance du sujet mais qu'est ce qui permet aux US d'identifier des dollars numériques ? la russie peut recevoir ces dollars de la chine ou autre, les US peuvent ils monitorer ces échanges (swift?) afin de s'assurer de la ...

le 05/04/2022 à 21:10
Signaler
La chine a bloque l'equivalent de 90 milliards dollars de reserve russe en....YUAN. En plus de refuser d'envoyer le pieces d'avions occidentaux a la russie. Sans oublier l'annonce entendu sur CGTN du renforcement de l'alliance militaire entre la ch...

à écrit le 05/04/2022 à 17:02
Signaler
S'ils voulaient bloquer les guerres, les mafias et les dictateurs c'est en supprimant les paradis fiscaux la seule solution possible, tout ceci n'est donc bien que du cinéma. Quelqu'un sait où sont partis les 200 milliards de dollars sur lesquels éta...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.