Chine : l'activité manufacturière se contracte, une première depuis 2012

 |   |  242  mots
La Chine a vu sa croissance économique ralentir fortement en 2014, à 7,4%, glissant à un niveau plus vu depuis près d'un quart de siècle.
La Chine a vu sa croissance économique ralentir fortement en 2014, à 7,4%, glissant à un niveau plus vu depuis près d'un quart de siècle. (Crédits : © Alex Lee / Reuters)
L'indice PMI officiel s'est établi à 49,8 en janvier, contre 50,1 en décembre. Il s'agit de la première contraction en 27 mois. Une surprise au vu "de facteurs saisonniers favorables", selon des analystes.

Voilà un chiffre qui confirme la conjoncture morose dans la deuxième économie mondiale. L'indice PMI des directeurs d'achat calculé par le Bureau national des statistiques (BNS) s'est établi pour le mois dernier à 49,8, contre 50,1 en décembre pour la Chine. Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction. Il s'agit ainsi de la première contraction en 27 mois

Surprenant au vu de facteurs saisonniers favorables

Les analystes de la banque australienne ANZ se sont dits surpris par les données du BNS, au vu "de facteurs saisonniers favorables. Le Nouvel An chinois tombe cette année fin février alors que l'an dernier, il était tombé fin janvier", dit la banque dans un communiqué. Et de préciser:

"L'expérience passée montre que l'activité a tendance à s'accélérer avant le Nouvel An chinois, ce qui aurait pu fournir un élan à court terme à l'industrie manufacturière".

Croissance au plus bas en 15 ans

Par ailleurs, la Chine a vu sa croissance économique ralentir fortement en 2014, à 7,4%, glissant à un niveau plus vu depuis près d'un quart de siècle, selon des chiffres gouvernementaux publiés à la mi-janvier.

Pour faire face à cet essoufflement, la banque centrale chinoise (PBOC) a déjà procédé courant novembre à une baisse inattendue de ses taux d'intérêt, une mesure inédite depuis 2012, ainsi qu'à plusieurs injections de liquidités dans le système financier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2015 à 11:14 :
SI LEURS PAYS TRAFIC LES CHIFRES ?ILS VONT FINIR COMME LA CRECE??? LA VERITE FINIE TOUJOURS PART SE SAVOIR ? IL SUFIT D ATTENDRE???
Réponse de le 02/02/2015 à 12:24 :
En effet comme les USA. Leur chiffres sont trafiqués, tout le monde (ceux qui n'écoutent pas la propagande officielle) le sait mais ça ne pose problème à personne !
a écrit le 02/02/2015 à 0:46 :
YEEEESSSSSS ! Il vont enfin arreter de rigoler tout le temps !!!

AH AH AH
Ciao.
a écrit le 01/02/2015 à 12:52 :
Je vis en Chine deputies 2 ans, ce pays est plein de contrastes entre un état omniprésent , des entrepreneurs dynamiques et sans tabou mais il faut être conscient que malgré sa puissance cette économie est fragile !!
a écrit le 01/02/2015 à 11:43 :
J'ai un neveu qui vit en chine, (marié un enfant) il vend du vin français haut de gamme .... il m'a expliqué que le nouveau pouvoir politique fait le ménage dans les patriarches ... donc moins de vente de grands vins .... mais plus de ventes d'une gamme moyenne auprès de la population ! Il m'a fait part que tous les chiffres éco étaient bidons de chez bidon !
a écrit le 01/02/2015 à 11:29 :
Le gouvernement chinois dit ce qu'il veut, il est tres délicat de se faire une opinion .... seuls éléments que le peut traiter , c'est la consommation de pétrole et d’électricité !
a écrit le 01/02/2015 à 11:25 :
Relevons l'incoherence avec le chiffre de croissance annoncé de +/- 7%
a écrit le 01/02/2015 à 11:09 :
Un pays ne peut pas connaitre indéfiniment une croissance à deux chiffres, il n'y a que les économistes et d'autres imbéciles pour le penser.

Reste à savoir si la Chine a su utiliser intelligemment les fruits de sa sur-croissance pour sortir du bourbier du sous-développement et se donner les moyens de son auto-subsistance.
La réponse est, comme le pays, extraordinairement contrastée, mais toujours fragile et pourrait retomber assez facilement vers la faillite économique et la dictature. Avoir des milliardaires c'est bien, avoir une classe moyenne prospère et importante c'est beaucoup mieux pour la stabilité et la puissance économique d'un pays.
Réponse de le 02/02/2015 à 12:26 :
"mais toujours fragile et pourrait retomber assez facilement vers la faillite économique et la dictature. Avoir des milliardaires c'est bien, avoir une classe moyenne prospère et importante c'est beaucoup mieux pour la stabilité et la puissance économique d'un pays. " Toujours pareil : la paille et la poutre !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :