Société Générale vend sa banque aux Antilles au fonds Cerberus

 |   |  443  mots
(Crédits : SGBA)
La banque au logo noir et rouge est entrée en négociations exclusives avec Promontoria, contrôlée par le fonds américain Cerberus, en vue de lui céder 100% de ses activités en Martinique et en Guadeloupe. La Société Générale de Banque aux Antilles emploie 130 personnes et compte seulement 5 agences.

Société Générale poursuit son vaste programme de cessions d'actifs jugés non stratégiques, pas assez profitables ou sous-dimensionnés. La banque de La Défense a annoncé lundi 15 juillet en soirée être entrée « en négociation exclusive » avec Promontoria MMB, contrôlé par le fonds américain Cerberus Capital Management, spécialisé en dette décotée, « en vue de l'acquisition par Promontoria MMB des titres de Société Générale de Banque aux Antilles (SGBA) », filiale détenue aujourd'hui à 100% par la Soc Gen.

La SGBA est présente en Guadeloupe, où elle compte 3 agences, un centre d'affaires, un espace pro et 9 distributeurs, en Martinique (2 agences, un centre d'affaires, un espace pro et 3 DAB) et en Guyane Française (un centre d'affaires), où elle compte 17.000 clients, particuliers et entreprises, et 130 salariés. Société Générale était implantée aux Antilles depuis le rachat en 1979 des activités de Royal Bank of Canada.

« Ce projet s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique "Transform to Grow" de Société Générale qui vise à recentrer le groupe sur des marchés et activités où il dispose d'un positionnement de premier plan avec un potentiel de synergies et de croissance rentable » justifie la banque française dans un communiqué.

Une procédure d'information et de consultation « est actuellement en cours auprès des instances représentatives du personnel » précise la Soc Gen. La vente de cette petite filiale ne devrait pas avoir d'impact majeur sur ses comptes et son bilan.

De GE Capital à Cerberus

Le futur propriétaire, Promontoria MMB, est déjà présent dans le financement auto, le prêt à la consommation, le regroupement de crédit et l'épargne depuis le rachat en avril 2017 par Cerberus de GE Money Bank - née du rachat de la Sovac (fondée par André Citroën) et de la Banque Royal Saint-Georges par General Electric en 1995 - qu'il a rebaptisée My Money Bank. Il a également conclu fin 2018 l'acquisition de la Banque Espirito Santo et de la Vénétie (BESV). My Money Bank est aussi présente outre-mer avec trois sociétés de financement et de crédit conso, Somafi-Soguafi, Sorefi et Socalfi.

--

Promontoria My Money Bank Cerberus

[Organigramme de Promontoria MMB]

--

Dans le rapport de gestion 2018, les comptes consolidés de Promontoria MMB font apparaître un produit net bancaire de 144 millions d'euros et un bénéfice net de 107 millions d'euros (résultant d'un écart d'acquisition), un total d'actif de 5,77 milliards d'euros et des encours (y compris crédit-bail et location financière) de 4,9 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/07/2019 à 9:22 :
Bon j'ai compris, je vais de ce pas fermer mon compte à la Société Générale.
a écrit le 15/07/2019 à 23:23 :
Le nom du plan stratégique ne serait-il pas plutôt : Not To Disappear ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :