Visa prêt à racheter 20 milliards de dollars Visa Europe, son ancienne filiale ?

 |   |  305  mots
Visa avait donné son indépendance à son ex-filiale en 2007 peu avant son entrée en fanfare à la Bourse de New York en 2008.
Visa avait donné son indépendance à son ex-filiale en 2007 peu avant son entrée en fanfare à la Bourse de New York en 2008. (Crédits : © Jason Reed / Reuters)
Les discussions entre les deux parties pourraient échouer si elles n'arrivent pas à s'entendre sur un prix. La fourchette des prix va de 15 à 20 milliards de dollars.

Huit ans après être devenue indépendante, Visa Europe pourrait retourner sous le giron de Visa. Le numéro un mondial des cartes de débit et de crédit a entamé des discussions préliminaires en vue de racheter son ancienne filiale dans le cadre d'une transaction pouvant représenter jusqu'à 20 milliards de dollars (17,8 milliards d'euros), a rapporté vendredi 8 mai l'agence Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

Dans le détail, la fourchette des prix va de 15 à 20 milliards de dollars, poursuit l'agence de presse, qui écrit que les discussions entre les deux parties pourraient échouer si elles n'arrivent pas à s'entendre sur un prix. À la suite de cette information, le titre de Visa a bondi pour terminer sur une hausse de plus de 4% à Wall Street.

Une option de vente examinée régulièrement

Visa avait donné son indépendance à son ex-filiale en 2007 peu avant son entrée en fanfare à la Bourse de New York en 2008. Toutefois Visa Europe, qui est détenue par un ensemble de 3.078 banques européennes, avait mis en place un dispositif (option put), qui oblige son ancienne maison mère à la racheter si 80% des membres de son conseil d'administration y sont favorables.

"Cette option est examinée régulièrement par le conseil d'administration", écrit Visa Europe dans son rapport d'activités 2014."C'est une question récurrente", a déclaré de son côté le mois dernier Charlie Scharf, le directeur général deVisa lors de la présentation des résultats trimestriels de l'entreprise. Il avait aussitôt ajouté que l'acquisition de Visa Europe ferait sens. L'an passé, le groupe avait dit qu'il pourrait devoir mettre plus de 10 milliards de dollars sur la table si les propriétaires de Visa Europe décidaient d'exercer leur option de vente de la société.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2017 à 4:36 :
7778666 41000
a écrit le 13/01/2017 à 4:36 :
7778666 41000
a écrit le 09/05/2015 à 15:14 :
Bizarre finalement ça vaut beaucoup d'argent de pouvoir dépenser

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :